Les vins d’abbaye : les bouteilles printanières du Barroux

Les moines de l'Abbaye du Barroux mettent en bouteille le savoureux terroir du Vaucluse. Des conditions climatiques avantageuses et un respect de la nature, voilà le secret de leur vin d’exception.

Le raffinement des vins de l’abbaye reflète le travail appliqué et attentif des moines.
Voir plus : vin blanc, vin rosé, vin rouge

Un paysage magnifique de vignes et de montagnes dentelées en bordure des contreforts du mont Ventoux, un climat méditerranéen, chaud l’été et froid l’hiver, des sols caillouteux et arides : tous ces éléments favorisent un vignoble propice à des vins de qualité, travaillés par des moines industrieux.

Un bon vin, c’est d’abord un bon terroir composé de sable, d’argile et de limon ; une altitude moyenne de 300 à 400 mètres, avec un bon ensoleillement et un vent qui tue les maladies et assèche les pluies. Et évidemment des cépages qualitatifs : syrah, cinsault, grenache, vieux carignan pour le rouge et le rosé, et roussane et clairette pour le blanc.

Les sols sont traités avec des produits autorisés en agriculture biologique, sans désherbants chimiques. Pour la prochaine production 2014, les vins sont labellisés « bio », une décision des moines dans un souci d’excellence qui répond aussi à la vocation de l’homme à « garder et cultiver le jardin de la Création ».

Les Côtes du Ventoux sont des vins connus depuis fort longtemps, leur vignoble remonterait à l’époque gallo-romaine.
Afficher la galerie
Les Côtes du Ventoux sont des vins connus depuis fort longtemps, leur vignoble remonterait à l’époque gallo-romaine.
©DR

Notre dégustation

Le vin blanc, appelé Saint-Hilaire, est composé en majorité du cépage clairette avec quelques plans de roussane. Sa robe est brillante, jaune paille. Son nez exhale des parfums de poire et d’agrumes. On retrouve en bouche ses arômes avec une belle fraîcheur et une agréable minéralité. Un vin sec à marier aux fruits de mer, poissons grillés, chèvre sec, tarte aux poires.

Le vin rouge, Saint-Romain, offre à l’œil une belle robe rouge sombre. Des arômes de framboises, poivre et cannelle avec des notes de garrigues. Assez profond, des tannins qui s’assouplissent, un côté velouté en bouche… décidément ce vin sera parfait avec des viandes saignantes, un rognon à point, une tarte aux tomates mûres, une coupe de fruits rouges en dessert.

Un vin rosé, Saint-Alric, vin de soif, agréable et bienfaisant par jours d’été sous la tonnelle, offre aux gourmets des aromes floraux, un bouquet de fraicheur bienvenu et un parfum de litchis et mangue au palais. Buvez-le entre 10 et 12 degrés avec un buffet d’été.

Abbaye Sainte Madeleine du Barroux
www.barroux.org
tél. : 04 90 62 56 31

En plus du vin, les moines confectionnent aussi du pain, des sucreries et de l’huile d’olive durant leurs ateliers monastiques.
Afficher la galerie
En plus du vin, les moines confectionnent aussi du pain, des sucreries et de l’huile d’olive durant leurs ateliers monastiques.
©DR

Article publié le 13 avril 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire