Un brunch dans la boulangerie de Benoit Castel

Le soleil est de retour avec des week-ends estivaux ! Et pour pourquoi ne pas partager un brunch le week-end en famille ou entre amis pour parler de projets de voyages lointains ou proches ? Parmi les plus conviviaux, il y a celui de Benoit Castel sur les toits de Paris… sa boulangerie de Ménilmontant, est située à plus 125 mètres au-dessus du niveau de la Seine…

Chaque samedi et dimanche, Benoît Castel propose un brunch à volonté et de saison dans sa boulangerie de Ménilmontant.

En effet, Benoit Castel donne de la hauteur à la boulangerie et à la pâtisserie traditionnelle en s’installant en 2014, au 150 rue Ménilmontant (à quelques mètres du fameux 140 qui a fait couler beaucoup d’encre et ou Thierry Marx a grandi). Le 20ème arrondissement, lui est familier, c’est en effet en face de l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville qu’il fait ses premiers pas parisiens à l’âge de 18 ans, dans la boulangerie-pâtisserie Jourdain. Repéré, il passera 4 années au sein de l’équipe d’Hélène Darroze et ensuite 3 années comme Chef Pâtissier chez Costes et pour finir, il entre en 2005, par la grande porte à la Grande Epicerie du Bon Marché toujours comme Chef Pâtissier.

Aujourd’hui, chez Benoit Castel, tous les produits de la maison sont élaborés de A à Z avec des gammes de saison, simples, courtes, fraîches et savoureuses. Pour les accompagner, des confitures maison, des salades, des fruits secs pour le côté détox, en passant par les pains ou encore les granolas, tous les produits sont concoctés dans leurs Labos, sans colorant ni conservateur.

Des gâteaux récréatifs

Sa philosophie est de créer des gâteaux qui soient accessibles en termes de goût et simples à manger, qui aillent droit au but. Il les prépare avec le cœur et dans un open-space pour que tout le monde profite de découvrir son travail d’orfèvre de la pâtisserie. Son succès passe par le savoir-faire des hommes et des matières premières de très bonne qualité et de saison. Le côté ludique, amusant est ce qu’il recherche. Un jour on lui a dit qu’il faisait des gâteaux récréatifs ! Des mots qui lui parlent, car il aime jouer avec les formes ! Aimer le goût du bon et du beau. Le visuel demeure le premier critère de sélection. On commence à manger avec les yeux, confie Benoit Castel.

Grande variété de pains qui accompagneront les confitures du petit-déjeuner jusqu’à un plateau de fromages variés.
Afficher la galerie
Grande variété de pains qui accompagneront les confitures du petit-déjeuner jusqu’à un plateau de fromages variés.
©DR

Du pain avec de multiples ingrédients

Pour le pain du coin, il a été presque réfléchi comme un gâteau : la recette comporte beaucoup d'ingrédients "nobles". A goûter de toute urgence, une signature boulangère de Benoît Castel, qui joue autant sur les mots que sur la subtilité de ses saveurs. Le levain naturel de coing ainsi que son miel de forêt caramélisent légèrement le pain une fois toasté. Son élément phare est le sel de Salish, fumé au bois d'aulne rouge dans l’État de Washington, et donnant à la mie sa couleur gris marron.

Horaires du mercredi au samedi de 07h30 à 20h00. Le dimanche de 08h00 à 18h00 avec le fameux brunch à partir de 10h30. Côté déco, venez découvrir les deux fours à bois qui en imposent avec leurs colonnes de buches et un mobilier désemparé.

Ils étaient présents depuis 1974, dans une boulangerie de quartier déjà connue. Benoît a eu la chance de pouvoir en restaurer un et de pouvoir y cuire des grosses pièces de pain. Une autre image généreuse qui s’inscrit dans le choix de Benoît Castel ayant pris le parti de montrer l’invisible, de décomplexer le laboratoire pâtissier et boulanger, si souvent caché ou exilé, réconciliant ainsi, dans un espace ouvert, vente et fabrication.

Héritier de la tradition boulangère, Benoît Castel prône le bon pain qui se fait en prenant son temps, avec un levain naturel et artisanal.
Afficher la galerie
Héritier de la tradition boulangère, Benoît Castel prône le bon pain qui se fait en prenant son temps, avec un levain naturel et artisanal.
©DR

Cette année, il a ouvert sa deuxième adresse en nom propre au 72 rue Jean-Pierre Timbaud dans le 11ème (à quelques mètres des bureaux d’un autre célèbre chauve, l’architecte Jean Nouvel).

Horaire du mercredi au samedi de 08h00 à 20h30 et le dimanche de 08h00 à18h00 (sans brunch hélas) Benoît Castel et son équipe fournissent de nombreux hôtels de luxe pour les petits pains frais.

Vous l’avez peut-être croisé sur le premier salon gastronomique « Taste » au grand Palais, ou lors du dernier EquipHotel où il a réalisé la « Religieuse 2016 » pour en savoir plus  www.benoitcastel.com

Article publié le 16 juin 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire