La menthe, une herbe aux parfums d’Orient

Plante la plus célèbre au monde, la menthe est cultivée aussi bien pour ses vertus culinaires que médicinales. Connue depuis l’Antiquité, sa simplicité de culture en fait un allié de poids, comme aliment-santé.

Evocation des voyages orientaux, la menthe embaume de son parfum envoûtant, célébré par le fameux thé. Idéal en été, il permet de résister à la chaleur des beaux jours, en insufflant un souffle de fraîcheur subtilement sucré.

De la famille des Lamiacées, la menthe est une plante aromatique vivace et sauvage, qui trouve son origine dans l’Europe méridionale et l’Asie. Son nom est issu de la mythologie grecque, dont l’histoire veut que la nymphe Mintha fut métamorphosée en herbe, pour avoir partagé la couche du dieu Hadès. Dès l’Antiquité, elle est administrée comme remède, grâce à ses bienfaits calmants, analgésiques et anesthésiques. Parfaite en infusion après un lourd repas, elle facilite la digestion, en évitant les troubles gastriques comme les brûlures d’estomac ou les crampes. En inhalation de vapeur, la menthe devient une aide précieuse contre la toux et le rhume. Connue sous la  dénomination de menthol, son essence sert aux bains de bouche, afin de purifier l’haleine.

Presque envahissante, la menthe se cultive en toute simplicité. Grâce à ses stolons (une tige souterraine qui assure la multiplication de la plante), elle connaît une prolifération stupéfiante, à tel point que certains peuples la considèrent comme une mauvaise herbe. De ce fait, évitez de la planter dans votre jardin, en lui préférant une culture en pot, sauf si vous installez un grillage sur son pourtour. Appréciant les sols riches et profonds, elle demande un climat tempéré, de préférence dans une zone à mi-ombre parfaitement irriguée. L’arrosage se doit d’être régulier, car la menthe apprécie les terres humides. Si la variété la plus répandue est la menthe verte, il existe une infinité de sous-espèces, dont la poivrée plus odorante, ou la glaciale à la fraîcheur plus puissante. Le nombre exact de ses espèces reste inconnu, car son hybridation se fait naturellement, vous invitant à faire vos petites expériences au jardin.

Avant de la choisir, vérifiez que les feuilles ne soient pas flétries, mais présentent un joli vert sans taches. La récolte de quelques feuilles peut se faire à l’année, mais la principale doit avoir lieu avant que la plante ne commence à fleurir. La menthe se conserve pendant une semaine aussi bien dans un verre d’eau que dans un sac en plastique dans le bac à légume du réfrigérateur. Si vous souhaitez la conserver durant une période indéterminée, n’hésitez pas à la ciseler, afin de la congeler. En cas de surplus, vous pouvez faire sécher les feuilles dans un contenant hermétique, à l’abri de la lumière. Dans de l’huile ou du vinaigre, elle leur apportera une saveur particulière, en laissant macérer une à deux semaines.

Indissociable des beaux jours, le parfum de la menthe s’adapte tout au long du repas, de l’entrée au dessert. Grâce à son goût relevé, elle insuffle un sentiment de fraîcheur, dans une évocation pleine d’exotisme. L’incontournable reste le thé à la menthe, qui est apprécié pour ses vertus désaltérantes en été, et réconfortantes en hiver. Associé au taboulé, elle vivifie les entrées dans une salade ou encore un concombre à la crème. En Angleterre, la menthe est un aliment central de la cuisine, que ce soit dans les sauces pour accompagner l’agneau ou en association avec des petits pois. En guise de farce ou de marinade, elle est à marier avec toutes sortes de mets, même sucrés, comme les fraises. L’Asie n’est pas en reste, utilisant l’aromate dans la conception des nems ou rouleaux de printemps. En dessert, les feuilles de menthe aromatisent aussi bien les salades de fruits que les glaces ou sorbets, dans une accentuation de leur fraîcheur. Néanmoins, leur puissance est à maîtriser avec doigté, pour qu’elles n’emportent pas les autres saveurs, en obtenant un bel équilibre.

Indispensable dans la cuisine, la menthe permet de souligner les autres aliments, en apportant un souffle de fraîcheur subtilement sucré. De l’Europe à l’Asie, elle est un aromate utilisé dans de nombreuses cuisines du monde, remportant tous les suffrages pour un voyage des cinq sens.

Article publié le 31 août 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire