De la rénovation du parquet

Même s’il est fait pour durer, le parquet n’est pas éternel ; sans entretien, il se raye, s’abîme, vieillit. Il nécessite donc une rénovation plus ou moins importante selon les cas.

Un entretien courant gardera votre parquet brillant, comme au premier jour
Cet article fait partie du dossier Choisir son parquet et l’entretenir
S’il ne s’agit que de faire disparaître les rayures apparentes, la solution est simple : il suffit tout simplement de poncer le parquet. Que vous découvriez un ancien parquet sous une moquette lors de travaux, que vous souhaitiez modifier son aspect ou juste lui redonner une seconde jeunesse, rénover un parquet requiert un peu de temps et de soins spécifiques. A vos ponceuses !

Les outils nécessaires:
  • Un masque
  • Des lunettes
  • Un casque pour vous protéger de la poussière et du bruit
  • Une ponceuse à parquet pour les grandes surfaces, du papier de verre de différents grains ? Une bordureuse pour les angles
  • Une cale en bois
  • Un aspirateur
  • Un chiffon humide
  • Un spalter (pinceau large et fin en soie)
  • Un fond dur
  • Un vitrificateur
  • De l’huile pour parquet ou de la cire


Petites réparations du parquet

Avant de rénover votre parquet, il est impératif de vérifier au préalable son état. Si quelques lames sont abimées, il faut alors les remplacer. Sciez la lame détériorée à chaque extrémité afin de la retirer. Vérifiez l'état de vos solives et clouez la nouvelle lame dessus. Pour obtenir un meilleur résultat final, rebouchez les éventuels trous sur le parquet et combler les lattes avec de la pâte à bois. Choisissez une pâte légèrement plus foncé que votre bois. Finalisez le tout en posant une sous-couche bouchant les pores du bois, cela facilitera une éventuelle revitrification.


Le ponçage, une étape indispensable

De la délicatesse afin de ne pas abîmer le bois, voilà le secret d’un ponçage réussi. Il permet d’éliminer toutes les salissures et d’obtenir une surface plane.

Notez que le ponçage de parquet dégage beaucoup de poussière. Choisissez donc un jour de soleil pour poncer afin d’ouvrir en grand vos fenêtres et n'oubliez pas de fermer votre porte intérieure. Portez un masque et des lunettes de protection. Le ponçage au gros grain peut commencer !

Avant de démarrer la ponceuse, basculez-la légèrement en arrière et reposez-la doucement. Faites de même pour tourner lorsque vous avez fini une longueur. Ne stationnez surtout pas avec la machine en marche, ce qui risquerait d’endommager le bois. Progressez dans le sens du bois, en décalant de quelques centimètres à chaque passe. Pour les zones moins accessibles, procédez de la même manière avec la bordureuse.

Renouvelez l’opération de ponçage au moyen grain puis au petit grain, et passez un bon coup d’aspirateur entre chaque ponce.

Sur un parquet à chevrons, poncez en diagonale, dans le sens des lattes. Faites un premier passage puis recommencez dans l’autre diagonale. Dans le cas d’un parquet mosaïque, poncez dans le sens de la lumière.

Pour terminer, après avoir aspiré, essuyez le sol avec un chiffon imbibé de white-spirit pour éliminer toute poussière.


Vitrifier, huiler ou cirer: à vous de choisir

Sur ce beau parquet remis à neuf, la mise en couleur vous permet de rehausser les veines du bois et d'obtenir l'ambiance de votre choix. Pour un résultat homogène : appliquez la teinte en couche fine et régulière à la brosse ou au rouleau et essuyez au fur et à mesure avec un chiffon.

La vitrification est de loin la technique la plus répandue, mais qui commence à passer de mode. Elle protège durablement le parquet de toutes agressions : taches, usure, chocs, rayures.... et existe aujourd’hui en plusieurs aspects : brillant, satiné et mat.

Pour l’appliquer, il suffit de passer une première couche fine et régulière de vitrificateur en utilisant le spalter dans le fil du bois. Laissez sécher 24 heures, puis égrenez le parquet par un léger ponçage. Dépoussiérez et passez une seconde couche et éventuellement une troisième, en respectant le même processus.

Quant aux huiles, elles pénètrent le bois et le protègent contre les taches. Fluides et riches en matière d'origine végétale, elles apportent un aspect naturel au parquet. L’effet le plus recherché aujourd’hui ! En outre, la tâche est peu ardue : appliquez simplement l’huile en couches fines et régulières et essuyez au fur et à mesure avec un chiffon. Laissez sécher 1 heure minimum entre chaque couche.

La cire, elle, est encore plus facile à appliquer et apporte un aspect patiné unique. Pour cela, il suffit de verser la cire sur le sol, de l'étendre avec un pinceau. Ensuite, laissez sécher, puis lustrez : soit avec un balai et un chiffon de coton, soit avec une lustreuse. Effet bois précieux garanti !

Quelques conseils

Attendre quelques jours avant de remettre les meubles et d'utiliser normalement la pièce. Deux fois par an, passez du rénovateur parquet vitrifié qui durcit sa surface, masque les rayures et refait briller le parquet.

Pour les autres finitions, l’entretien courant de votre parquet peut se faire avec une serpillère essorée. Pour le faire briller, passez de temps à autre un peu d’encaustique.
Article publié le 14 avril 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.