Pour que vos nuits soient plus belles que vos jours !

Pour bien dormir, il suffit simplement de choisir la bonne literie, d’oublier les idées reçues et d’éviter quelques excès alimentaires. Suivez nos recommandations et celles des centres spécialisés.

Irrésistible - Ambiance chez Simmons
Voir plus : matelas, sommier
D’après une récente étude, 85 % de nos concitoyens avouent mal dormir. Ce phénomène inquiète d’ailleurs les pouvoirs publics qui ont lancé une grande enquête à l’initiative du ministère de la Santé (Institut BVA pour l’Inpes).
Il en ressort que 45 % des personnes interrogées disent ne pas suffisamment dormir. En cause : le travail (52,5 %), le stress et l’anxiété pour 40 %. Dans leur grande majorité, les Français ont recours à des médicaments pour pallier ce manque de sommeil. Ceci n’est pas sans risque. Il existe pourtant d’autres solutions. Alors n’hésitez plus : changez de literie et faites de beaux rêves !

Une bonne literie améliore la santé
En général, une bonne literie est considérée comme un élément déterminant d’un bon sommeil, d’une bonne santé et donc d’une meilleure qualité de vie. Cependant, 81 % des actifs affirment se sentir fatigués ou somnolents dans la journée alors qu’ils pensent avoir bien dormi et 39 % avouent avoir régulièrement mal au dos. La faute à la mauvaise qualité de leur lit ! C’est souvent d’ailleurs suite à différentes douleurs et sur les conseils de médecins que nous passons à l’acte. Depuis plusieurs années, les Français commencent à prendre véritablement conscience du phénomène. Les boutiques spécialisées se sont multipliées, les fabricants ont fait de gros efforts de communication et différentes associations se sont créées pour nous aider à améliorer notre sommeil.


Bien choisir sa literie
Un matelas et un sommier ont une durée de vie d’environ dix ans. Pourtant, nous pensons que nous devons changer de literie tous les quinze ans. Si vous vous réveillez avec des douleurs dorsales et que l’empreinte de votre corps reste visible sur le matelas, il est plus que temps de vous diriger vers le marchand le plus proche ! Les professionnels sont unanimes : il vaut mieux acheter matelas et sommier de la même marque pour un ensemble homogène et plus confortable. Par ailleurs, évitez de poser votre matelas directement sur le sol, il s’usera vite et sera mal aéré.

Les bons duos
La première chose à respecter est qu’il ne faut surtout pas associer n’importe quoi. Par exemple, évitez absolument un matelas mousse avec un sommier à ressorts. Préférez-lui un sommier à lattes qui vous procurera une plus grande fermeté. La meilleure combinaison restant un matelas et un sommier à ressorts pour un soutien plus souple.

Choisir son matelas
Moelleux, ferme, très ferme, ergonomique… Le choix n’est pas seulement une question de goût. . Dans la grande majorité des cas, un matelas à la fois ferme et souple conviendra à la morphologie, au poids et aux habitudes de couchage du dormeur en lui offrant un soutien de toutes les parties du corps. Un matelas trop ferme est aussi mauvais pour le dos qu’un matelas trop souple car il fait souffrir la colonne vertébrale. S’il est trop mou, il ne soutient pas suffisamment le corps, les épaules et le bassin s’enfoncent et la colonne vertébrale n’est plus alignée. En outre, il gêne les changements de position pendant le sommeil. Comme il n’existe pas réellement de normes pour ce qui concerne la dureté, le mieux est de le tester pendant quelques minutes avant de l’acheter. Certains showrooms, comme Somnéa, vous proposent même de l’essayer le temps d’une sieste.
Pour les personnes de grande taille ou à forte corpulence, les matelas et les sommiers traditionnels sont souvent mal adaptés : les premiers voient leurs pieds dépasser de 20 cm en dehors du lit ; quant aux seconds, ils réclament des sommiers renforcés pour un maintien sans faille. Dans ces cas précis, le sur-mesure s’impose

Choisir son sommier
A ressorts ou à lattes, il constitue le soutien du dos. Le sommier doit absolument respecter la morphologie du dormeur et s’adapter aux différentes pressions exercées par le corps. Un soutien plus ferme est recommandé pour les épaules, pour le thorax, pour le bassin, pour le fessier, par contre, il doit être plus souple pour la tête et les lombaires. Sa composition est aussi très importante. Aujourd’hui, vous avez le choix : laine, coton, soie, microfibre… Comparez-les suivant vos goûts et demandez aussi un traitement anti-acariens fiable.

La bonne dimension
Tout dépend évidemment de la taille de la personne et du nombre de dormeurs. Pour une personne adulte de morphologie normale dormant seule, un lit de 90 x 200 cm suffit, 120 ou 140 cm sont tout de même plus confortables si on a la place… La dimension standard est de 190 cm de long ; mais 200 cm sont plus agréables et tendent à se démocratiser. Si vous dormez à deux, la règle veut qu’on ajoute 20 cm à la taille du plus grand, parfois le sur-mesure s’impose. Le bon conseil est de choisir deux couchages indépendants réunis. Par exemple, deux matelas de 80 ou 90 x 200 cm posés sur un ou deux sommiers, que vous pouvez réunir par une housse, à fermeture éclair ou à velcro. Des bandes de mousse sont spécialement conçues pour se placer à la réunion des deux matelas et éviter tout creux. Le sommeil de chacun est respecté, car vous pouvez choisir le matelas adapté à chaque morphologie et surtout bouger sans déranger l’autre. Actuellement, les tailles des lits varient de 90 à 200 cm et plus sur mesure. On trouve même des lits ronds (Ikea) qui sont amusants, mais pour une personne seule de préférence. Ils donnent en tout cas un look original à la chambre.

Les accessoires
Pour les draps et les housses de couettes, préférez les matières naturelles, tels le lin ou le coton. Quant au rembourrage des couettes, c’est vraiment une affaire de goût, attention simplement à la plume ou au duvet pour les allergiques. Certaines matières synthétiques sont très performantes et assurent un confort en toute saison, et sont facilement lavables.
Les traversins tendent peu à peu à disparaître au bénéfice des oreillers que 75 % des Français utilisent. Les spécialistes les déconseillent pourtant à ceux qui dorment sur le dos ! Si vous ne pouvez pas vous en passer, là aussi, il faut bien le choisir pour éviter le matin les sensations de tête lourde ou de torticolis. Il doit soutenir les vertèbres cervicales et bien répartir le poids de la tête, quelle que soit la position durant le sommeil.

Original : l’oreiller en balle d’épeautre (Somnéa). Cette garniture naturelle, hypoallergique et régulatrice de chaleur, assure un confort à la fois souple et ferme. Parfaitement ergonomique, cet oreiller garantit une position idéale des vertèbres et du dos et s‘adapte à toutes les positions du sommeil.

Trucs et astuces pour bien dormir
Article publié le 7 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.