Choisir une bonne literie

Savoir choisir sa literie est indispensable pour un bon sommeil. Nos conseils et quelques nouveautés.

Astucieux et esthétique, le Pocket Guest accueillera très confortablement vos amis de passage, Conran
Cet article fait partie du dossier Savoir choisir sa literie

Nous passons un tiers de notre vie à dormir, soit près de 24 ans de notre existence ; d’où l’intérêt de ne pas négliger sa literie. 10 ans de notre existence correspondent à 3 650 nuits, soit près de 30 000 heures d’utilisation de son lit. Il est donc nettement conseillé pour des questions d’hygiène et d’usure de changer au maximum sa literie tous les 10 ans ; en effet, de sérieuses études ont prouvé qu’une literie neuve et qualitative améliorait l’efficacité du sommeil.

Le sommeil est un élément fondamental de la santé dans sa globalité : il ne doit donc pas être négligé ! Certes, des facteurs extérieurs (calme, température de la chambre entre 16 et 19°) influent sur la qualité du sommeil ; mais avoir un bon produit est très important. Le matin vous ressentez des courbatures… Au réveil vous avez mal au dos… Au toucher votre matelas est déformé voire défoncé…. Le matelas s’enfonce quand vous vous allongez… Toutes ces notions sont des signes qui révèlent la nécessité de changer sa literie.

Qui dit choix dit essai !

Pour choisir son lit il faut le tester avant l’achat. Pas évident !!! Mais les magasins proposent aisément qu’on se couche sur les lits et matelas pour appréhender la souplesse, la fermeté. Sachez qu’il est recommandé de changer son sommier en même temps que son matelas. Néanmoins, si vous conservez votre ancien sommier, faites vos essais de matelas sur la technologie de votre « vieux » sommier (lattes, ressorts). Toucher seulement le matelas est insuffisant, il faut s’allonger sur toute la surface du matelas, fermer les yeux et se concentrer le ressenti. Si couché sur le dos vous passez une main entre vos reins et le matelas, celui-ci est s’avère trop ferme. Si vous appuyez votre coude et qu’il s’enfonce, le matelas est trop mou. Pensez de plus à essayer à deux en même temps, si vous vivez en couple.

Voyez grand !

Pour choisir votre matelas voyez large et grand ; l’important étant de dormir sans gêner l’autre. Les mouvements répétés, les fréquents retournements de « l’autre » sont les causes de dérangements. Comme un dormeur bouge entre 30 et 40 fois par nuit, on peut comptabiliser jusqu’à 80 contacts possibles et « non désirés » pour un couple chaque nuit. Pour deux personnes, prenez un matelas de 160 x 200 cm, voire 180 x 200 cm. Si l’un des deux a un sommeil agité, deux couchages indépendants sont préférables. Si on dort seul, un couchage de 90 x 200 cm est amplement suffisant. Mais en règle générale, il faut toujours opter pour un sommier et un matelas qui soient 15 centimètres plus grand que votre taille.

Pensez hygiène !

Nous perdons près d’1/2 litre d’eau chaque nuit. Le matelas doit donc absorber et évacuer cette eau (à titre d’exemple 300 litres pour un couple en un an). C’est dire si la literie doit être « technique ». Pensez aux acariens, poussières, plumes, laines : aérez chaque jour la pièce où vous dormez, changez les draps, passez l’aspirateur sur le matelas, privilégiez les matelas avec garnissages et coutils traités antibactériens, anti-acariens, anti-fongiques.

Quelles technologies pour le matelas ?

Un matelas peut être fabriqué de 3 manières, en latex, en mousse, à ressorts ; puisque les autres technologies (eau, air) sont marginales tout du moins dans notre pays.

La mousse de polyuréthane est une matière alvéolaire de différentes densités (de 25 kg / M3 à 60 kg / M3), un matériau aéré, léger, facile à manier qui propose un fort pouvoir d’élasticité. Comptez 35 kg / M3 pour avoir un confort et une élasticité qualitatifs.

Naturel ou synthétique, le latex est reconnu pour ses qualités hypoallergéniques, sa souplesse et sa précision de soutien. La densité du latex doit être comprise entre 50 et 85 kg / M3 pour un couchage optimal et s’il est alvéolé, le latex assure une bonne aération et évacuation de l’humidité.

Les ressorts sont nombreux et de diverses technologies : les biconiques sont plus étroits au milieu qu’aux extrémités et conviennent aux personnes fortes et / ou qui bougent beaucoup la nuit ; les ensachés dans des sacs individuels favorisent un couchage indépendant l’un de l’autre ; les « fil continu » sont des suspensions en maillage qui offrent un confort ferme ; les « cylindriques » forment un nappage qui soutient d’un seul tenant. Toutes les technologies « ressorts » apportent un soutien ferme et une excellente ventilation.

Nœud, cœur, roses... pour la collection ultra féminine dessinée par  Chantal Thomass pour Treca
Afficher la galerie
Nœud, cœur, roses... pour la collection ultra féminine dessinée par Chantal Thomass pour Treca
©DR

Il n’y a pas que le matelas !!

