Posez des plaques de mosaïque

La mosaïque est un art décoratif où fragments de pierre, d’émail, de grès, de marbre, de verre et de céramique, appelés tesselles, sont rassemblés à l’aide de mastic ou d’enduit pour former frises, motifs et figures. Utilisée depuis l’Antiquité romaine, la mosaïque est devenue un projet du quotidien en architecture et en décoration.

Frises géométriques pour un intérieur fabuleux et personnalisé. Bisazza.

Offrant de multiples possibilités de couleurs et d’aspects (teintes vives et brillantes, jeux de transparence et dessins stylisés), la mosaïque est généralement vendue en plaque (d’un format de 30 à 35 cm de côté et composées de carreaux de 2,5 x 2,5 cm), l’envers collé sur une trame nylon ou l’endroit fixé sur du papier kraft. Sa pose ressemble à celle du carrelage pour votre salle de bains, pièce à vivre ou votre cuisine tant en intérieur qu'en extérieur, en pose murale ou au sol et en fonction de leur résistance. Néanmoins, quelques particularités sont à prendre en compte car l’installation est assez technique. Suivez le guide !

Le matériel nécessaire :

  • Mosaïque
  • Colle en pâte « prête à l’emploi » (pour les poses murales)
  • Mortier-colle en poudre (pour les poses au sol)
  • Joint en poudre ou en pâte « prêt à l’emploi » (blanc, gris ou coloré)
  • Assouplissant pour joint (douche)
  • Silicone pour sanitaire
  • Profilé ¼ de rond PVC ou baguette d’étanchéité de baignoire et de bac à douche
  • Protecteur de joints
  • Croisillons (1,5 mm ou 2 mm)
  • Profilés de bordure ou de transition (pose au sol)

Les outils :

  • Règle
  • Mètre
  • Niveau à bulle
  • Cordeau à tracer
  • Truelle
  • Maillet en caoutchouc
  • Batte de carreleur
  • Eponge
  • Cutter
  • Coupe verre (pour les coupes droites)
  • Raclette caoutchouc
  • Pince bec de perroquet (pour les coupes d’angle)
  • Gants

Pose murale :

  • Spatule crantée en V
  • Fil à plomb
  • 2 tasseaux en bois de 50 cm env.
  • Clous

Pose au sol :

  • Spatule crantée en U
  • Equerre

NB : le choix de la spatule crantée dépend de l’épaisseur des plaques :

  • Spatule crantée de 5 mm pour mosaïques minces (émaux)
  • Spatule crantée de 6 mm pour grès émaillés plus épais.

Préparez votre travail

Votre support doit être propre, sec, plan et lisse.

  1. Le traçage au mur

Au centre de la pièce, mesurez la hauteur d’une plaque augmentée de l’épaisseur du joint à partir de la plinthe ou du sol.

Tracez ensuite à l’aide d’un niveau à bulle, un trait parfaitement horizontal au dessus de la plaque.

Puis tracez un axe vertical à l’aide d’un cordeau traceur ou d’un fil à plomb et d’une règle contre le côté de la plaque. Le point d’intersection entre l’axe horizontal et vertical ainsi créé servira de point de départ à la pose de votre première rangée.

Clouez des tasseaux « guides » le long des 2 axes.

  1. Traçage au sol

Diviser votre sol en deux axes. Pour cela tracez un axe vertical au milieu de votre espace au sol à l’aide d’une équerre et d’une règle perpendiculairement au seuil d’entrée de la pièce.

Tracez ensuite la perpendiculaire correspondante passant par le milieu de l’axe vertical à l’aide d’une règle et d’une équerre de maçon.

Le point d’intersection entre les deux droites servira de point de départ à la pose de la première rangée.

Matérialisez ces deux axes au cordeau à tracer et posez à blanc, le long de l’axe horizontal à partir du seuil d’entrée une première rangée de plaques entières de mosaïques.

Disposez enfin une 2ème rangée perpendiculairement à la première.

Pour confectionner des frises 

Associez sur une même plaque des carreaux de teintes différentes selon le dessin que vous aurez tracé.

