Tout savoir sur les cheminées

Une cheminée est synonyme de plaisir, de convivialité. Mais foyer ouvert, foyer fermé ou insert ? Cheminée en métal, bois ou pierre ? Quel bois utiliser ? Elements de réponse.

Sobre et élégant, un foyer fermé dont le cadre en lave émaillée est décoré de fleurs. Squad 10. Richard Le Droff.
Cet article fait partie du dossier Toutes les Cheminées
Une cheminée avec foyer ouvert
C'est le spectacle des flammes, l'odeur du bois crépitant dans l'âtre et le plaisir de se retrouver en famille. Mais aussi convivial soit-il, un foyer ouvert n'est pas un moyen de chauffage efficace. En effet, seuls 10 à 15 % de l'énergie produite par le feu se diffusent dans la pièce par rayonnement.
Seuls les foyers fermés ou inserts permettent de chauffer une pièce.

Les foyers fermés
Un foyer fermé est un appareil constitué d'une chambre de combustion en fonte ou briques réfractaires, fermé par un vitrage résistant aux hautes températures, autour duquel sont montés des éléments de maçonnerie et une hotte formant la cheminée.
Lorsqu'il fonctionne à double combustion (les fumées de la combustion sont dirigées vers une deuxième chambre de combustion pour y être transformées en chaleur), un foyer fermé garantit un rendement de 75% environ.

Les inserts
La solution pour améliorer le rendement d'un foyer ouvert. Un insert, ou cassette, est un foyer fermé à dessus plat qui s'insère dans une cheminée à foyer ouvert existante. L'air frais ambiant entre dans le foyer en partie basse, se réchauffe avant d'être rejeté par convection en partie haute. Contrairement à un foyer fermé, un insert fonctionne toujours porte fermée mais il offre un rendement qui peut atteindre 85 %.

Quel style pour la cheminée ?
Du style désiré dépendra le matériau : bois, métal ou pierre.
- Dans une maison de campagne ou maison de famille, la cheminée est rustique. Ouverte, volumineuse, elle évoque les cheminées d'antan avec son âtre en pierre ou briquettes et son linteau surmonté d'une large poutre en chêne.
- Dans une maison contemporaine ou maison d'architecte, la cheminée affiche selon les cas des formes sculpturales ou des lignes épurées. Matériaux privilégiés des cheminées contemporaines : le métal, disponible dans un large choix de coloris, le béton pour des ambiances loft ou le verre.
- Dans un intérieur classique, la cheminée affiche des dimensions plus modestes et des lignes plus sobres. Elle est le plus souvent en pierre et fonctionne aussi bien foyer ouvert ou foyer fermé.

Quel bois pour la cheminée ?
Tous les bois ne sont pas équivalents. Les meilleurs bois pour la combustion sont les bois durs et denses comme le chêne, le hêtre ou le frêne. Les bois tendres comme le tilleul, le saule et le peuplier chauffent peu. Au contraire, les résineux comme le pin, le sapin et l'épicéa brûlent trop vite et encrassent le conduit. Ils sont donc à éviter. A fuir également, les bois vernis, peints ou cirés qui dégagent des vapeurs toxiques.
Pour un rendement optimal, il est recommandé d'utiliser un bois sec ayant séché sous abri aéré pendant 18 ou 24 mois. Un bois sec dont le taux d'humidité est de 20 % dégagera en effet deux fois plus d'énergie qu'un bois fraîchement coupé.

Pour ne pas se tromper, la norme NF Bois de Chauffage informe le consommateur sur l'essence du bois, la longueur des bûches et le taux d'humidité. La liste des distributeurs sur www.nfboisdechauffage.org
Article publié le 5 février 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.