Petits pois, grande énergie !

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le p'tit pois ! Pourquoi le petit pois, comment et avec quoi? Suivez le chef !

Nature, dans un risotto, dans un riz cantonnais ou autour d'une viande, le petit pois se prête à toutes les situations
Voir plus : légume
On en a tous mangé un jour (ou une nuit). Mais c'est quoi au juste, un petit pois ? On les appelle « petits » car ce sont en fait de jeunes pois qu'on cueille avant maturité. Contrairement à ce qu'on croit, ce ne sont pas des légumes, mais des légumineuses ! Leur valeur nutritionnelle et le fait qu'ils poussent en cosse les rattachent à la famille des légumes secs. Ceci dit, on les cuisine comme des légumes.

Un atout de taille !
Les petits pois sont riches en protéines, mais pauvres en graisses. Ils assurent un flux constant d'énergie en ralentissant l'apparition du glucose dans le sang. Par ailleurs, ils sont excellents pour le cholestérol et la santé nerveuse grâce à leur apport en fibres hydrosolubles et en thiamine (vitamine B1). Le jus de petits pois semble également faire des miracles contre la Maladie Céliaque. Les personnes qui en sont atteintes ont des difficultés à absorber les graisses. Le jus de petits pois répare la membrane de l'intestin grêle avec le gluten, ce qui aide à une absorption correcte des nutriments. Leur richesse en glucides leur confèrent cette saveur sucrée qui plaît tant aux enfants, et aux grands aussi d'ailleurs !


Choisir son petit pois
Si on en trouve toute l'année en conserve ou surgelés, les petits pois ne sont jamais aussi bons que lorsqu’ils sont frais. Cueillis de mai à septembre, il est encore facile d'en trouver sur les marchés, dans leur cosse. Evitez les petits pois jaunes et qui ne sont pas bien attachés dans leur cosse, préférez-leur ceux d'une belle couleur vert intense ! Écossez et consommez le jour même de l'achat. Si besoin, placez-les non écossés au congélateur, deux jours maximum. Pour 300 g de pois en cosse, vous obtiendrez 150 g de petits pois écossés. Un travail méritant puisque le petit pois frais conserve toutes ses qualités nutritives.


Les petits pois sont cuits, les petits pois sont rouges...
La cuisson à l'eau bouillante absorbe une bonne partie de ses vitamines et minéraux. Plus vous les ferez cuire longtemps, moins ils seront riches en apports nutritionnels. Préférez les cuire à la vapeur, ils conserveront ainsi toutes leurs qualités. Si vous les achetez en conserve, faites cuire les petits pois dans le jus de la boîte. Ce jus est saturé des vitamines que les petits pois ont perdues.Quelques minutes suffisent généralement, cela dépend du plat qu'ils accompagnent.


« A la Clamart, à la française, à l'anglaise... »
Il existe une multitude de recettes auxquelles sont associés les petits pois. Ils accompagnent très bien toutes les viandes la plupart des légumes et céréales. Ils s'accommodent à merveille avec les champignons et le riz. Vous pouvez les préparer « à l'anglaise », avec du beurre et de la menthe ; ou « à la française », aux beurre et petits oignons et avec quelques feuille de laitue cuite. Si vous souhaitez faire votre petit effet lorsque vous servez des petits pois, annoncez un plat « à la Clamart ». Il s'agit simplement d'une viande accompagnée d'une garniture de petits pois. Clamart est une ville des Hauts-de-Seine où était cultivée une ancienne variété de ces charmantes légumineuses. Liez le tout avec une pointe de crème pour les rendre bien onctueux. Vous pouvez aussi les savourer crus dans une salade, ou les ajouter à un potage.
Article publié le 11 mars 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.