Un four à bois chez soi

Tompress lance un nouveau four à bois qui va vous faire passer les beaux jours dehors. Son système de combustion séparée permet de préparer tous vos repas en extérieur, rapidement et simplement. Si vous voulez changer de vos éternels barbecues, c’est le moment !

Coupe du four à bois. La chaleur du foyer entoure la chambre pour une cuisson homogène.
Voir plus : four

Un four en plein air

Le four à bois Tompress possède deux compartiments, encastrés l’un dans l’autre. Le foyer, situé dans la partie basse, est destiné aux combustibles. Suspendue au dessus, la chambre de cuisson est isolée du foyer par sa cloison, faite d’une plaque en acier, de briques et d’une sole en pierre réfractaire. L’ensemble est enveloppé par de la laine de roche. Deux sorties, une pour la vapeur et l’autre pour la fumée, surplombent l’appareil.

La suspension de la chambre de cuisson au dessus du foyer de combustion permet d’accélérer le préchauffage, plus rapide que dans un four traditionnel. La chaleur du feu de bois entoure complètement le compartiment des aliments. La forme en dôme des parties foyer et cuisson favorise la convection naturelle. Un ventilateur permet, en plus, de souffler l’air chaud du four. La surface des aliments chauffe alors régulièrement, et reste constamment à la température de votre choix.

Le four en lui-même est plutôt facile à déplacer, grâce à son solide bâti monté sur roues. De plus, son habillement neutre l’intègre assez bien dans le jardin. C’est l’occasion de cuisiner en plein air !

Le compartiment four, entièrement en inox pour les deux modèles, se nettoie très facilement.
Afficher la galerie
Le compartiment four, entièrement en inox pour les deux modèles, se nettoie très facilement.
©DR

Une cuisson naturelle, un goût original

L’appareil à bois est très rapidement mis en route. Son préchauffage dure environ 20 minutes ; la consommation de bois en est donc réduite. 4 à 5 kilos de combustible seulement sont nécessaires pour cuire quatre plats, de façon naturelle. La cuisson au bois ajoutera une saveur particulière à toutes vos préparations.

Deux grilles en acier chromé s’accrochent dans la partie cuisson pour vos plats, tandis que les pains, pâtisseries et pizzas se cuisent à même la plaque en pierre réfractaire. Elle emmagasine la chaleur du four et la transmet très régulièrement et uniformément aux aliments disposés dessus. La température de cuisson est ainsi plus facile à gérer qu’avec un barbecue.

La matière poreuse de la pierre permet également aux pâtes de bien lever. Elles peuvent « suer », et sont cuites à point avant de perdre leur eau. La sole a une grande résistance thermique, comme dans un four professionnel. Cette inertie évite les à-coups de chaleur ; la pierre communique rapidement aux pâtes sa nouvelle température d’équilibre, sans dessécher.

Tompress propose plusieurs fours à bois, dont une version encastrable, à partir de 1 999 €.

Article publié le 28 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire