Statuette de Minerve par Guillaume Coustou

Conservée jusqu’à ce jour dans la descendance de l’artiste Guillaume Coustou, cette statuette de Minerve en terre cuite s’élève tout auréolée de distinction élégante.

Sur la façade des Invalides, Minerve regardait la Seine
Cette œuvre est l’embryon qui donna naissance à la réalisation définitive de la statue de Minerve qui agrémenta jusqu’en 1966 le pavillon central de la façade nord de l’Hôtel des Invalides. Expression de l’histoire, cette devanture conçue par Libéral Bruant (1636-1697) se présentant face à la Seine, rend hommage au Roi Soleil, «roi de guerre», qui pour affirmer sa présence à Paris initia l’érection des Invalides en hommage à ceux qui avaient servi le royaume. Inachevé à la mort du Roi, le projet fut repris par l’architecte Robert de Cotte.

Les références mythologiques foisonnent sur la façade qui met en scène la gloire personnelle du roi, en magnifiant les vertus royales. La tête d’Hercule flanquée de la dépouille du lion de Némée veille sur Mars, dieu de l’ardeur guerrière, et notre Minerve dont les attributs se confondent ici avec ceux d’Athéna, sa cousine grecque. La belliqueuse déesse apparaît parée d’un casque, de lauriers de la victoire et escortée d’une chouette dont le regard inquiétant exerçait supposément un pouvoir fascinant et paralysant sur ceux qui le croisaient, comme l’égide à masque de Méduse, la reine terrible des Gorgones.

Surmontés par la statue équestre de Louis XIV en empereur romain, Minerve et son pendant Mars, finement ciselés, encadrent le portail.

H. 58, L. 40, P. 21 cm
Estimation : 150 000/200 000 €
Vendue : 210 000 € (préempté par le musée du Louvre)

Expert : Benoît Derouineau

www.daguerre.fr
Article publié le 7 février 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.