Cuisine ouverte, les clés de la réussite.

Une cuisine ouverte, ou cuisine américaine, est synonyme de convivialité et de plaisir, à condition de respecter certaines règles. Les ingrédients à intégrer pour réussir sa cuisine ouverte.

Le mobilier se prolonge jusqu'au salon. Eos. Mobalpa.
Voir plus : cuisine
Cet article fait partie du dossier Aménagement de cuisine
Lorsque les odeurs envahissent le salon, lorsque le bruit du lave-vaisselle couvre les conversations, la cuisine ouverte peut vite se transformer en enfer. La marche à suivre pour que le rêve ne vire pas au cauchemar.

Le triangle d'activité
Une cuisine ouverte, comme n'importe quelle autre cuisine, doit être organisée autour des trois grands pôles d'activité, lavage, cuisson et préparation, afin de simplifier les déplacements. Le lave-vaisselle sera ainsi positionné non loin de l'évier et l'espace préparation à proximité du placard à provisions.

Le désordre caché
Dans les cuisines ouvertes de la "vraie vie", le plan de travail n'est pas toujours propre et la vaisselle n'est pas toujours rangée. La solution pour masquer le désordre, un plan bar, des meubles bas surélevés ou une cloison à mi-hauteur.

Des revêtements pratiques
Pour ne pas passer ses journées à nettoyer sa cuisine ouverte, il est indispensable de choisir des matériaux faciles d'entretien, ne craignant ni l'eau ni la graisse.



Des appareils électroménagers silencieux
Avant d'équiper sa cuisine ouverte, il est indispensable de se renseigner sur la discrétion des appareils.

  • La hotte est l'appareil le plus bruyant. Les modèles silencieux atteignent 29 dB en bas régime. Pour réduire encore ce bruit, il est possible de dissocier la hotte du moteur et placer ce dernier dans les combles.
  • Au rayon lave-vaisselle, les plus silencieux affichent un niveau sonore de 39 dB.

Une hotte performante
Une hotte performante doit être en mesure de renouveler 10 à 12 fois le volume d'air de la cuisine par heure. Comptez un minimum de 750 m3/h à 1 000 m3/h pour une cuisine ouverte.

Des rangements fermés
Pour plus de discrétion, les appareils électroménagers s'escamotent derrière des façades identiques à celles des meubles. Quant à la vaisselle, elle se range dans des placards fermés plutôt que sur des étagères.

Surveiller la sécurité
La cuisine ouverte n'est pas fermée aux enfants. Des précautions s'imposent donc, barrières de protection devant les plaques de cuisson, fours à porte froide ou implantés en hauteur…

Un éclairage soigné

L'éclairage du plan de travail est assuré par des réglettes ou des spots fixés sous les meubles hauts. Pour l'ambiance, on opte pour un éclairage fixé au plafond, plafonnier ou spots halogènes basse tension.

Un décor en harmonie
Une cuisine ouverte ne doit pas forcément devenir le point de focus de la pièce à vivre et attirer tous les regards. Il faut au contraire assurer une unité visuelle entre l'espace cuisine et le reste de la pièce, associer les deux univers via les coloris, les matériaux ou les accessoires.
Article publié le 17 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.