Les diagnostics de performance énergétique mis à l'index par l'UFC que Choisir

classes énergétiques

Suite à la signature d'une convention le 19 mai 2008 avec Jean-Louis Borloo, les professionnels de l'immobilier se sont engagés à encourager leurs agences à afficher sur les annonces la classe énergétique des biens qu'ils vendent ou louent, clase obtenue à partir des diagnostics de performance énergétique.

Or, moins d'une semaine après cette convention, l'UFC Que Choisir publie une étude prouvant la mauvaise qualité de nombre de ces diagnostics.

Malgré des prix élevés, les estimations de consommation d'énergie peuvent varier du simple au double d'un diagnostiqueur à l'autre.

Au cours de cette enquête menée sur plusieurs villes, 15 biens immobiliers ont fait l'objet d'analyses et près de la moitié des diagnostics se sont avérés erronés par rapport à une contre-expertise menée par l'AFNOR.

De plus, l'enquête de l'UDF a révélé de nombreuses autres lacunes graves, comme des zones d'amiante non détectées, des diagnostics termites effectués sans sondage, et des anomalies gaz non détectées (par exemple tuyau d'alimentation périmé).

 Lire l'enquête complète ...

Article publié le 29 mai 2008

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.