Réparer le nez d’une marche vous-même

Les beaux jours sont enfin là et les jours de congé sont enfin posés. C’est le moment idéal pour faire le tour des petits travaux que vous n’avez pas le temps de faire au quotidien, comme cette marche qui s’effrite de plus en plus. Avec les intempéries et les passages répétés, le nez des marches des escaliers en béton a en effet tendance à s'abimer assez facilement. Si vous ne faites rien, les petites fissures se développent et risquent d’endommager définitivement la marche. Alors prenez le temps de les réparer, cela fera un souci en moins.

Votre marche est abimée? Offrez lui un nouveau nez !
Les outils et le matériel nécessaires

  • Une auge
  • Du mortier prêt à l’emploi
  • Un platoir, une taloche, une truelle
  • Un marteau, une massette
  • Une spatule
  • Un pinceau
  • Une pointerolle
  • Un lisseur arrondi
  • Une chevillette
  • Une brosse en métal
  • Un aspirateur
  • Un niveau à bulle
  • Des parpaings
  • Des planchettes de bois
  • Des clous
  • Une éponge


Un bon coffrage et un bon mortier pour une belle marche

1- Pour que le mortier de réparation accroche bien, il est essentiel de préparer votre marche.
A l’aide de la pointerolle et du marteau, faites sauter les parties en béton fissurées : creusez une saignée en V dans l’angle de la marche et nettoyez ensuite l'endroit à réparer en le frottant avec la brosse métallique. Si des parties du béton s'effritent ou se détachent, n'hésitez pas à les décoller.

Important : Pour cette étape, pensez à mettre des gants épais et des lunettes de protection.

2- Au final, éliminez la poussière en passant un coup d'aspirateur sur votre marche pour favoriser l’ancrage du nouveau mortier et garantir la solidité de la réparation.

3- Afin de rendre la réparation plus facile, installez un petit coffrage en bois autour de la marche, afin de vous guider dans votre travail et d'éviter les débordements.

Coupez des planchettes aux bonnes dimensions et placez-les autour de la marche à réparer.

4- Faites tenir les planches avec des pointes et des chevillettes. Parfois, un ou deux parpaings suffisent pour bloquer le coffrage. Assurez-vous enfin avec le niveau à bulle que votre coffrage est bien aligné sur le nez de la marche.

Conseil : vous pouvez huiler les planches du coffrage pour faciliter le démoulage.

5- Préparez le mortier prêt à l’emploi dans l’auge.

6- Avant de l'appliquer, humidifiez la cavité à l'éponge ou au pinceau afin de faciliter l'accroche. De cette manière, le béton n’absorbera pas l’eau du mortier.

7- Comblez ensuite l'ouverture en y appliquant à la truelle ou au platoir le mortier de réparation. Tant qu'il est encore frais, talochez votre mortier afin qu'il soit le plus lisse possible, et que la réparation soit invisible.

8- Avant la prise complète, retirez délicatement le coffrage et lissez l’arête supérieure avec le lisseur arrondi pour casser l’angle.

9- Laissez sécher 48 heures avant de réutiliser la marche.

En très peu de temps, voilà une bonne chose de faite. A la suivante !
Article publié le 19 juillet 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.