Faut-il changer de fournisseur d'électrictié ou de gaz naturel ?

Depuis le 1er juillet 2007, tous les particuliers peuvent changer de fournisseur d'électricité. Pour cela, les pouvoirs publics ont mis en place le site d'information energie-info.fr qui liste en particulier tous les fournisseurs d'électricité.

Quel intérêt économique à changer de fournisseur ? 

L'expérience des professionnels à partir de 2000 pour les gros sites (et depuis 2004 pour tous) a mis en exergue l'augmentation de leur facture énergétique dès qu'ils ont changé de contrat. C'est pourquoi, le message de l'UFC Que Choisir est clair : « ne changez pas de fournisseur d'électricité ». Pour cela, ils ont mis en place un serveur vocal ainsi qu'une liste de 50 questions/réponses pour vous convaincre.

En subtance, cette association rappelle que le choix de souscrire une offre au prix de marché sera irréversible. Lorsque l'occupant d'un logement, qu'il soit propriétaire ou locataire, souscrira une offre sur le marché libre, ce logement ne pourra plus jamais bénéficier des tarifs réglementés.
Toujours d'après l'UFC Que Choisir, sur la base de l'augmentation constatée sur les tarifs professionnels, un ménage type de 4 personnes dans un logement « tout électrique » pourrait voir sa facture annuelle augementer de plus de 1200€.

Les petits consommateurs électricité et gaz pourraient alors être tentés par les offres bi-énergies des deux fournisseurs hstoriques pour limiter leur coûts d'abonnement. Or les tarifs disponibles ne vont pas dans ce sens. Gaz de France de donne ses tarifs que sur contact commercial tandis que les tarifs d'abonnement gaz proposés par EDF sont identiques à ceux du marché régulé.

Les électrons libres sont-ils plus verts ? 

Eoliennes prisées par les spots publicitaires La plupart des nouveaux fournisseurs d'énergie présentent une offre d'électricité verte et ne manquent pas d'afficher de grandes éoliennes sur leurs spots publicitaires.
Or, d'après le rapport Ecolo-watt édité par Greenpeace, toutes les offres estampillées vertes (basées sur les certificats verts) ne garantissent pas le même niveau de qualité ni la certitude de développer les énergies renouvelables.

Les certificats verts

Si les certificats verts garantissent que de l'électricité d'origine renouvelable a bien été produite, ils n'imposent pas pas aux fournisseurs d'électricité de réinvestir une partie de leurs bénéfices dans des systèmes de production d'électricité d'origine revouvelable ni d'améliorer leur « mix énergétique ».

Autrement dit, l'électricité hydraulique qui depuis bon nombre de décennies alimente une part de votre compteur, va maintenant être réservée aux clients qui croient soutenir les énergies renouvelables par le biais d'offres « vertes », bien évidemment plus chères.

Un label bio pour l'électricité 
C'est pourquoi, les ONG viennent de créer ont annoncé la création d'un label, intitulé « EVE » et s'apprêtent à tenir à jour une liste de fournisseurs labellisés.

EVE est la déclinaison française du label européen Eugene qui vise  à promouvoir sous un même standard les offres d'électricité verte de haute qualité en Europe. Les deux conditions principales du label sont :

  • application de normes environnementales quant à l'impact des sources d'énergies renouvelables utilisées. (p.ex. pas de grandes centrales hydrauliques)
  • réinvestissement des bénéfices pour l'augmentation des capacités de production d'origine renouvelable
Le comparatif de Greenpeace 

Dans son rapport Ecolo-watt publié en juin 2007, Greenpeace a classé les grands fournisseurs d'électricité selon 4 critères : Mix énergétique, Politique énergétique, Politique commerciale, Qualité et transparence des informations.

Le classement, détaillé sur le rapport complet , est le suivant :

  • Enercoop : 17/20
  • Poweo : 7,6/20
  • Electrabel : 7,4/20
  • GDF : 5,8/20
  • EDF : 4,9/20
  • Direct Energie : 4,8/20

En conclusion

Si vos principales motivations sont d'ordre économique, le mieux est de rester sur l'offre régulée, à savoir EDF pour l'électricité et Gaz de France pour le gaz naturel.
Quoi qu'il en soit, sachez que dès 2010, tout déménagement vous obligera à quitter le marché régulé.

Si vos motivations de changement de fournisseur d'électricité sont issues de sources renouvelables, alors ne vous contentez pas des discours des géants qui se veulent verts, mais consultez le site www.electricite-verte.info

enercoop Parmi les fournisseurs que peuvent choisir les particuliers, seul Enercoop (qui propose de l'électricité d'origine 100 % renouvelable) va bénéficier prochainement du label EVE.
Enercoop est une coopérative soutenue notamment par la MACIF, le Crédit Coopératif et la Fondation de France. Elle l'un des rares producteurs à oser dès aujourd'hui proposer de l'électricité à un coût 30% supérieur à celui du marché régulé et donc ne pas vous faire croire que les tarifs libres n'augmenteront pas.

Article publié le 17 septembre 2007

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.