Par ici la bonne soupe !

Les premiers froids poussent à la consommation de bonnes soupes réconfortantes.

Chic et rustique, la soupe choux morteau de Giraudet
Bouillons, potages, soupes, veloutés, brouets, consommés : nombreux sont les mots qui qualifient ce breuvage. Depuis la nuit des temps le potage est la base de toute nourriture dans de nombreux pays. Il y a une cinquantaine d’années, le potage traditionnel était tombé en désuétude car il trainait une image de «nourriture pauvre et populaire». De leur côté, les enfants n’en pouvaient plus d’entendre la sempiternelle phrase : «mange ta soupe, cela fait grandir» !!!

Récemment la soupe est revenue à la mode et a pris des lettres de noblesse : la praticité des briques et des sachets prêts à l’emploi facilitent la tache quotidienne des ménagères, les marques de la grande distribution innovent en créant des recettes variées et haut de gamme dignes de restaurants, la tendance cocooning pousse les consommateurs aux repas chauds & traditionnels pris devant la cheminée, les saveurs d’antan concoctées par les grands mères type minestrones de légumes oubliés et pois chiches lardons deviennent ultra branchées, le nomadisme et les nouvelles façons de déjeuner au bureau poussent à l’achat de soupes en bols, les voyages tout azimut des nouvelles générations poussent ces derniers à vouloir retrouver au quotidien l’exotisme d’une soupe au miso, d’un gaspacho ibérique ou d’un bouillon thaï ; enfin la soupe a une connotation diététique - minceur - santé très fortement mise en avant aujourd’hui dans les médias.

Toutes marques confondues, les chefs rivalisent d’imagination pour créer des recettes originales, associer légumes et fromages, marier poissons et vins, mélanger viandes et herbes aromatiques. Notre chariot a trainé ses roues dans les supermarchés, les magasins de surgelés et les épiceries fines pour goûter les derniers consommés et vous révéler notre sélection. A vos mugs donc !


Monoprix

Mélangées à de petits légumes, les langoustines de cette bisque sont cuisinées au vin blanc.
62 cl à 3,99 €.


Giraudet

Le spécialiste bressois de la quenelle fête cette année ses 100 ans. Outre les quenelles, son activité phare, la maison propose de très bonnes soupes à acheter en grande distribution ou dans ses bars à soupes (2 à Paris, 2 à Lyon, 1 à Bourg-en-Bresse). Si vous aimez les lentilles et leur côté vert et farineux, la soupe du mandarin est une variation étonnante autour de ce légume car une pointe de thé de Chine, le lapsang souchong, y a été ajoutée. Notre préférence a été à la soupe aux choux rehaussée de saucisse de Morteau, une charcuterie classique du Doubs avec une pointe fumée.
50 cl à 5,90 €.


La Belle Iloise

En provenance de Bretagne, c’est un bain gourmet et tonifiant de l’Océan qui arrive dans vos assiettes. Pour les fêtes la marque sort un joli coffret contenant une soupe de poissons, une cotriade de poissons, un velouté de coquillages et une bisque de homards. Dépaysement garanti : vous serez transporté au bord de la mer, si proche des embruns bretons…
Coffret Le Temps des Soupes, 27,90 €.


Picard

Les potages surgelés sont délicieux et les qualités nutritionnelles des légumes sont préservées.Pas de réelle nouveauté mais des valeurs sûres avec le potage châtaignes-cèpes cuisinés à la crème, le velouté de panais portionnable, le potage carotte baies roses.
Les 600 g de 2,90 à 4,35 €, le Kg à 3,50 €.


Knorr

Pour cette marque là, une très grande variété de parfums (Les Secrets de Grand-Mère, Les Moments Gourmets, les Bio) et de formulation (brique de liquide, sachet de poudre déshydratée). Chacun est sûr de trouver le potage qui lui convient et qu’il aime. Arrivent en tête du peloton la douceur de carotte au lait de coco, le velouté d’épinards aux St Jacques, le velours de cèpes aux petits oignons et balsamique. Même les plus petits ont leur soupe avec nos ex-vermicelles devenus aujourd’hui des pâtes en forme d’animaux. Place à la Soupe du Zoo aux légumes et Soupe des P’tits Pirates à la tomate. Génial pour faire absorber le breuvage aux plus récalcitrants.
Sachet pour 1 litre à 0,85 €, brique de 1 litre de 3,40 à 3,55 €.


Créaline

Créaline propose des soupes, en bouteilles et en bols nomades pour emmener au bureau, au rayon frais des supermarchés. La fraicheur est garantie mais le corollaire est une courte date de conservation. Deux produits nous ont particulièrement séduits : le velouté de cresson, la soupe d’été concombre menthe.
1 litre à 3,55 € et le bol plastique 300 ml à 1,99 €.


Maggi

Du sachet déshydraté pour cette marque d’aides culinaires qui sort néanmoins des variétés intéressantes et dans le courant des actuelles tendances gastronomiques. Pour 2 à 4 personnes les soupes «escapades» avec un voyage vers le Vietnam, la Thaïlande, la Chine, le Maroc. Bienvenue donc aux soupes Harira du Maghreb et aux raviolis pékinois ; à moins que soucieux de votre ligne vous ne préféreriez les sticks individuels Sveltesse.
Article publié le 13 décembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.