La brasure forte en étapes illustrées

Afficher toute la galerie photos

A la différence de la brasure tendre, la brasure forte s’effectue pour les installations de chauffage et de gaz.avec le métal d’apport à une température de chauffe très élevée (plus de 450°C).

Photo : 4 / 6
Etape 2 : choisir en fonction du type d’assemblage à réaliser le métal d’apport correspondant. Le plus couramment utilisé pour le raccord cuivre-cuivre : la brasure cupro/phosphore. Pour les assemblages utilisant un raccord laiton : flux décapant impératif.

Etape 2 : choisir en fonction du type d’assemblage à réaliser le métal d’apport correspondant. Le plus couramment utilisé pour le raccord cuivre-cuivre : la brasure cupro/phosphore. Pour les assemblages utilisant un raccord laiton : flux décapant impératif.

©Centre d'Informations sur le Cuivre