Un parquet "nature" façon carrelage à base de dalles en OSB

Réaliser un carrelage original exclusivement avec du bois (lambourdes et panneaux d'OSB) et de manière écologique : du traitement des chevrons en passant par l'isolant ... jusqu'au glacis coloré.

Cet article fait partie du dossier Choisir un revêtement de sol

Un parquet n'est pas forcément toujours linéaire avec des lames. Pour preuve, celui ci, qui fait appel à des panneaux en OSB dans le but d'imiter l'esthétique d'un carrelage. Il est réalisé exclusivement avec du bois et des produits écologiques...

La pièce concernée est à l'étage. Le plancher existant, épais de 3 cm, est composé de vieilles planches de sapin en bon état mais sans bouvetage, clouées sur des solives.
 
Il faut bien entendu de façon à la rendre habitable, isoler phoniquement cette pièce et refaire un plancher digne de ce nom.

Le projet d'un parquet isolant et sain s'accompagne d'un désir décoratif : l'imitation un carrelage à partir de dalles d'OSB, des liteaux teintés faisant office de  joints. Techniquement, cela requiert de quadriller le sol de lambourdes afin de constituer des « caissons » porteurs des dalles et contenant l'isolant. 

Point technique

L'assemblage de la structure des lambourdes (dite travure) sous forme de caissons en accentue la rigidité grâce aux étrésillons (traverses). Il définit l'entraxe entre lambourdes (45 cm) et justifie les tailles des dalles d'OSB( 41 x 41 x 1,5 cm) et des « joints ». Cette taille répond aussi à des soucis économiques puisque elle permet l'optimisation des découpes dans les plaques d'OSB.

L'utilisaton de colle en lieu et place des habituels vissages ou clouages permet d'éviter la transmission des bruits. Un confort non négligeable...  

Matériel et matériaux :

  • Dalles d'OSB Isoroy (classé "propre") en 15 mm : en 41 x 41 cm ( environ 4 au m² ), on obtient 15 carreaux par plaque de 250 x 125 cm. L'OSB (Oriented Strand Board ou panneau de lamelles orientées) se trouve chez les marchands de panneaux de bois.
  • Lambourdes 60 x40 mm
  • Liteaux en 2,50 m : 30 x 15 mm
  • Pointes tête d'homme en 35 mm
  • Cales bois et liège
  • plinthe en bois de 10 cm de largeur
  • Règle de maçon
  • Niveau à bulles
  • Maillet en caoutchouc
  • Pinceau plat et brosse
  • Scie sauteuse
  • Traitement Xylena 1 
  • Colle universelle  Biopin
  • Laine aiguilletée Feutral
  • Thermofloc : 4 sacs au m3
  • Huile dure Biopin 
  • Pigment ocre rouge. 

Temps de réalisation seul : une semaine pour 15 m²

Mise en oeuvre

Le feutre en sous-couche  

<
Commencez par dépoussiérer, laver et traiter le plancher existant. Aérez jusqu'à son séchage complet .

Les bandes de feutre (0,5 x 100 cm) de laine de mouton (Feutral) le recouvrent et contribuent à l'isolation phonique et thermique du lieu tout en comblant et égalisant les interstices et écarts de niveaux entre les planches.
Lors de sa mise en place, tenter d'étirer la laine assez élastique risque de déchirer les fibres et par là même de perdre en qualité d'isolation. Etalez donc en souplesse. 
Posez-le en débordant de 4 cm sur les murs et encollez au spalter les planches recevant les bords du feutre .

Le débordement du feutre de la hauteur des lambourdes (4 cm) le long des murs évite que bruits et impacts n'y trouvent écho.

Entre deux bandes de feutre, veillez à bien les faire jointer. Aplatissez du plat de la main. La colle universelle (Biopin)  permet un maintien irréprochable après 24 h de séchage.

 

Les lambourdes

 Placez la première lambourde (60 x 40 mm) sur sa face de 60 mm au milieu de la pièce

perpendiculaire au mur droit. Elle sert de référence à toutes les autres.

Se fier au milieu des lambourdes pour mesurer l'entraxe est la méthode généralement appliquée. Ici, la mesure rigoureuse de l'espace les séparant (39 cm) et le traçage au sol de leur emplacement s'avèrent d' excellentes méthodes, plus fiables.

Tracez plusieurs repères au sol à 39 cm du bord, espacement nécessaire entre lambourdes dont l'entraxe est de 44 cm. 


Joignez les repères au feutre indélébile d'abord sur l'un des deux côtés de la lambourde suivante.

Puis placez-la le long du trait et tracez l'autre côté afin de marquer au sol son emplacement exact. 

Toutes les lambourdes placées, contrôlez leur planéité avec un niveau à bulle.

