Souriez, vous êtes télésurveillé !

Si vous faites partie des 5% de Français qui possèdent une alarme chez eux, sachez que pour les professionnels de la sécurité, c’est loin d’être suffisant ! Cet outil de prévention et de dissuasion demeure inutile sans soutien humain. Le plus important est donc de rester vigilant et de garder les bons gestes. Mais si vous le souhaitez, poussez la protection plus loin. Associez alors votre alarme à un système de télésurveillance, et vous pourrez sereinement partir en vacances.

Alarme, caméras... partez tranquille
Cet article fait partie du dossier Protéger sa maison
La télésurveillance, kesako ? Pour faire simple, c’est l’option totale protection de votre logement contre le vol. Son intérêt réside dans l’intervention qui suit toute détection d’évènement anormal par le centre de contrôle de la société de télésurveillance 24 heures sur 24. La tranquillité de l’esprit à l’état pur ! Pourtant, à peine 2% des foyers français ont fait appel à un service de télésurveillance en 2009. Des chiffres beaucoup plus faibles que ceux de nos voisins européens.

Les offres de télésurveillance ne manquent pas. Il est même possible, et de plus en plus (très !) chaudement recommandé, de se procurer ce genre de système auprès des sociétés d’assurances. Mais les bons professionnels recommandent d’agir avec circonspection et de se méfier des offres packaging qui entrent plus dans une logique financière que sécuritaire.

D’après eux, le plus important n’est pas de savoir si vous êtes protégé, mais « comment » votre maison est protégée. Dans ce domaine, il faut choisir le sur-mesure ou rien, et tenir compte des diagnostics de risques effectués par un spécialiste. Chaque maison sera alors équipée d’un système de protection unique qui tient compte de son environnement, de son quartier, des signes extérieurs de richesse, des habitudes du propriétaire, mais surtout de son état.

Comment ça marche ? Lorsque l’alarme se déclenche, elle envoie automatiquement un signal d’alerte au centre de contrôle le plus proche. C’est pour cette raison qu’elle est reliée au téléphone ou à la box. L’agent de contrôle appelle le domicile pour obtenir un mot de passe de la personne présente. Si personne ne répond, un salarié de la société se rend sur place pour vérifier s’il y a une menace. Le propriétaire peut aussi fournir les coordonnées d’un proche qui peut aussi se déplacer. Dans tous les cas, les propriétaires sont immédiatement contactés par la société de télésurveillance.

En cas de suspicion d’intrusion, les professionnels peuvent contacter les forces de l’ordre, mais ce n’est pas une obligation. Les sociétés de télésurveillance doivent faire l’objet d’une autorisation auprès de la préfecture du département. Avant de signer un abonnement, vérifiez toujours la validité de cette autorisation.

Le coût de l’abonnement mensuel d’un service de télésurveillance peut varier du simple au double selon les prestations proposées. Tout dépend de ce qu’elles couvrent, car la télésurveillance n’est pas seulement destinée à lutter contre les cambriolages. Elle peut également servir à prévenir un incendie ou encore les accidents de personnes âgées. Les demandes pour ce système de surveillance sont en constante augmentation car il permet à de nombreuses personnes âgées de rester chez elles le plus longtemps possible dans des conditions sécurisées. Et voilà une vraie définition de la technologie au service de l’humain.

Quant à la protection de votre logement, malgré tous les systèmes de sécurité, n’oubliez pas de fermer votre porte à clef. Rien ne remplace une bonne prudence !
Article publié le 17 mai 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.