Chocolatiers : encore de nouvelles enseignes

Enseignes plus que centenaires ou maisons plus récentes, l’engouement pour le chocolat est tel que les boutiques se multiplient et que les chocolatiers font des petits. Les choco-addicts vont adorer les nouvelles boutiques de Richart, Meert, Fouquet et les dernières idées de Pierre Hermé, La Maison du Chocolat et Côte d’Or.

Déclinaison de saveurs chocolatées chez Richart

Le lyonnais Richart et son école de la dégustation

Depuis 1925, à Lyon, chez les Richart, on est chocolatiers. Cela fait trois générations donc que la passion pour le dieu « fève cacao » est toujours aussi vivante. En 1968, Michel Richart reprend à 22 ans la maison familiale et innove par un décor épuré dans sa boutique lyonnaise, par la création de chocolats audacieux dans leurs goûts et les mélanges fruits-épices. Par là même il bouleverse les codes traditionnels de la chocolaterie et lance Richart Design et Chocolat. Cette passion pour le chocolat se justifie par le plaisir immense que lui apporte la dégustation d’un bonbon de chocolat et son constat est simple : si on déguste mieux, on prend encore plus de plaisir ; d’où l’idée de créer une école de dégustation. Kintessens voit ainsi le jour afin que l’apogée du plaisir soit le fruit d’une rencontre entre un dégustateur initié et averti et un très bon produit. Comme le vin, comme le parfum, le chocolat développe d’innombrables personnalités. Les ateliers permettent de découvrir les saveurs et textures, les arômes, les origines historiques, etc…

Prochaines expériences gustatives les 15, 25 et 29 juin, le 6 juillet au 27, rue Bonaparte 75006 Paris, tél : 01 56 81 16 10

 

Fouquet, un artisan depuis 1852

Cinq générations de passionnés illustrent cette maison plus que centenaire dont le laboratoire de fabrication est toujours au cœur de la capitale dans le 9ème arrondissement rue Lafitte en plein quartier bancaire. Si la maison est aussi une épicerie confiserie confiturerie, le cœur de métier reste le chocolat dont les 50 variétés sont explorées de manière artisanale. Cette pme de 16 personnes au chiffre d’affaires de 1,4 millions d’euros poursuit sa calme mais très sûre progression avec de sages ouvertures à l’étranger (Barcelone, Taipei, New York) et 20 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’export. Après les rues Lafitte et François 1er, Fouquet vient d’ouvrir une troisième boutique à Paris. On peut ainsi trouver avec plaisir les boîtes colorées en fer blanc contenant bonbons, pâtes de fruits et nougatines.

42, rue du Marché St Honoré 75001 Paris, tél : 01 47 03 90 07

 

Meert et ses mythiques gaufres

La capitale les attendait depuis des lustres, les fameuses gaufres à la vanille de Meert ! Leur délicieux gaufrage et fourrage vanille est enfin là, au cœur du Marais. La maison institution lilloise plus que bicentenaire a fait attendre les gourmets, histoire de garder à la province ses charmes gastronomiques exclusifs ! Meert est « l’ » adresse de Lille, une institution au chapitre de la gourmandise et de l’architecture. Rue Esquermoise, la maison naît en place d’un ancien chocolatier Delcourt pour devenir rapidement un bon glacier. C’est en 1849 qu’elle prend le nom de son repreneur Meert. Au cœur du quartier commerçant de Lille, la boutique de Meert révèle un écrin précieux au charme merveilleusement désuet : dorures, arabesques, sirènes, guirlandes fleuries s’accrochent aux balustrades en fer forgé, les plafonds à caissons, les marbres et les bois précieux se jouent dans les jeux de miroirs. Ce lieu au décor flamboyant est une pure merveille qui n’a pu être totalement dupliquée sur Paris, mais l’aspect écrin, boudoir gourmand est là néanmoins. Dès 1864, Meert devenait fournisseur officiel du roi Léopold 1 er ; plus tard, le général de Gaulle se faisait livrer des gaufres ; aujourd’hui Martine Aubry est aussi une adepte et déjeune presque chaque jeudi chez le lillois. A votre tour courez chercher cette divine friandise qui se décline donc à la vanille mais aussi de manière éphémère à la fraise vichy.

16, rue Elzévir 75003 Paris, téléphone : 01 49 96 56 90

 

Nouvelles idées cacaotées

Pour les inconditionnels de Pierre Hermé dont la réputation n’est plus à faire, une boutique en ligne pour les « e gourmands » et les « e aficionados » aux chocolats et aux macarons existe. C’est là la possibilité de se faire livrer partout en France ses bonbons chocolatés préférés. www.pierreherme.com

De son côté La Maison du Chocolat, qui fait à l’heure actuelle un travail sur le chocolat au lait pour ses glaces, son éclair, son macaron, propose un intéressant coffret aux saveurs gustatives du pays basque. Chiberta propose 4 bouchées aux arômes inédits (poivron-piment d’Espelette, miel de montagne, praliné, pâte d’amande-paxtaran). 12,50 € les 10 bonbons. www.lamaisonduchocolat.fr

A Bruxelles, Côte d’Or tient boutique au même titre qu’un chocolatier artisanal. En France la marque est une référence en grande distribution. Les derniers bonbons proposés par « l’éléphant » sont des carrés où la texture fondante d’un praliné parsemé de croquant contrecarre la matière brute et craquante d’une noix de macadamia, d’une noisette ou d’une amande. C’est l’art d’associer saveurs, textures pour le plus grand nombre et à prix GMS (env. 2,95 €). Ces 3 tablettes ont été élues « saveur de l’année 2011 ».

Article publié le 15 juin 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.