Avec quelques cales en bois glissées dessous réajustez les niveaux et veillez à ce que la lambourde reste toujours en contact avec le sol.

Les mesures prises permettent  d'appliquer la colle (pour éviter un vissage conducteur de bruit) en double encollage, tout en restant fidèle aux mesures.

Badigeonnez à l'intérieur du traçage de leur emplacement sans trop déborder pour le conserver visible et permettreun repositionnement exact des lambourdes. 

Les étrésillons

Découpez les traverses de 39 cm (ou étrésillons) dans les lambourdes, avec précision.

Lors de la mise en place, vous pouvez prendre mesures:

  • soit à partir du bord externe de la traverse :6+39 cm, en mesurant au milieu des traverses : 3+39+3 cm
  • soit  depuis leurs bords internes : 39 cm. 
Pour un raidissement optimal de la structure, l'idéal est de les introduire légèrement en force. L'usage de la colle pour les fixer au sol et aux lambourdes favorise la pose, agissant comme un lubrifiant, mais l'aide d'un maillet en caoutchouc est bienvenue. Laissez sécher 48 h.
Démarrez le quadrillage : Mesurez 45 cm (39+ 6)  à partir de la plinthe du mur droit et tracez grâce à une règle de maçon propre les repères sur les lambourdes.
Placez et fixez les traverses.

Progressez en procédant de la même façon avec toujours beaucoup de rigueur dans la prise de côtes.

Vérifiez en mesurant l'intérieur du caisson que le quadrillage obtenu est conforme aux 39 cm de côté requis.  

Veillez au respect des niveaux.

Aidez-vous de cales, dès que c'est nécessaire, pour les rétablir.

Astuce pour les petits dénivelés: des bandes de liège (ép 0,4 cm) découpées dans un rouleau. 

Laissez sécher 24h. 

Les "joints"

Badigeonnez en trois couches successives les tasseaux en 35x15 mm sur l'une de leurs faces en débordant sur les chants, d'un mélange de 500 cl d'huile dure additionnée de 2 cuillères à soupe de pigment ocre-rouge. Laissez sécher 24h..

Tracez, à 1 cm du bord de chacune des lambourdes, les repères permettant de placer les liteaux bien au centre.

Contrôlez l'exactitude des mesures et vérifiez que le carré obtenu est bien de 41 cm de côté.

Posez précisément les liteaux le long des repères.

Alternez horizontaux et verticaux pour éviter bon nombre de découpes et une trop grande régularité des joints.

Clouez-les avec des pointes tête d'homme ou collez à votre convenance.

 

Déversez l'isolant dans 2 ou 3 caissons contigus et répartissez-le à la main assez sommairement jusqu'au bord des lambourdes.


Tassez fermement le floc à la liane.

Vous créez ainsi une lame d'air d'environ 1 cm indispensable à l'isolation.

Eliminez le floc déposé sur les bords et les angles des lambourdes avec un pinceau brosse. 


Placez les dalles d'OSB dans leur logement au fur et à mesure de votre avancée.

Repérez le sens des fibres du bois de chaque dalle et pour obtenir l'effet damier, alternez-en la pose.

les finitions


Clouez les dalles à chaque coin avec des pointes tête d'homme de 35 mm puis marchez sur toutes les dalles pour faire jouer le bois et le clouage.

Enfoncez ensuite les pointes au chasse clou.

Créez un gabarit en carton pour les découpes un peu complexes, afin d'être très précis.
Découpez-le au cutter.
Attention au sens : les découpes de l'OSB se font sur son envers pour un fini impeccable. Le bois s'ébrèche à la découpe, mais pas sur la face qui sera visible.

Placez le gabarit sur l'envers de la dalle. Montez une lame très fine (à métaux), sur la scie sauteuse et découpez très précisément.


Placez les dalles découpées dans leur logement.

L'emboîtement doit être parfait et les bords découpés sans écharde.

En cas de défaut, réajustez à la lime extrêmement fine. Fixez comme précédemment.

Peignez la plinthe (7x10 cm) de 3 couches d'huile dure la même couleur que les liteaux et fixez-la à plat le long des murs, bord arrondi vers la pièce, pour créer un cadre assez large très esthétique.

Précautions de boiseux:

Achetez du bois sec (en scierie pour le coût) parfaitement rectiligne, aux mesures définitives.

Traitez et stockez à plat, dans un endroit aéré.

Peignez les liteaux à l'avance pour optimiser le séchage.

Faites tailler les dalles d'OSB en GSB: précision des mesures et finition impeccables.

Déposez le bois dans la pièce 48h à l'avance pour qu'il s'adapte à l'hygrométrie ambiante.

Prévoyez un stock varié de cales.

Article publié le 24 décembre 2007

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.