Entretenir les boiseries extérieures

Très vulnérable, le bois a besoin d’être entretenu et traité efficacement contre ses multiples ennemis : insectes, champignons, rayonnement solaire, intempéries. Il est impératif de vérifier vos bois régulièrement et de les traiter dès que le besoin s’en fait sentir.

Il est préférable de peindre par temps sec (avril à septembre). Ne jamais peindre en plein soleil car la peinture sèche trop vite.
Voir plus : peinture

Les produits indispensables :

 Pour l’entretien courant 

  • Peinture microporeuse spécial bois ou vernis extérieur ou lasure
  • Papier de verre
  • Laine d’acier

Pour la rénovation

  • décapant spécial bois
  • pâte à bois
  • mastic bois

L’outillage :

  • pinceau plat
  • couteau de peintre
  • ponceuse
  • cale à poncer
  • spalter
  • perceuse et brosse métallique
  • gants en latex
  • lunettes de protection
  • masque
  • rouleau traitement du bois et lasure
  • brosse laiton
  • spatule
  • bac à peindre
  • éponge
  • décapeur à air chaud

 

  1. L’entretien des boiseries

Il existe différents types de protection pour le bois :

  • Les peintures spécial bois microporeuses fongicides et anti UV sont principalement disponibles en finition satinée. A l’extérieur, le soleil et la pluie affectent fortement leur tenue ; elles doivent donc être refaites tous les 4 à 6 ans.
  • Les vernis forment une couche protectrice : brillants, satinés ou mats, ils donnent un fini résistant à l’eau, aux éraflures et à la chaleur. Les vernis marins sont particulièrement résistants à l’air salin et à la pollution urbaine. Le vernis ne pénètre pas le bois, et peut donc s’écailler dans le temps. L’entretien doit être fait tous les 4 à 5 ans.
  • Les lasures mettent en valeur le veinage du bois tout en le protégeant, elles résistent aux intempéries. Elles sont perméables à la vapeur d’eau, donc le bois respire. Les lasures existent en coloris transparents ou opaques. L’entretien doit être fait tous les 3 à 5 ans.

Pour l’entretien courant :

  •  Boiseries peintes ou vernies : nettoyer la surface avec une éponge et de la lessive Saint Marc. Poncer la surface avec du papier de verre, dépoussiérer et appliquer une nouvelle couche de vernis ou de peinture.
  • Boiseries lasurées : nettoyer la surface avec une éponge et de la lessive Saint Marc ou passer un papier de verre fin. Appliquer une nouvelle couche de lasure. Dans tous les cas, bien rincer et laisser sécher après le lessivage

 

  1. La rénovation

Un support très abîmé doit être décapé avant toute application d’un produit de finition. Procéder à un décapage chimique (à l’aide d’un produit décapant) ou thermique (un décapeur à air chaud).

 

  1. Le traitement des boiseries

Après décapage, si on constate la présence de poussière, de petits trous de vers ou de tâches, il faut traiter le bois avec un produit spécifique.

Traitement curatif : contre les insectes et contre la moisissure, champignons et noircissement.

Traitement préventif : produits imperméabilisants qui protègent des intempéries, des rayonnements solaires et qui empêchent les moisissures.

Tous les bois à traiter doivent être propres et sans revêtement pour permettre la pénétration des produits. Dépoussiérer le bois neuf avant l’application des produits.

Il est nécessaire de rendre le bois ancien à son état naturel avant l’application des produits. Après un énergique brossage et dépoussiérage, éliminer toutes les parties attaquées au couteau de peintre ou à l’aide de brosses métalliques montées sur perceuse. Boucher les fentes avec de la pâte à bois à l’aide de la spatule, laisser sécher puis poncer pour égaliser. Appliquer les produits au pinceau plat ou au rouleau et traiter toutes les parties de l’ouvrage. Laisser sécher totalement avant d’appliquer la couche de finition.

Dégraisser le bois exotique à l’aide d’un substitut au trichloréthylène avant de le traiter.

 

  1. Les finitions
  • L’application d’une peinture : appliquer la peinture à coups de brosse verticaux, puis l’étaler de droite à gauche ; finir en tirant la couche par des coups de brosse légers dans le sens du fil du bois. Effectuer les raccords entre passes voisines quand la peinture est encore fraîche ; ne jamais revenir sur une zone ayant commencé à sécher.
  • L’application d’un vernis : appliquer le vernis au pinceau dans le sens des fibres du bois. Caresser le bois avec le spalter pour étirer le vernis, laisser sécher puis poncer au papier de verre très fin. Appliquer une seconde couche.
  • L’application d’une lasure : appliquer la lasure en deux ou trois couches toujours à la brosse.
Article publié le 1 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.