Le maïs, la céréale-soleil du Nouveau-Monde

Originaire de l’Amérique, le maïs est une céréale polyvalente, qui peut se cuisiner de mille et une manières. Depuis sa découverte, il s’est largement répandu, pour devenir la plante la plus cultivée au monde.

Avec sa couleur jaune doré, le maïs apporte de l'éclat à un plat. Son goût légèrement sucré peut être accentué, en le caramélisant, pour un plat en version sucré/salé.

En 1492, lorsque Christophe Colomb débarque sur une terre inconnue, il ne fait pas que découvrir l’Amérique. Grâce à sa couleur jaune dorée, qui s’apparente au soleil, le maïs y était divinisé comme la Mère de tous les aliments, symbole de prospérité. Cultivé depuis de nombreux millénaires, par les Méso-américains, le maïs connait un mauvais accueil auprès des conquérants espagnols. Ceux-ci l’offrent en nourriture à leurs animaux d’élevage, lui préférant la culture du blé. Malgré une mauvaise réputation qui va le poursuivre, le maïs connait une large diffusion dans l’ensemble de l’Europe, puis dans le reste du monde, à partir du XVIème siècle. Aujourd’hui, le maïs est la plante la plus cultivée du monde, grâce à ses grandes qualités d’adaptation climatique.

Nommé également « blé d’Espagne », le maïs est une plante herbacée annuelle, de la famille des poacées. Cet élégant épi doré se sème au printemps, pour fleurir en été, mais elle peut se cultiver à différents stades de sa maturation et de son humidité. De ce fait, on distingue généralement trois types de maïs : le maïs grain (principalement pour l’alimentation de volailles et de porcs), le maïs céréale (essentiellement pour l’alimentation de bovins) et le maïs doux (pour l’alimentation humaine). Ce dernier est plus proche d’un légume frais, ce qui lui donne sa richesse nutritive, et un fort pouvoir rassasiant. Les glucides du maïs ne se stockent pas sous forme de graisses, mais sont assimilés progressivement par l’organisme. Grâce à son apport en fibres, le maïs facilite la digestion. Il est une source de vitamines, d’oligo-éléments comme le fer et le zinc, ainsi que de magnésium. Il renforce le système nerveux et permet un meilleur équilibre musculaire.

Préférez un épi de maïs avec des feuilles d’un vert pâle, des grains rebondis, brillants et de taille uniforme. Ne choisissez surtout pas d’épi où la pointe est déshydratée. Le maïs offre une grande richesse culinaire, laissant place à la créativité. Dans toute sa simplicité, il peut se consommer cuit à la vapeur ou grillé au barbecue, avec une noisette de beurre ou de la crème fraîche. Le maïs se marie parfaitement avec les viandes et les volailles rôties. En salade, les grains offre une fraîcheur explosive en bouche. Vous pouvez accentuer leur saveur sucrée, en les caramélisant, pour un plat en version sucré/salé. Sous forme de céréale, le maïs peut être transformé en semoule avec la polenta, en fécule avec la Maïzena, en farine avec les tortillas. Il sert également à la confection d’alcool (Gin, Whisky), ou d’huile végétale.

Mais la forme de maïs, qui remporte certainement tous les suffrages, reste celle du pop corn. Placez une poignée de grains de maïs dans une poêle à feu vif, nappée d’une cuillère à soupe d’huile. N’oubliez pas d’y positionner un couvercle, pour éviter que votre pop corn ne se transforme en éruption volcanique. Patientez jusqu’à ne plus entendre de Pop !

En version sucrée ou salée, le pop corn est toujours le compagnon idéal d’un bon film.

Article publié le 30 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire