Redécouvrir les propriétés de l’orge

De couleur blanche, noire ou pourpre, le grain d’orge peut être « mondé », « écossais » ou « perlé ». Si on mentionne souvent qu’elle rentre dans la composition de la bière et du café, cette céréale gagne à être connue pour ses nombreuses propriétés nutritionnelles. Présentation et usages.

Banche, noire ou pourpre, mondé, écossais ou perlé, l’orge entre dans la composition d’un régime équilibré, et peut être utilisé dans tout un panel de recettes de cuisine de saison.

Une céréale ancestrale

L’orge, qui fut la première céréale à être cultivée en Asie du Sud-Est et en Ethiopie, remplaçait communément le blé dans la confection du pain. Aujourd’hui, elle croît dans les sols secs sans être altérée par le manque d’eau, et sa teneur en protéines dépend des conditions de culture dont elle est le produit.

La diversité de ses propriétés est presque spectaculaire : l’orge contient des vitamines du groupe B, du sélénium, du phosphore, du fer, du zinc, des acides aminés et du magnésium. Riche en antioxydants (notamment en tocotriénols et en flavanols, des substances qui participent à lutter contre la prolifération des cellules cancéreuses) et en fibres alimentaires. Sa consommation régulière aide à faire baisser les taux de cholestérol et de sucre dans le sang des personnes souffrant de diabète de type 2 ou de maladies cardiovasculaires, ainsi qu’à améliorer la digestion par un effet bénéfique sur la flore intestinale. En 2005, aux Etats-Unis, la FDA (Food and Drug Administration) a d’ailleurs ajouté cette céréale à une liste de sources éligibles de fibres alimentaires solubles.

Préparation et usages

Avant d’être consommée, la graine d’orge doit être décortiquée, cuite et intégrée dans vos recettes de cuisine de saison. Qu’il s’agisse d’orge mondé ou perlé, comptez 3 tasses d’eau pour une tasse d’orge, ainsi qu’un temps de cuisson de 45 minutes pour l’orge perlé, et 90 minutes pour l’orge mondé.

Vous pouvez l’ajouter à vos soupes d’hiver pour en épaissir la consistance. Dans vos salades d’été : avec les combinaisons orge/persil/menthe/citron/tomates, ou orge/haricots secs/avocats/poulet, ou encore orge/artichauts/concombre/poivrons rouges/amandes/oignons.

Dans vos salades de fruits frais ou encore dans vos plats de résistance ; en la mariant à du riz pilaf cuit au bouillon de bœuf avec de l’huile d’olive, des poivrons et des oignons finement hachés, ou encore dans un plat allant au four dans lequel vous le mélangerez à des oignons, des champignons, des aubergines et une sauce tomate fraîche.

La farine d’orge, quant à elle, peut être utilisée dans la confection de pains, de crêpes, de galettes, de gaufres, de pâtisseries (vous pouvez alors la mélanger de moitié à la farine de blé), de pâtes à tarte et à pizza. Vous pourrez vous en procurer dans tous les magasins bio et dans certains hypermarchés.

Article publié le 12 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.