Des produits du terroir et des hommes

Le terroir a une saveur, Lucien Georgelin le partage sur les tables des familles !

Tout prêts et cuisinez à chaque saison, les purées de légumes en bocaux s'avèrent goûteuses et bien pratiques.
Voir plus : Purée

Depuis  une trentaine d’années, Lucien Georgelin développe de nouveaux produits sucrés comme confitures cuites au chaudron parfumées d’alcool, compotes de fruits variés, caramels tendres au sel de Guérande... Côté salé, des  pâtés aux cèpes, à la tomate, au canard à l’orange, des purées en bocaux à l’ancienne carottes-potimarron, patate douce, topinambour muscade…

Cet artisan-fermier plein d’idées, issu d’une petite commune du Lot et Garonne, préparait l’été les confitures, bonbons et compotes. Et l’hiver les produits à partir du canard : foie gras et pâtés. Aujourd’hui, il enrichit toujours la gamme, jamais à court d’idées.

Moins sucrées et relevées d'un trait d'alcool, les confitures signées Lucien Georgelin surprennent le palais.
Afficher la galerie
Moins sucrées et relevées d'un trait d'alcool, les confitures signées Lucien Georgelin surprennent le palais.
©DR

Comme ces condiments « spécial fromage », 9 confits et chutney en pot plastique refermable : confit de poires, de figues, de cerises noires…A associer  pour l’originalité  avec la tomme de Brebis, la fourme d’Ambert, le rocamadour ou le crottin cendré…

Il faut essayer les confitures « punchées », c’est à dire moins sucrées, mais avec un trait d’alcool comme cerise-kirsch, 4 agrumes au Grand-Marnier, prune armagnac, fraise liqueur de menthe.

Condiments à 1,60 euros, confitures entre 1,80 et 2,10 euros, compote concentrée de fruits à 2,30 euros.

Jolie déclinaison de pâtés aux cèpes, châtaignes et foie gras.
Afficher la galerie
Jolie déclinaison de pâtés aux cèpes, châtaignes et foie gras.
©DR

Article publié le 28 octobre 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire