La peinture au pistolet : un jeu d’enfant !

Rapide, ludique, économique, la peinture au pistolet est à la porté de tous, et surtout s’adapte à toutes les formes. Souvent délicats au pinceau ou au rouleau, vous pourrez enfin repeindre des endroits inaccessibles sans complexité !

Peinture au pistolet sur volets en bois.
Voir plus : pistolet à peinture
Cet article fait partie du dossier Choisir et savoir utiliser la peinture

Lequel choisir ?

-Il existe deux types de pistolets, à savoir le pistolet électrique et celui à air comprimé

Pour vous aider à faire votre choix, le pistolet électrique est plus facile d’utilisation, en raison principalement de son autonomie et de sa maniabilité. Réservé principalement aux professionnels, le pistolet à air comprimé est relié à un compresseur, lui-même actionné par un moteur électrique ou à explosion.

-La pression conditionne le résultat final

La grosseur des gouttelettes projetées par l’appareil dépend de la pression. Plus elles sont fines et meilleur sera l’aspect final de la peinture.



Le mélange avant toute chose

Tout d’abord, il faut penser à diluer la peinture pour lui donner la fluidité recommandée. Cela dépend du pistolet et de la buse.
N’hésitez pas à ajouter du diluant autant que nécessaire pour que la dilution soit parfaite. Son pourcentage est généralement indiqué sur le pot de peinture. Vous devez donc toujours remplir le réservoir du pistolet en respectant les indications du fabricant.



Préparez-vous à dégainer votre pistolet…à peinture

Avant de partir à la conquête de vos murs, pulvérisez le mélange sur une feuille de papier ou un morceau de carton accroché au mur. C’est alors que vous pourrez ajuster la pression en fonction de la fluidité de la peinture pour éviter les excédents peu esthétiques.
Le support doit être prêt à recevoir la peinture…vous devez l’avoir d’abord nettoyé, voire poncé ou décapé.
Le pistolet à la verticale, à environ 25-30 cm de la surface à peindre, vous voilà fin prêt à le déplacer parallèlement pour peindre d’un mouvement régulier.


Liste des choses à NE PAS faire

Ne vous arrêtez pas quand vous avez commencé et finissez le pan de mur que vous avez entamé.
Ne pulvérisez jamais sans avoir commencé à déplacer le pistolet. Si vous conservez le pistolet fixe dans la même position, vous ferez des coulures.
Ne revenez pas tout de suite sur une imperfection car la peinture risque de couler. Laissez sécher avant vous y remettre.


Les astuces du bon peintre à pistolet

Sur les surfaces verticales, peignez toujours en descendant afin de corriger les éventuelles bavures.
Délimitez des surfaces à peindre de 1m².
Dessinez des « S » verticaux qui se chevauchent légèrement, d’environ 1/3, de gauche à droite, puis de bas en haut.
Une fois la première couche sèche, passez-en une deuxième.


Pas une minute à perdre

Ne vous attardez pas à contempler votre nouvel intérieur, car la peinture sèche très vite. Vous devez vider la peinture qui reste et démonter le pistolet. Utilisez un diluant pour nettoyer chaque partie du pistolet. Pour les pistolets électriques, vous protégerez les mécanismes à l’huile de vaseline.

Alors, une fois terminée, vous pourrez enlever allégrement les bâches dans la pièce et vous prélasser à votre guise dans un nouveau décor !

Article publié le 6 octobre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.