Le mois de mai sous le signe de la pintade

Afficher toute la galerie photos

Non ! Mai n’a pas troqué son signe du taureau contre la pintade. Il s’agit d’une manifestation autour d’un produit de qualité, qui met à l’honneur cette volaille tendre, juteuse et pauvre en calories.

Photo : 2 / 2
Si la pintade est "bien fardée", elle possède également une chair généreuse et juteuse, dont le goût s'accompagne de toutes les saveurs. Une volaille légère, qui s'inscrit dans les viandes "maigres", avec ses 5 % de matière grasse.

Si la pintade est "bien fardée", elle possède également une chair généreuse et juteuse, dont le goût s'accompagne de toutes les saveurs. Une volaille légère, qui s'inscrit dans les viandes "maigres", avec ses 5 % de matière grasse.

©CIP