Un biscuit japonais très délicat au thé vert Matcha !

La boite, élégante et incrustée de mots en japonais, donne déjà le ton : rangée chacune dans une enveloppe transparente, chaque langue de chat verte attend son tour pour une dégustation raffinée.

Cha no Ka, la langue de chat verte made in Japan
« Cha no Ka » ou langue de chat au thé vert Matcha de Kyoto est une nouvelle pâtisserie japonaise née tout récemment et lancée par la société Malebranche. Au Japon on apprécie déjà ce biscuit, à l’égal de nos macarons français. Ces deux fines couches de biscuits au thé vert, d’où la coloration, entourent une garniture de chocolat blanc au thé vert également.

La composition…

Le goût fin et délicat vient des ingrédients réunis : les feuilles de thé suprêmes sont cultivées par un expert, issues de la plantation Kojima au sud de Kyoto. Ces feuilles de thé de la première cueillette sont pilées dans un mortier de pierre. Appelées Okoicha ou thé épais, elles sont considérées comme de qualité supérieure, permettant le mieux d’apprécier le goût véritable du Matcha. Ce thé Matcha se marie parfaitement avec la pâte de la langue de chat. C’est un grand chef qui en maîtrise la fabrication, gage de qualité.

Une fois dans la bouche, la chaleur fait fondre biscuit et chocolat blanc, la légère amertume du thé se fond dans la douceur chocolatée.

A essayer pour goûter déjà la culture japonaise.

15 € la boite de 10 biscuits à la Grande Epicerie du Bon Marché, rue de Sèvres 75007 Paris
Article publié le 7 janvier 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.