Novembre, mois des Produits Tripiers 2010 : 10 ans déjà !

Cette année les Produits Tripiers célèbrent leurs 10 ans. 10 ans de bon goût et de campagnes pleines d’humour pour faire tomber les préjugés et démontrer que oui, les produits tripiers, c’est bon !

Cocotte de joue de porc
Novembre, c’est LE Mois des Produits Tripiers

Les amateurs de produits tripiers sont en joie car, en 2010, les produits tripiers célèbrent 10 ans de bon goût ! Au départ, en 2000, un maître mot : redonner leurs lettres de noblesse à des produits tripiers de qualité et d’une rare finesse – mis à mal par une conjoncture difficile et une crise sanitaire sans précédent. L’idée était de faire tomber les préjugés et prouver que oui, les produits tripiers, c’est bon.


On décrète donc que Novembre, est le Mois des Produits Tripiers

Peu à peu dans les mentalités, l’idée s’installe : les produits tripiers sont désormais au mois de novembre ce que le muguet est au mois de mai ; un incontournable ! Tous les moyens sont bons pour faire découvrir, redécouvrir et aimer les produits tripiers. Course du Marathon de New-York sous les couleurs tripières, exposition « Trip’ de table », livre de recettes « Beurk ! C’est bon »… rien n’effraye la grande famille des professionnels de la triperie ! Tout le monde s’y met : artisans tripiers, restaurateurs, artistes…


L’événement, clou de l’année : Le restaurant éphémère

Pour souffler leurs 10 bougies, les Produits Tripiers créent leur restaurant éphémère et invitent les amateurs à venir y vivre une expérience culinaire aussi ludique que savoureuse ! Du 29 octobre au 1er novembre 2010, pour lancer les festivités de Novembre, Mois des Produits Tripiers, le restaurant éphémère accueillera les internautes chanceux tirés au sort pour un repas différent dans un lieu surprenant, situé dans le haut Marais, au cœur de Paris.


Inscription à partir du 15 septembre sur www.produitstripiers.com


Quelques témoignages de fondus des abats !

Pour Armelle « Le foie de veau, c’est le bonheur ! Un aller-retour à la poêle avec des champignons et des oignons. On est dans une bonne cuisine de ferme, ça fait du bien. C’est très sain, maigre, avec des protéines de grande qualité. J’adore aussi l’humour et la dérision, et ce produit à la texture inattendue n’en manque pas. Pour moi, la cuisine des abats est une tradition bien française, régionale et ancestrale. J’aime ce qui est singulier. Ces produits tripiers sont l’inverse de l’uniformisation d’une alimentation calibrée. »

Josiane Balasko : « Mon plat favori : les pieds de porc panés. »

Laurent Boyer : « Déguster des tripes à la niçoise, une tête de veau vinaigrette, des pieds de veau aux olives… Avec des amis, un bon vin, ça fait partie des plaisirs de la vie. »

Jean-Pierre Coffe : « J’adore les abats sans exception. Le pied de mouton grillé, la tête de veau, le ris de veau, les rognons de porc juste poêlés avec une persillade, les bistrots où l’on trouve encore du vrai pâté de tête. C’est le comble du plaisir. Je me damnerais pour ça ! Il ne faut pas dire “je n’aime pas”. Il faut goûter, et là, on change d’avis tellement c’est bon ! »

Stéphane Collaro : « Je suis fan et défenseur des produits tripiers. Il m’arrive de manger des tripes à la mode de Caen au petit déjeuner accompagnées d’un vouvray sec. Sinon j’adore les rognons, j’ai d’ailleurs donné ma recette au chef du Pavillon Baltard et les clients ont l’air d’apprécier ! Quant au ris de veau, je l’aime à la manière de Jean-Pierre Vigato, poêlé meunière en changeant le beurre de temps en temps. »

Yves Camdeborde, restaurateur : « Je raffole des pieds et groins du cochon, que je mange avec les doigts. J’adore cuisiner les couilles d’agneau, c’est drôle car cela surprend tout le monde. Il ne faut surtout pas dévoiler ce que l’on prépare comme plat, sinon personne n’en mangera. Mais, une fois bien assaisonné, c’est très bon. En revanche, il faut que les couilles soient très fraîches, comme pour tous les produits tripiers, c’est le secret. »

Vincent Ferniot, chroniqueur gastronomique : « Mon père nous faisait des tripes à la parmesane quand j’étais petit. Le côté tripes n’enchante guère les enfants, mais avec de la tomate, des oignons nouveaux, légèrement gratinés au parmesan, cela fonctionnait très bien avec nous. Et pour séduire mes amis aujourd’hui, ma tête de veau en pot-au-feu a fait pas mal d’émules. »

Inès de la Fressange : « Oui j’aime les produits tripiers. La cervelle, le pied de mouton, la tête de veau sauce poulette… On devient amateur de produits tripiers quand on en a goûté pendant son enfance. J’adore ces textures un peu croquantes, gélatineuses, molles. C’est mon côté Chirac. »

Jean Rochefort : « J’aime les produits tripiers au goût mais j’éprouve la gêne de l’omnivore. Quand le miroir me renvoie l’image d’un carnassier. Un bon foie de veau de temps en temps, c’est la panacée, alors que… c’est la poubelle de l’organisme. »

Et encore : Jacques Chirac raffole de la tête de veau • François Mitterrand avait un faible pour les rognons • Gérard Depardieu, son plat préféré ? La joue de bœuf • Danièle Evenou a été élue Reine du ris de veau • Jean-Luc Petitrenaud fidèle amateur de produits tripiers qui le lui rendent bien.


Dans les restaurants

Partout en France, 800 restaurateurs participent à « Novembre, Mois des Produits Tripiers » et mettent particulièrement à l’honneur sur leurs cartes les produits tripiers qu’ils cuisinent déjà souvent tout au long de l’année. Et pour soutenir le mouvement, ils exhibent fièrement leur participation, avec une affiche spécialement réalisée pour l’occasion par Pierre & Gilles.

(Liste des 800 établissements participants sur : www.produitstripiers.com)


Dans les différents points de vente, vous trouverez…

Chez les artisans tripiers, grande variété, livrets de recettes millésimées… forcément, c’est leur fête ! Chez les artisans bouchers, toujours nombreux à proposer des produits tripiers et des idées recettes « pas à pas ». Dans les grandes surfaces, qui accueillent de plus en plus de produits tripiers, au rayon frais, traiteur, surgelé… Dans tous les points de vente, une gamme variée de produits tripiers, de précieux conseils délivrés par des spécialistes et des fiches recettes pratiques pour accompagner les clients jusqu’à table, en passant par la cuisine !

Plus de 100 recettes tripières sont disponibles sur le site www.produitstripiers.com
Article publié le 15 octobre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.