Raccorder un circuit électrique

Raccorder un circuit électrique est à la portée de tout bricoleur, à condition de respecter les règles de sécurité et les normes en vigueur.

Il est aussi possible d’installer un variateur d’intensité à la place de l’interrupteur. Le branchement est identique.

Les produits:

  • Câble à conducteur simple à âme massive type H07VU ou type H07VR de section adaptée
  • Gaine ICA ou ICTA
  • Interrupteurs
  • Prises
  • Barrettes de connexion ou dominos
  • Commutateur va-et-vient

Les outils:

  • Pince à long bec
  • Pince coupante
  • Pince à dénuder
  • Pince universelle
  • Tournevis d’électricien
  • Tournevis testeur
  • Cutter
  • Passe-fil
  • Perceuse et forets adaptés
  • Chevilles adaptées

 

Pour créer un circuit électrique, on peut choisir entre plusieurs types d’installation :

  • Installation en câbles apparents
  • Installation sous plinthes
  • Installation encastrée

Avant toute intervention, veiller à utiliser des conducteurs de section adaptée aux circuits concernés et veiller à respecter la couleur des conducteurs ! Surtout ne pas oublier de couper l’arrivée de courant au disjoncteur général de branchement.

Le montage simple:

L’allumage simple est composé d’un interrupteur et d’un point lumineux, ou d’une prise de courant.

  • Placer l’interrupteur près d’une porte, côté gâche, à portée de main, à environ 1 mètre ou 1,20 mètre du sol
  • Raccorder la phase (fil rouge) à l’un des pôles de l’interrupteur.
  • Faire repartir de l’autre pôle ce même fil de phase vers l’une des bornes du point lumineux.
  • De l’autre borne du point lumineux, faire repartir le fil neutre (fil bleu) ainsi que le fil terre
  • Dénuder l’extrémité de fil juste nécessaire au raccordement (4 à 5 mm)
  • Visser toujours bien à fond les bornes de raccordement pour éviter tout risque d’arc électrique. Raccorder le fil de phase (rouge) et le fil neutre (bleu) au boîtier de dérivation.

Raccordement de l’installation au boîtier de dérivation:

  • Le fil de phase doit être rouge. Si tel n’est pas le cas, utiliser un tournevis testeur. Poser la lame du tournevis testeur sur l’un des fils ou des pôles du boitier, poser un doigt sur le bout du manche du tournevis, si c’est la phase, la lampe à l’intérieur du tournevis s’éclaire.
  • Raccorder la phase à la phase, le neutre au neutre, et la terre à la terre dans le cas d’une prise de courant avec terre.

Le montage d’un va et vient:

Il s’agit de l’allumage et de l’extinction d’un ou plusieurs points lumineux à partir de ceux de deux commutateurs va-et-vient. A la place d’interrupteurs classiques, utiliser des commutateurs va-et-vient chacun ayant 3 bornes de raccordement.

  • Raccorder le neutre d’arrivée (fil bleu) à une borne du point lumineux de l’éclairage.

Commutateur A

  • Raccorder la borne du va-et-vient à la phase (fil rouge). Relier les deux bornes du commutateur (fils noirs) aux deux autres bornes du commutateur. Les deux fils noirs qui relient les deux commutateurs sont appelés fils navettes.

Commutateur B

  • Raccorder la borne libre du commutateur à la borne libre d’éclairage (fil marron). Raccorder les fils de phase et de neutre au boîtier de dérivation (raccordement identique à celui de l’allumage simple).

 www.leroymerlin.fr

www.bricorama.fr

Article publié le 25 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.