Certes, le matelas supporte 2 / 3 des efforts mécaniques imposés à la literie par le poids et les mouvements des dormeurs ; mais le dernier tiers est supporté par le sommier, les matériaux superposés. Etre accueilli douillettement dans son lit est un « petit » luxe appréciable : sachez donc que le garnissage ou la couche des matériaux superposés sur le système de suspension est essentiel au bon confort du matelas. Ce confort n’est pas du tout incompatible avec un soutien dense. Garnissage moelleux et suspension très ferme ne sont donc pas incompatibles. De son côté le sommier a un rôle d’amortisseur et il doit avant tout être ferme pour bien supporter le matelas. Adapté au matelas, le sommier doit être parfaitement plat, ni creux, ni bombé pour ne pas déformer le dit matelas. En outre, le sommier prolonge la durée de vie du matelas, favorise sa ventilation et l’hygiène globale de la literie. Il est donc important si vous achetez un nouveau matelas de changer aussi de sommier, et souhaitable de prendre matelas et sommier chez le même fabricant. Ceux-ci conçoivent leurs produits de telle manière que l’un optimise l’autre. Même si le budget est important, achetez et changez les deux au même moment.

Pour des besoins spécifiques (matelas pour les enfants, lits médicalisés) les fabricants disposent d’innovations adaptées aux besoins de ces utilisateurs. Le côté multifonctionnel du lit est aussi pris en compte, car maintenant le lit n’est plus seulement réservé au sommeil. Auparavant on y lisait ; aujourd’hui on y regarde la télévision, on y travaille sur ordinateur, on y prend des repas, on y accueille toute la maisonnée. Preuve en est, l’étude épidémiologique santé réalisée en 2007 qui a montré que 15 % des enfants et 23 % des animaux de compagnie viennent dormir dans le lit des adultes !!!!!

Et votre canapé d'angle se transforme en un bon et vrai lit de 140 chez Cuir Center
Afficher la galerie
Et votre canapé d'angle se transforme en un bon et vrai lit de 140 chez Cuir Center
©DR

Les dernières nouveautés pour un meilleur dodo !

Simmons : le matelas haut de gamme Softwin à la double nappe de ressorts ensachés pour un accueil en douceur et une totale indépendance de couchage. (pour un 160 x 200 cm, comptez 2 057 € pour le matelas, 513 € le sur-matelas, 842 € le sommier et 560 € le dosseret.

Le produit Mensola de Simmons est une tête de lit aux rangements malins pour y glisser livres, télécommandes, coussins. A partir de 795 €.

Dunlopillo : le système « no flip » pour ne plus avoir à retourner son matelas ! La mousse est de haute résilience et renforcée là où le corps est le plus lourd pour épouser la morphologie du dormeur. Le garnissage et le coutil sont adaptés à chaque saison, et la fibre technique absorbe mieux l’humidité qu’une fibre coton classique. Vous n’avez donc plus à changer de face pour l’été ou l’hiver. Pour un 140 x 190 cm, le prix est de 499 € pour le matelas et de 350 € pour le sommier.

www.ALLOmatelas.com : le spécialiste de vente sur le net propose des collections éphémères qui suivent les tendances. London Dreams se met aux couleurs de la perfide Albion avec un matelas sealy à 449 € et une tête de lit et sommier à 990 €.

Cuir Center : le fabricant de canapés allie l’assise en salon au couchage pour une optimisation de la place tout en privilégiant l’esthétique. En cuir de vachette brésilien, le canapé d’angle Adagio se convertit en un couchage 140 x 190 cm au confort souple ou ferme (mousse de polyuréthane de moyenne densité), 3 690 €.

Treca : l’innovation chez ce fabricant haut de gamme est une collection (en série limitée disponible à partir du 1er octobre) de la créatrice Chantal Thomass. L’univers capitonné de la créatrice de lingerie fine et sexy se retrouve dans une série de 4, 5 pièces très glamour. Avec humour, elle a créé des têtes de lit en forme de nœud, de cœur, de méridienne alanguie. Satin rose, velours rouge et gris s’associent à des matelas aux dessins de roses. La collection « le plaisir est un lit de roses » a même poussé le raffinement jusqu’à la création de pieds de lits en forme de jambettes galbées et de bottines coquines. Lit cœur à 4 990 €, lit nœud à 7 990 €, pieds galbés à 50 € les 2 et bottines coquines à 230 €.

Conran Shop : Pocket Guest, un lit d’appoint 180 x 200 cm, fabriqué artisanalement. Chaque matelas est composé de 630 ressorts ensachés individuellement et recouverts de laine. Coutil 100 % coton. Le matelas d’appoint se zippe au précédent.

Union Jack pour la tête de lit et le sommier London Dreams de chez Allomatelas.com
Afficher la galerie
Union Jack pour la tête de lit et le sommier London Dreams de chez Allomatelas.com
©DR

Article publié le 19 septembre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.