La moquette revient en force

Abandonnée dans les années 80 au profit du parquet ou du stratifié, la moquette s'impose de nouveau dans nos intérieurs. Plus belle, plus écologique, plus facile à poser, elle a tout pour plaire.

Pour les nostalgiques de la campagne, une moquette couleur gazon. 100% polyamide. Opéra. Leroy Merlin.
Cet article fait partie du dossier Choisir un revêtement de sol
2010 annonce le grand retour de la moquette. Associant qualités esthétiques et performances techniques, la moquette crée l'ambiance, se pose facilement sur n'importe quel support et peut même être considérée comme un revêtement de sol écologique.

Quelle moquette choisir ?
Moquette naturelle ou synthétique, unie ou imprimée, à surface coupée ou bouclée, le choix est vaste.

Les moquettes de laine sont confortables, belles et résistantes. Parce que leurs fibres se redressent vite après avoir été écrasées, elles conservent leur aspect pendant longtemps.

Parmi les moquettes en synthétique on trouve des modèles en polypropylène, n'offrant que peu de ressort et donc risquant de marquer dans le temps, et des modèles en polyamide, plus doux et plus résistants. Nouveaux, les modèles combinant les deux types de fibres garantissent des performances supérieures.

Moquette velours, frisée, bouclée ou structurée ? Cela dépend de l'usage désiré. En effet, la durabilité et la résistance de la moquette dépendent largement de la hauteur des fils et de leur densité. Les moquettes bouclées sont préférées dans les pièces à fort passage, tout comme les velours courts, plus résistants que les velours hauts. Ces derniers, très doux aux pieds, sont réservés aux chambres.

Comment poser la moquette ?
Le choix du type de pose dépend de la qualité de la moquette, du dossier (mousse ou feutre), de la surface à couvrir et de l'état du sol.
Dans les pièces de moins de 16 m2 dont le support est propre, sain et plan, c'est la pose libre qui est recommandée avec des bandes Velcro aux coins.
Dans les pièces d'une surface supérieure à 16 m2, la moquette est collée avec des colles garanties à émissions de COV très faibles (EC1), sauf si le dossier est en feutre. Dans ce cas-là, des bandes auto-agrippantes peuvent suffire.

La moquette, un revêtement écologique ?
Isolantes phoniquement et thermiquement, puisqu'elles retiennent la chaleur 10 à 12 fois mieux qu'un sol dur et peuvent donc engendrer des économies de chauffage, les moquettes ont parfaitement leur place dans les maisons à tendance écologique, surtout lorsqu'elles sont fabriquées à partir des fibres naturelles ou recyclées et bénéficient du label GUT.

Ce Label Gut, attribué aussi bien à des moquettes laine que synthétiques, garantit la conformité de la chaîne de production aux exigences de développement durable mais aussi la non-dangerosité des produits finis qui doivent être exempts de métaux lourds et de formaldéhyde.

Quant aux moquettes 100% laine (signalées en magasin par un T rouge), c'est la garantie d'un revêtement de sol vraiment naturel. A condition toutefois de préférer aux envers synthétiques une sous-couche en feutre. Solides et confortables, ces dossiers feutres ou textiles sont d'ailleurs de plus en plus courants.

La moquette, un nid à acarien ?
C'est en tout cas la réputation qu'elle a. A cette accusation, les partisans de la moquette rétorquent qu'en piégeant les acariens et les poussières dans leurs fibres, les moquettes évitent qu'ils restent en suspension dans l'air et sont donc plus saines que les sols durs.
Selon les médecins, la réalité est moins simple. Si les acariens sont bien piégés dans les fibres des moquettes, ce sont les allergènes, beaucoup plus petits, qui provoquent les allergies. Or ces derniers restent en suspension dans l'air. Les moquettes restent donc déconseillées aux personnes allergiques.
Article publié le 27 septembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums
  • dukez
    dukez
    La moquette, plus écolo que le stratifié ? Je ne suis vraiment pas d'accord. Les sols stratifiés d'aujourd'hui sont généralement PEFC (bois en provenance de forets gérées durablement) et n'emettent pas de formaldéhydes.
  • françois
    françois
    Plus écologique ? en quoi ce revêtement de sol le serait-il devenu ? votre article ressemble à une affirmation péremptoire.

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.