Reboire l’eau du robinet

Parce que l’eau en bouteille est une aberration écologique et financière, pourquoi ne pas investir dans une solution d’épuration qui, même coûteuse, sera rapidement amortie.

1. 1,25 litre filtré Kenwood.
Voir plus : carafe
Il n’est pas question de culpabiliser les buveurs d’eau en bouteilles qui ont tous de bonnes raisons de payer, charrier et stocker des dizaines de packs chaque année. D’autant que l’eau qui coule à nos robinets, plus ou moins chargée en minéraux, pesticides, métaux lourds, résidus d’épuration chimique (chlore, sulfate d’aluminium…)… a beau être potable, elle n’est pas irréprochable.
Pour évaluer sa qualité, ainsi que sa teneur en minéraux, nitrates, etc, vous pouvez vous reporter à l’analyse qui est normalement jointe à votre facture d’eau ou, si vous habitez une maison aux canalisations anciennes ou souhaitez boire l’eau d’un puits ou d’une source, faire appel à un laboratoire spécialisé pour une analyse bactériologique et physicochimique (adressez-vous à votre DDASS).
Des simples filtres à charbon actif au nec plus ultra qu’est l’osmose inverse, il existe différentes solutions d’épuration de l’eau. A choisir en fonction de vos besoins.

1/ Carafe filtrante et filtre sur robinet
Rempli de charbon actif (efficace vis à vis des matières organiques, pesticides, odeurs et mauvais goûts) et éventuellement de résines échangeuses d’ions (contre le calcaire et les nitrates) et de chlorure d’argent (métaux lourds), ce type de filtre supprime les odeurs et le mauvais goût de chlore et, dans une certaine mesure, le calcaire qui « salit » le thé, voire les nitrates. Il s’agit soit d’une carafe que l’on remplit avec l’eau (froide) du robinet, qui s’égoutte en passant au travers du filtre. Soit d’un filtre à visser sur le bec du robinet qui, bien qu’un peu encombrant, a l’avantage d’offrir des capacités de filtration supérieures (de 750 à 1500 litres) et de pouvoir être mis hors circuit lorsqu’on souhaite puiser de l’eau non filtrée.
Quel que soit le volume d’eau filtré par la carafe, il est impératif de toujours la garder au contact de l’eau et de ne la remplir que d’eau froide. Car ce type de filtre n’aime pas la chaleur. Gare à l’évier installé devant une fenêtre si vous souhaitez l’équiper d’un filtre sur robinet. Attention également de bien changer la cartouche de la carafe au minimum tous les mois et de suivre les recommandations du fabricants concernant le filtre sur robinet. C’est une question d’hygiène, mais aussi de santé car, une fois saturés, ces filtres relarguent dans l’eau de boisson tous les composants déjà retenus !
Sachez que dans la plupart des magasins bio, vous pouvez acheter une cartouche universelle rechargeable, plus économique et moins génératrice de déchets.

Photos :
1. En métal brossé, elle offre 1,25 litre d’eau filtrée et un indicateur de changement de cartouche électronique. WK 990, Kenwood.

2. En verre dépoli, cette carafe au design étudié pour être placée dans la porte du réfrigérateur, a une capacité de 2,2 litres, dont 1,3 d’eau filtrée. 59,90 €. Lisa, Alpatec.

3. En rouge, elle offre 1,4 litre d’eau filtrée, un indicateur électronique de changement de cartouche, 19,99 €. Marella rouge. Brita.


2/La filtration sous évier
La filtration sous évier fonctionne généralement avec un robinet de cuisine à deux circuits ou un robinet indépendant placé sur l’évier. Selon le procédé, le nombre et le type de filtres, les polluants retenus, l’efficacité et les prix diffèrent : filtre à charbon actif (absorbe au passage de l’eau odeurs et mauvais goût), filtre à fibres creuses (retient les sédiments), filtres céramiques (bactéries, métaux lourds, herbicides et pesticides)… Le fabricant doit pouvoir fournir la liste exhaustive des différents éléments filtrés et, pour chacun d’eux, l’efficacité de filtration.

3/L’osmose inverse
L’osmose inverse est le procédé de purification le plus efficace : l’eau passe au travers d’une membrane microporeuse qui retient 98 à 100 % des polluants physiques, chimiques, organiques et bactériologiques qu’elle contient (métaux lourds, polluants chimiques, nitrates, pesticides, insecticides, bactéries, virus, minéraux dissous…). L’unité de traitement intègre, en plus de la membrane, deux à quatre pré et post filtres (à sédiments, à charbon actif…) et, en général, une réserve d’eau sous pression. Pour augmenter sa durée de vie, la membrane est rincée périodiquement et l’eau de rinçage rejetée à l’égout. C’est pourquoi un osmoseur délivre 0,2 à 0,5 litre d’eau épurée par litre d’eau consommée et voit ses performances varier avec la pression de l’eau, sa température et son degré de minéralisation.
Un osmoseur de qualité intègre cinq niveaux de filtration et une pompe haute pression assurant un débit d’eau purifié conséquent (plusieurs centaines de litres par heure), une qualité de filtration constante et réelle, et un faible taux de rejet (un litre pour deux). Il possède également un système automatique de nettoyage de la membrane, voire un résistivimètre qui, en mesurant le degré de minéralisation de l’eau traité, permet de vérifier en continu le bon fonctionnement de l’appareil. La qualité de la membrane est également importante : assurez-vous qu’il s’agit bien une membrane TFC, en polyamides.
Ce n’est pas parce que l’eau osmosée ne contient quasiment plus de minéraux et oligoéléments, que vous risquez des carences. Ceux-ci sont présents dans les fruits, légumes, fromages…, et nettement mieux assimilables.

Photos :
4. Installée sur l’arrivée d’eau générale, cette station de traitement est dotée d’un système antitartre par champs électrique, d’un filtre anti-mauvais goût de chlore, antipesticides et antimicropolluant et, au final, d’une lampe UVC qui stérilise l’eau et enlève les bactéries. 1215 €. Proté’O 5 fonctions, chez Lapeyre la maison.

5. A installer sous l’évier, cet osmoseur de qualité offre 5 niveaux de filtration, une pompe haute pression, un système d’auto-nettoyage de la membrane et un résistivimètre qui, mesurant la minéralisation de l’eau, indique l’efficacité de la membrane. Réservoir 12 litres, capacité 300 litres/jour, 1 litre d’eau filtré pour 2 litres rejetés. Membrane FTA. 837,20 €. 103 TDS, Cybèle Maïa Nature.

6. Cet osmoseur-fontaine à 5 niveaux de filtration est également proposé en version sous évier. Il est équipé d’une pompe haute pression et d’un réservoir de 5 litres. L 25 x H 36 x P 44 cm. Capacité 300 litres/jour. X litre d’eau filtré pour X litres rejétés. 399 €. Aqua 111, Aquadomo.
Article publié le 7 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.