Choisir un four

Four électrique ou gaz ? Four à chaleur tournante ou non ? Doté d'un système de nettoyage par catalyse ou pyrolyse ? Les questions sont nombreuses au moment de l'achat d'un four. Tout savoir pour bien choisir.

Un four encastrable très design. Le four est muni d’un bandeau lumineux à LED qui permet de jouer avec la couleur selon l’inspiration et l’humeur du moment. Design Karim Rashid. Four multifonctions BO87KR. Gorenje.
Cet article fait partie du dossier Gros électroménager de cuisine

On distingue trois grandes familles de fours. Les fours à convection naturelle, les fours multifonctions et les fours combinés.

Les fours à convection naturelle
Utilisant au choix le gaz ou l'électricité, c'est le modèle de base, bon marché et simple à utiliser. La version électrique du four à convection naturelle chauffe à l'aide de deux résistances situées en haut et en bas de l'appareil. Inconvénient, il n'est pas possible de cuire plusieurs plats à la fois sans mélanger les odeurs. Par ailleurs, le temps de préchauffage est long.

Les fours multifonctions
Un four multifonctions allie plusieurs modes de cuisson. En plus de la convection naturelle, un four multifonctions électrique dispose d'une fonction chaleur tournante. Un ventilateur intégré dans l'enceinte du four brasse l'air afin de mieux répartir la température.
Les avantages de la chaleur tournante sont nombreux : possibilité de cuire deux plats différents sans mélange d'odeur, cuisson homogène, temps de préchauffage court…
Inconvénient, le bruit du ventilateur peut en déranger certains.

Les fours combinés
Destiné à ceux qui n'ont pas forcément la place pour deux fours dans leur cuisine, le four combiné cumule dans un seul appareil les avantages d'un four multifonctions et la rapidité de cuisson d'un fou à micro-ondes. Inconvénient, il est moins puissant qu'un four à chaleur tournante classique.
On trouve également sur le marché des fours combinés vapeur qui associent la cuisson chaleur tournante à la cuisson vapeur, laquelle préserve les qualités nutritionnelles des aliments. Une solution pour cuire de façon saine avant de faire gratiner ses plats.

Un four à pyrolyse ou catalyse ?
Pyrolyse et catalyse sont les deux principaux systèmes de nettoyage d'un four.
La fonction pyrolyse chauffe le four à une température d'environ 500 °C. Les projections émises pendant les cuissons sont alors réduites en cendres qu'il suffit d'éliminer avec une éponge humide.

Dans un four à catalyse, les parois sont recouvertes d'un émail poreux qui n'offre aucune adhérence aux graisses. Aucun nettoyage n'est donc nécessaire si ce n'est un coup d'éponge de temps en temps. Le nettoyage ayant lieu pendant la cuisson, à partir de 200°C, ce système est moins gourmand en énergie que la pyrolyse. Inconvénient, la paroi n'aime pas le sucre qui bouche les pores de l'émail.

L'hydrolyse proposée sur certains fours n'est pas un système de nettoyage mais d'aide, écologique et économique, au nettoyage puisqu'elle ramollit les graisses. Pour cela, il suffit de verser un peu d'eau et de liquide vaisselle sur la sole du four, de faire chauffer pour la transformer en vapeur et de laisser agir.

Des options toujours plus nombreuses
- Des options de sécurité. Porte froide ou grilles anti-basculement sont indispensables pour éviter tout accident.
- Des options de programmation. Les nouveaux modèles sont équipés de programmateurs électroniques. Il suffit d'indiquer le poids et la nature de l'aliment, le four gère ensuite seul la cuisson.
- Des options d'ergonomie. Éclairage, bandeau de commande, ouverture latérale ou basculante… A choisir selon les besoins de chacun.

Article publié le 6 mai 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.