Invitation au goûter de Noël d’Eric Kayser

Eric Kayser, artisan boulanger de renom, a convié la rédaction de Maison.com à un goûter de Noël gourmand, riche en produits de fêtes et douceurs sucrées. Retour sur cet agréable moment de convivialité.

L’artisan boulanger Eric Kayser a su très tôt quelle carrière il souhaitait embrasser. Fils, petit-fils et arrière-petit-fils de boulanger, sa voie semblait toute tracée.

Eric Kayser, un savoir-faire d’exception en héritage

Fils, petit-fils et arrière-petit-fils de boulanger, Eric Kayser a grandi dans les cuisines. Enfant, il avait déjà des envies de voyages et une idée assez précise de sa future vocation.

« A 4 ans, je savais que je voulais devenir boulanger et voyager. Gourmand, manuel et curieux, j'adorais pouvoir toucher la pâte, goûter le levain, voir cet élément vivant se développer de façon irrégulière au gré de la fermentation. »

Né à Lure, en Haute-Saône, Eric Kayser a quitté le cocon familial assez tôt, avec une idée en tête : découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux lieux. A 14 ans, il commence son apprentissage de boulanger dans le sud de la France, près de Cannes. C’est en 1983, à l’âge de 19 ans, que sa vie va radicalement changer : il devient un Compagnon du Tour de France. Ce qui lui permet de voyager dans la France entière, tout en développant et affinant ses techniques de cuisson. En 1988, il rejoint l’Institut National de la Boulangerie Pâtisserie et devient une figure incontournable de cette école prestigieuse. Il passe alors les 10 années suivantes à parcourir la France et le monde comme professeur de boulangerie et consultant. En 1994, Eric Kayser et Patrick Castagna, un autre amoureux du pain, créent le « Fermentolevain », une machine qui entretient un levain liquide naturel à une température parfaite. Le « Fermentolevain » permet d’offrir, chaque jour, et dans toutes les boulangeries Eric Kayser, des pains savoureux aux subtiles notes de lait et de noisette. En septembre 1996, Eric Kayser ouvre sa première boulangerie au 8, rue Monge, dans le 5ème arrondissement de Paris. En 2001, après s’être implanté au Japon, il reçoit le Prix du meilleur croissant de Tokyo et, deux ans plus tard, le Prix du meilleur boulanger, de Tokyo toujours. En 2014, Eric Kayser propose une nouvelle gamme de produits, sans gluten : pains, cakes, cookies et mini financiers, le tout, sans gluten. Ces produits sont disponibles dans la boulangerie Kayser du 4 rue de l’Echelle (Paris 1er), et bientôt dans celle située rue Monge.

Avec la bûche citron meringuée, Eric Kayser revisite un classique de la pâtisserie française : la tarte au citron. Version bûche, cette création joue avec les textures, l’acidulé et la douceur, et nous séduit par sa fraîcheur et sa légèreté. D’ores et déjà disponible en boutique, bûche citron meringuée, taille unique 6 personnes : 40 €.
Afficher la galerie
Avec la bûche citron meringuée, Eric Kayser revisite un classique de la pâtisserie française : la tarte au citron. Version bûche, cette création joue avec les textures, l’acidulé et la douceur, et nous séduit par sa fraîcheur et sa légèreté. D’ores et déjà disponible en boutique, bûche citron meringuée, taille unique 6 personnes : 40 €.
©Marianne Paquin

Des produits de fêtes gourmands pour Noël 2014

Accueillie dans sa boulangerie-salon de thé, du 4 rue de l’Echelle, dans le 1er arrondissement de Paris, la rédaction de Maison.com a eu le bonheur de déguster les nouveautés imaginées par le sympathique, et très accessible, artisan boulanger. La dégustation a débuté par une part de bûche citron meringuée, au programme : un biscuit breton (type sablé), sublimé par une mousse de lait, crème citron, et biscuit cuillère, mousse citron, meringue Italienne… Un délice, aussi frais que léger, idéal pour finir un repas de fêtes en beauté ! Sont ensuite arrivées, dans l’ordre : une divine part de bûche aux marrons, une élégante part de bûche au chocolat, rehaussée d’une pointe d’armagnac en son cœur, et une étonnante part de bûche à la framboise.

La dégustation s’est achevée par une part de galette des rois, version citron : pur beurre, cette galette revisitée par Eric Kayser reste fidèle à la recette d’origine, avec une délicate crème à l’amande. Le petit plus ? Des zestes de citron qui apportent un côté léger et parfumé à l’ensemble.

La Maison Kayser compte 30 boulangeries à Paris, Levallois, Saint-Germain-en-Laye, Lyon, Menton, Beausoleil et Avignon. Et elle est également implantée à l’international, aux Etats-Unis, au Japon, en Chine, en Afrique, au Liban ou aux Emirats Arabes Unis. Listes et adresses des boulangeries sur : www.maison-kayser.com

Eric Kayser a choisi de revisiter un autre classique de la pâtisserie : la galette des rois. Repensée en version citron, cette galette pur beurre nous étonne par la délicatesse de sa crème à l’amande, à laquelle s’ajoutent quelques zestes de citron, un régal ! Et pour les fabophiles, sachez que les 6 fèves chats bijoux sont également vendues en coffret (27 €). Disponible à partir du 26 décembre 2014, la galette citron, taille unique 6 personnes : 25 €.
Afficher la galerie
Eric Kayser a choisi de revisiter un autre classique de la pâtisserie : la galette des rois. Repensée en version citron, cette galette pur beurre nous étonne par la délicatesse de sa crème à l’amande, à laquelle s’ajoutent quelques zestes de citron, un régal ! Et pour les fabophiles, sachez que les 6 fèves chats bijoux sont également vendues en coffret (27 €). Disponible à partir du 26 décembre 2014, la galette citron, taille unique 6 personnes : 25 €.
©Marianne Paquin

Article publié le 12 décembre 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire