Les cidres Le Paulmier

Cette jeune maison Le Paulmier a développé une étonnante collection variétale de pommes élaborant des jus et des cidres hors du commun.

Une canette de Petit Jaune
La maison a repris les préceptes de Julien Le Paulmier, sieur de Grentemesnil en 1585 et fondateur des sciences de la pomologie. Passionné par les pommes, ce médecin s’est consacré au fruit mythique en écrivant un ouvrage extrêmement complet, « le premier traité du sidre ». Son travail est déterminant et a abouti à une sélection d’environ 80 variétés dont certaines existent encore de nos jours.

Depuis 2007, Benoît Simottel, à la tête de la Maison Le Paulmier, perpétue la promotion du verger français et ses innombrables variétés. Il greffe des « Bon Père » avec des « Rambeau », des « Solage à Gouet » avec des « Noël des Champs », des « Rouge Mulot », aux « Moulin à Vent », des « Petite Sorte » aux « Saint Martin ». Il obtient ainsi des cidres plus ou moins fruités, acidulés, aigre doux, fruités, amers, etc.

De ces pommes aux spécificités bien particulières sont produits des cidres ayant chacun leur propre typicité. Deux bouteilles répondent à des noms délicieusement chantants. Petit Jaune est une variété de pommes acidulées dont le cidre jaune vif très désaltérant développe des notes citronnées qui en font un agréable apéritif. Groin d’Ane est une variété tardive, striée de rouge et récoltée à la main qui confère au cidre des touches tout en fruit et en rondeur.

La Maison Le Paulmier a aussi élaboré Bon Pommillon, le premier jus de pommes bio pétillant haut de gamme. Ce jus artisanal a été sélectionné par le Guide des Gourmands 2010 qui lui a attribué un Coq d’Or.

Pour trouver cidres et Bon Pommillon : www.le-paulmier.com
Article publié le 12 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.