Coupez au cutter la trame nylon des carreaux à changer. Otez les carreaux, posez la plaque et positionnez ensuite les tesselles de différentes couleurs aux endroits désirés.

Posez votre mosaïque au mur

Etalez la colle horizontalement à la truelle et striez-la à la spatule crantée en un seul passage sur une surface de 0,5 m². Commencez au point d’intersection, en longeant la ligne horizontale.

Positionnez ensuite la première plaque entière dans l’angle (point d’intersection-ligne horizontale).

Puis carrelez le 1er rang en vous servant du tasseau comme base. Attention, pour une plaque de mosaïque avec papier kraft, ne le collez pas directement au mur. Au contraire, pour une plaque de mosaïque sur trame, la trame nylon doit être collée contre le mur.

Placez les croisillons dans les angles des plaques au fur et à mesure afin d’obtenir des joints réguliers. Tapotez légèrement chaque plaque avec un maillet et une batte de carreleur afin d’écraser les sillons de colle.

Evitez de faire glisser la plaque sur le support encollé car un bourrelet de colle pourrait se former.

En outre, pour ne pas voir le raccord entre 2 plaques, débutez aussitôt la pose de la 2nde rangée par une demi-plaque, celle de la troisième rangée par une plaque entière et ainsi de suite. Cela crée un système en quinconce.

Otez immédiatement avec une éponge humide les éventuels débordements de la colle.

Laissez ensuite sécher 12 heures. Enlevez les tasseaux, puis posez les plaques périphériques.

Pour les plaques de mosaïque avec papier kraft, passez une éponge mouillée dès que la colle est sèche pour retirer facilement le papier.

Jointoyez avec du joint en poudre « prêt à l’emploi » (blanc, gris ou coloré) et balayez avec une raclette caoutchouc. Pour améliorer les performances du joint, ajoutez un assouplissant mélangé à l’eau de gâchage, puis appliquez après séchage un protecteur de joints. Pensez aussi à poser un joint de silicone prêt à l’emploi pour assurer l’étanchéité autour des éléments de cuisine ou de salle de bains.

Sachez aussi que pour former un joint net et progressif entre les plaques vous devez poser des profilés  de ¼ de rond PVC ou des baguettes d’étanchéité (pour assurer un joint parfaitement étanche avec les éléments sanitaires) en fin de chantier. Mais pour réaliser une finition parfaite des carreaux de bordure, disposez les profilés au fur et à mesure de la pose.

Posez votre mosaïque au sol

Appliquez le mortier-colle le long de l’axe vertical, à partir du point d’intersection. Etalez perpendiculairement à la truelle le mortier-colle. Striez-le à la spatule crantée en un seul passage sur une surface de 0,5 m².

Commencez ensuite la pose des plaques de mosaïque le long de cet axe vertical, en allant vers le mur opposé à la porte d’entrée pour sortir par une zone non carrelée.

Comme pour la pose au mur, tapotez légèrement chacune des plaques avec un maillet en caoutchouc et une batte de carreleur en vérifiant bien que toute la surface de la plaque doit reposer sur le mortier-colle.

Entre chaque plaque, posez un croisillon pour respecter la largeur des joints.

Contrôlez régulièrement l’horizontalité et la planéité de l’ensemble des plaques à l’aide d’une règle en aluminium et d’un niveau à bulle.

Continuez ensuite la pose, rangée par rangée, en vérifiant régulièrement l’alignement des joints avec un cordeau ou une règle.

A la pose de la dernière plaque entière, retirez à la spatule l’excédent de mortier-colle.

Laissez alors sécher 12 heures puis posez les plaques périphériques.

Enfin, jointoyez comme pour la pose de mosaïque au mur.

NB : pour les coupes droites de votre mosaïque utilisez un coupe verre. En revanche, pour les coupes d’angle, le grignoter avec une pince bec de perroquet et finir à la lime queue de rat.

www.castorama.fr

www.sicis.it

www.bisazza.com

Article publié le 29 septembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.