Comment choisir son tire-bouchon ?

Non, un tire-bouchon ne se choisit pas à la légère, au risque de voir sa dégustation gâchée par un vin bouchonné. Afin de s’assurer un maximum de sécurité, rien ne vaut un outil fiable et performant.

Avec une poignée adaptable à tous les types de goulots, le tire-bouchon « Baltaz » de Peugeot Saveurs est muni de poignées maintenant la stabilité de la bouteille, pour une meilleure extraction du bouchon.

A qui n’est-ce jamais arrivé de se retrouver devant une bouteille de vin sans tire-bouchon ? S’il existe toujours un petit malin prêt à montrer ses gros bras pour en retirer le liège, la situation vire souvent à la catastrophe. Ainsi, le tire-bouchon est l’outil indispensable de tous les amateurs de vin souhaitant se donner des airs de sommelier. La plupart des tire-bouchons se composent d’une poignée munie d’une tige métallique formée en hélice ou vis. En s’enfonçant dans le liège, la mèche permet d’extraire le bouchon du goulot par un mouvement de rotation. Son ancêtre n’est autre que la vrille à tonneau, car le tire-bouchon ne fait son apparition que durant le XVIIème siècle. Si son origine exacte reste assez mystérieuse, ce serait les armuriers anglais des guildes de la Cité de Londres qui l’inventèrent. Pourtant, la forme de l’outil ne cesse d’évoluer durant les siècles suivants, avec un total de 300 brevets d’inventions au XIXème siècle.

Avec Alessi, le tire-bouchon « Alessandro M. Ghost » illustre un nouveau personnage imaginé par Alessandro Mendini. Pensé comme un objet de mode, l’objectif est de suivre la tendance pour habiller le tire-bouchon.
Afficher la galerie
Avec Alessi, le tire-bouchon « Alessandro M. Ghost » illustre un nouveau personnage imaginé par Alessandro Mendini. Pensé comme un objet de mode, l’objectif est de suivre la tendance pour habiller le tire-bouchon.
©DR

Cette multiplicité des formes explique la grande variété de tire-bouchons disponibles, ce qui peut rendre le choix particulièrement difficile. De ce fait, il convient de prendre en compte les deux éléments qui composent l’outil : la mèche métallique et le système de levier. Si on distingue la spirale en vis de la queue de cochon, la première est préférable à la dernière. En effet, une mèche pleine se visse plus facilement au bouchon, alors que la queue de cochon tend à le déchirer avec comme risque le bouchonnement du vin. En revanche, l’adhérence au bouchon est plus importante avec une queue de cochon, assurant de meilleures chances pour l’extraction du bouchon, même sur de vieilles bouteilles. N’oubliez pas de regarder la longueur de la spirale ; trop courte, elle ne pourra retirer les longs bouchons, mais trop longue, elle pourrait les transpercer. Elle doit pouvoir mesurer entre 6 et 8 centimètres.

Inspiré de modèles du XIXème siècle, le tire-bouchon « Mathus » de Peugeot Saveurs est un système à deux lames, qui permet de déboucher une bouteille sans percer de trou. Idéal pour les vielles bouteilles, il s’insère entre le goulot et le bouchon.
Afficher la galerie
Inspiré de modèles du XIXème siècle, le tire-bouchon « Mathus » de Peugeot Saveurs est un système à deux lames, qui permet de déboucher une bouteille sans percer de trou. Idéal pour les vielles bouteilles, il s’insère entre le goulot et le bouchon.
©DR

Le système de levier est essentiel à l’extraction du bouchon, puisque plus il sera performant et plus l’action en sera simplifiée. Sachez que certains prennent la forme de T, ne présentant aucun point d’appui, ce qui vous obligera à utiliser votre seule force. Autrement dit, vous avez intérêt à travailler vos biceps, lorsque le bouchon se fait récalcitrant, surtout sur une bouteille ancienne. Privilégiez les systèmes à double crans, qui extraient le bouchon en deux temps lorsque le bouchon est à moitié enlevé. Pour les possesseurs de bouteilles de plus de 20 ans d’âge, l’utilisation d’un bilame est indispensable face aux bouchons en mauvais états. Au lieu de le percer, deux fines lames se glissent entre le bouchon et le goulot, réduisant l’adhérence entre les deux éléments pour une extraction sans risque. Autre système, le tire-bouchon à gaz se présente sous la forme d’une seringue, qui injecte un gaz neutre, afin d’expulser le bouchon. Mais attention, car les accidents sont vite arrivés avec l’explosion de la bouteille due à un trop plein de pression.

Sous forme de coffret-cadeau, le tire-bouchon « Classic » de L’Atelier du Vin est muni d’un système à levier, pour ouvrir une bouteille sans effort et avec la plus haute fiabilité.
Afficher la galerie
Sous forme de coffret-cadeau, le tire-bouchon « Classic » de L’Atelier du Vin est muni d’un système à levier, pour ouvrir une bouteille sans effort et avec la plus haute fiabilité.
©Made In Design

Désormais s’il existe rarement de mauvais bouchons, il existe par contre de mauvais tire-bouchon. Alors n’hésitez pas à choisir consciencieusement votre outil, afin de limiter les catastrophes devant une bonne bouteille de vin.

www.madeindesign.com
www.ideesboutique.com
www.atypyk.com
www.culinarion.com
www.lecreuset.com
www.peugeot-saveurs.com

L’ouverture se fait facile et sans effort, avec le tire-bouchon à levier « LMG10 » de Screwpull pour Le Creuset. Alliant technologie de pointe et ergonomie, il extrait aussi bien les bouchons de liège que les synthétiques.
Afficher la galerie
L’ouverture se fait facile et sans effort, avec le tire-bouchon à levier « LMG10 » de Screwpull pour Le Creuset. Alliant technologie de pointe et ergonomie, il extrait aussi bien les bouchons de liège que les synthétiques.
©DR

Article publié le 22 septembre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire