Banderille de noix de Saint-Jacques en crumble d’Appenzeller et à la viande des Grisons

Une recette gastronomique avec de l’Appenzeller suisse…. Dès les premiers frimas d’automne, le fromage revient au cœur de la cuisine. Façon brochettes enroulées de viandes des Grisons, les noix de Saint-Jacques prennent tout à coup l'accent suisse.

Très raffinées, ces petites brochettes de Saint-Jacques gratinées à l'appenzeller : une jolie idée festive.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 12 belles noix de Saint-Jacques
  • 12 tranches très fines de viande des Grisons
  • 20 g de beurre

Pour les miettes de crumble :

  • 60 g d’Appenzeller
  • 10 g de beurre.
  • 30 g de farine et de chapelure
  • 30 g de chapelure
  • 10 g de sucre Cassonade
  • Sel fin, poivre du moulin

Préparation :

Nettoyer les noix de Saint-Jacques.

Tailler de petites bandelettes dans les fines tranches de viande des Grisons.

Entourer les noix d’une bandelette de viande des Grisons.

Piquer sur une brochette et réserver au frais.

Préchauffer le four à 230°.

Préparation de miettes : mixer grossièrement l’ensemble des ingrédients puis répartir la préparation sur la plaque du four ; enfourner et laisser colorer.

Sortir du four lorsque les miettes deviennent blondes. Laisser refroidir puis passer au mixeur pour en faire une chapelure.

Au moment du service, préchauffer le four à 180°. Dans un plat, déposer les banderilles de noix de Saint-Jacques parsemées de petits morceaux de beurre et enfourner pour 3 minutes.

Sortir du four, masquer généreusement avec les miettes et renfourner pour 3 minutes.

Servir les banderilles dans les assiettes.

Astuces :

Ne pas hésiter à personnaliser les miettes de crumble avec un quelques herbes fraîches ciselées ou un peu d’épices, sans trop en mettre afin de ne pas fausser le goût du fromage ! Attention aussi à avoir la main légère sur l’assaisonnement, la viande des grisons ayant tendance à saler la préparation.

Frais et croquant en bouche comme le Crozes-Hermitage 2011 issu de la Cave de Tain l’Hermitage,ou un Bordeaux 100% cépage Merlot, le Château de Brondeau?
Afficher la galerie
Frais et croquant en bouche comme le Crozes-Hermitage 2011 issu de la Cave de Tain l’Hermitage,ou un Bordeaux 100% cépage Merlot, le Château de Brondeau?
©DR

Quel vin boire avec ce plat ?

Au choix, nous vous proposons une appellation Crozes-Hermitage ou un Bordeaux. Dans le nord de la Vallée du Rhône, le premier est un vin issu de raisins biologiques élaboré par la Cave de Tain l’Hermitage, acteur majeur de l’appellation, dont elle assure à elle seule 50 % de la production tout en bénéficiant de la diversité de 10 terroirs. Jeune, ce Crozes-Hermitage 2011 est frais et croquant en bouche avec des notes de framboise, de violette et d’épices peu fortes. Le consommer à 18 ° une heure après son ouverture afin qu’il s’épanouisse bien (10 €, 04 75 08 20 87).

Le Bordeaux est le Château de Brondeau pour son dernier millésime, le 2010. En effet, les propriétaires du domaine, les Mèneret, ont décidé de se séparer de leur propriété et ce vin-là est leur dernier travail avec un millésime 100 % Merlot. Le vin est fruité, harmonieux et finement boisé (7,60 € chez les cavistes et au 05 57 83 18 18).

Article publié le 6 octobre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire