Des charcuteries délectables

Pâtés, terrines, ballottines et galantines : noms divers pour plaisir commun ! La charcuterie revient vers ses fondamentaux et nous régale d’une cuisine goûteuse et authentique.

Le pâté de campagne: fait par un vrai bon charcutier, il se révèle somptueux

 

A base de viande de porc, d’agneau, de canard ou même de hure de sanglier, le pâté revient à la mode. Ultra simple, facile à décorer d’une feuille de salade ou de quelques cornichons, le pâté se met au diapason des repas de famille ou des dîners  plus smarts.

Rustique ou léger…

Selon sa faim, choisissez-le  avec des morceaux de viande, en rillettes ou en verrines. Cette véritable gourmandise charcutière est moelleuse, parfumée à l’anis ou aux fines herbes, servie avec des cerises au vinaigre ou une salade de roquette. Proposez un pâté Rennais à l’orientale avec une salade d’oignons rouges à l’orange ou encore avec un mélange de pois chiche et de poivrons rouges.

Customisé avec des pains variés

Avec une fougasse aux olives, un pain de campagne, une baguette aux noix, un pâté de campagne prend tout son relief. Servez une terrine rustique avec un beaujolais frais, une tranche de galantine avec  un crémant rosé pour un petit air de fête, un pâté forestier avec une baguette viennoise et un bordeaux de caractère…bref, mille façons de les servir pour faire briller les yeux des gourmands.

A savoir

Saviez-vous que le mot pâté venait de la pâte dont on entourait la préparation de viande cuite hachée et lardée, afin comme l’explique le Mesnagier de Paris à la fin du XIVe siècle, « de rendre la préparation plus tendre et du meilleur goût et la conserver plus longtemps ».

Le temps passe et c’est grâce à Napoléon que les choses bougent. Recherchant un moyen facile de conserver les aliments pour nourrir ses armées, l’empereur lance un concours. Le jeune Appert présente en 1795 son invention, un procédé associant traitement thermique  et emballage étanche. L’appertisation est lancée qui va révolutionner le monde  agroalimentaire et nourrir des millions d’hommes. On l’utilise toujours aujourd’hui.

Et c’est ainsi que le pâté quitta sa pâte !

Article publié le 23 mars 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.