Choisir et poser une fenêtre

Vous voulez poser une fenêtre en bois, PVC ou aluminium ? La méthode est la même pour tous les types de fenêtres et conviennent pour une construction neuve ou ancienne.

Fenêtre en PVC oscillant-battant pratique pour la cuisine. Castorama.

Choisir votre fenêtre

  • Le bois : matériau noble et naturel, il est aujourd’hui un matériau très performant, car il dispose de qualités naturellement isolantes en plus d’être très esthétique. Il peut recevoir différents types de finition (lasure, vernis ou peinture) et s’adapte à tous les styles d'architecture.
  • Le PVC : matériau isolant qui ne nécessite pas d’entretien. Les fenêtres en PVC sont solides, résistent aux intempéries et possèdent une bonne stabilité aux basses et hautes températures. Elles sont très prisées dans les régions littorales ou à fortes variations thermiques. Différents coloris sont disponibles : blanc, beige ou gris.
  • L’aluminium : c’est un matériau résistant sur le long terme qui ne nécessite pas un grand entretien. Les fenêtres en aluminium sont robustes et isolantes et sont proposées dans de nombreux coloris. Elles conviennent parfaitement à un intérieur au design épuré.

Vous disposez bien évidemment de différents types d’ouverture :

  • Fenêtre ouvrant à la française
  • Fenêtre à abattant
  • Fenêtre oscillo-battante
  • Fenêtre coulissante

Une fois le choix de votre fenêtre (bois, PVC ou aluminium) fait, vient la pose de celle-ci. Suivez quelques étapes préparatoires avant de vous lancer dans son installation.

Le matériel nécessaire :

  • Bloc fenêtre
  • Pattes de scellement ou équerres de fixation
  • Mastic d’étanchéité maçonnerie
  • Fond de joint
  • Enduit de mortier (si pattes de scellement)
  • Cales en bois
  • Plâtre ou enduit de rebouchage
  • Couvre joint
  • Chevilles et vis (si équerres de fixation)
  • Double mètre
  • Crayon de maçonnerie
  • Niveau à bulle
  • Fil à plomb
  • Truelle
  • Marteau
  • Burin ou broche
     
  1. Les différentes poses
  • La pose en applique : la fenêtre est posée contre le mur.
  • La pose en feuillure : la fenêtre est dans une réservation maçonnerie sur les montants et la traverse haute.
  • La pose en tunnel : la fenêtre est posée entre les murs.
     
  1. Prendre les mesures
  • Pour la hauteur : prendre la dimension du dessous du linteau au dessus de la pièce d’appui maçonnerie.
  • Pour la largeur : prendre la dimension entre les 2 murs verticaux.

Posez votre fenêtre 

Etape 1- préparez votre travail

Tout d’abord, contrôlez votre espace de travail :

  • Vérifiez les dimensions des tableaux (chacun des deux côtés verticaux d'une embrasure) hauteur et largeur.
  • Vérifiez l’appui béton qui doit toujours être fait avant la pose (pas de craquelures, espace plan...)
  • Vérifiez les niveaux des aplombs, des équerrages et des états de surface.

Fixez ensuite les pattes de scellement (après avoir effectué les trous de réservation des pattes dans le mur) ou les équerres de fixation sur la menuiserie au droit de chaque fiche (ferrure de rotation de fenêtre) et de chaque gâche (pièce métallique fixée au chambranle de la fenêtre dans laquelle s’engage le pêne de la serrure pour maintenir le battant fermé).

Positionnez l’étanchéité périphérique entre gros-œuvre et maçonnerie (bande préformée ou fond de joint).

Etape 2- la pose

Posez la fenêtre sur l’appui maçonnerie, les vantaux restent en place pendant toute la durée des opérations. En effet, demeurant fermés, ils maintiennent correctement l’équerrage du cadre dormant.

Dégagez l’avant de la pièce d’appui pour éliminer tout risque d’infiltration d’eau.

Après avoir pré-fixé en partie haute la fenêtre, contrôlez le niveau et l’aplomb (au maximum 2 mm par mètre de tolérance horizontale et verticale). Procédez au réglage éventuel des cales en bois.

Fixez les équerres par vissage dans le mur. S’il s’agit de pattes de scellement, les sceller avec un mortier de scellement.

Laissez sécher 24 heures minimum avant d’ouvrir les vantaux de la fenêtre.

Etape 3- les finitions

  • Les finitions intérieures :

Sur une ancienne maçonnerie, assurez la finition si besoin autour de la fenêtre à l’aide de plâtre ou d’enduit de rebouchage.

Cachez la jonction mur/menuiserie par un couvre joint.

Enlevez les cales de jeux après exécution des doublages ou séchage complet des plâtres.

  • Les finitions extérieures :

Appliquez un cordon d’étanchéité sur la périphérie du dormant à la jonction maçonnerie/menuiserie.

Appliquez la finition sur les fenêtres en bois. Les couches de finition doivent être réparties à égalité sur les faces extérieures et intérieures.

www.castorama.fr

Article publié le 1 septembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.