Le cognac Hennessy

Depuis 1765, le savoir-faire inégalé de cette maison de cognac se traduit par la création de flacons et alcools de prestige.

Beauté du geste dans les chais
Voir plus : vin blanc
Un berceau irlandais
Quittant le comté de Cork, le jeune capitaine Richard Hennessy quitte en 1757 son Irlande natale pour se mettre au service du roi Louis XV. Mais en garnison à l’île de Ré, il découvre les charmes de la Charente et abandonnant l’habit militaire, il se lance dans le négoce des eaux de vie et fonde en 1765 la maison Hennessy à Cognac. Par sa sélection des meilleures eaux de vie, il est toujours en quête de perfection et cette qualité se perpétue depuis huit générations. D’une commande de Louis XVI à celle de George IV d’Angleterre, la réputation du cognac a conquis l’Europe pour devenir aujourd’hui une marque universelle.

Un terroir bien spécifique
La région de Cognac est territorialement bien définie et découpée en 6 crus que sont la Grande et la Petite Champagne, les Borderies, les Fins Bois, les Bons Bois et les Bois Ordinaires. La maison Hennessy n’utilise que les quatre premiers crus, les plus qualitatifs.

De vieilles eaux en sommeil
Sans grandes réserves d’eaux de vie point de grand cognac ! 200 000 barriques au sein des 40 chais Hennessy conservent donc les précieux liquides, sachant que les chais humides procurent souplesse et rondeur alors que les chais plus secs rendent l’eau plus ardente. Les « très vieilles dames » âgées de plus de 50 ans sont conservées dans un chai unique créé en 1774, le chai du fondateur. De l’ensemble de ces fûts s’échappent chaque année quelques 2% d’eau de vie communément appelée « la part des anges ».
Article publié le 19 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.