Peindre au pochoir : donner de l’animation à vos murs !

Un pan de mur un peu vide, une décoration sans fantaisie… le pochoir offre une touche unique et originale à votre intérieur. Il permet de décorer soi même les portes, les murs, les plafonds, les meubles, les tissus,…en créant des frises et bien d’autres motifs. Nul besoin de talents particuliers de dessinateur pour arriver à des résultats plus que satisfaisants. A vos pochoirs, prêt, partez !

Pour réaliser de belles arabesques dans votre salon, le pochoir est la technique idéale

Il vous faut...



  • Différents pochoirs, bien sûr ! (vous pouvez acheter des modèles prédéfinis mais, aussi créer votre propre pochoir)
  • De la peinture acrylique, à l’huile ou en aérosol (préférez des peintures peu liquides et à séchage rapide)
  • Des pastels gras
  • Des pinceaux à pochoir, des brosses à pocher, une éponge, une brosse à dent et tout ce qui peut vous servir à donner de la matière à votre peinture
  • De l’essuie-tout
  • De la colle repositionnable (qui ne laisse aucune trace sur les murs)
  • Du ruban adhésif

A vos pochoirs !

1- Avant toute chose, faites un essai sur une feuille de papier pour vous familiariser avec l'usage du pochoir.

Par ailleurs, la surface à décorer doit être saine et propre.

2- Fixez le pochoir en utilisant de la colle repositionnable en aérosol ou du ruban adhésif. Vérifiez que toutes les parties du pochoir adhèrent parfaitement au mur (notamment les détails, comme la tige d'une fleur). Et ajoutez de la bande de masquage autour du pochoir pour éviter le risque de déborder.

3- Préparez la peinture en testant sa densité. Si elle est trop liquide, utilisez un épaississant pour la gélifier. Pensez à toujours essuyer l’excédent de peinture sur les parois du seau ou sur un essuie-tout quel que soit le type d’applicateur. Vous éviterez ainsi coulures et salissures.

4- A cette étape normalement, vous pouvez commencer à peindre. Oui, mais avez-vous choisi votre technique ? Petit tour d’horizon des différentes techniques pour pocher :

La brosse à pocher : en tenant la brosse bien perpendiculaire au support, tamponnez l'intérieur du motif jusqu'à obtenir la densité souhaitée, ou faites un mouvement circulaire pour créer un effet lisse.

Le pinceau : appliquez délicatement la peinture par des allers et retours.

Le rouleau : exercez une légère pression sur le rouleau et appliquez la peinture sur toute la surface du pochoir.

L'éponge : appliquez en tapotant légèrement sur la surface.

L'aérosol : veillez à bien protéger la surface autour du pochoir afin d'éviter les projections de peinture. Appliquez de légères couches de peinture successives dans le même sens pour uniformiser la répartition de la couleur.

5- Assurez-vous que la peinture soit bien sèche avant d’enlever délicatement le pochoir. Et pensez à le débarrasser des traces de peintures avant de le réutiliser.

6- Une fois que la peinture est bien sèche, vous pouvez procéder au raccord du motif avec une couleur identique ou différente. Veillez à bien positionner le nouveau pochoir par rapport au dessin déjà réalisé, sinon le résultat final risque de ne pas être droit.
C’est aussi le moment de placer les pochoirs des plus petits détails à ajouter à l’intérieur de ce motif.

Si vous le souhaitez, vous pouvez finir votre peinture avec quelques effets. Un dégradé, un ombrage, un volume ou un reflet, vous avez l’embarras du choix pour peu que vous maîtrisiez un peu l’art du pinceau.

Article publié le 8 juillet 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.