Quel matériau pour la crédence ?

Décorative, la crédence de cuisine protège également le mur des éclaboussures et des taches de graisse. Elle doit donc être réalisée dans un matériau étanche, résistant et facile d'entretien.

Original, une crédence aux revêtement magnétique pour écrire à la craie. Leroy Merlin.
Cet article fait partie du dossier Aménagement de cuisine
La crédence est cet espace vertical de 50 à 70 cm situé entre le plan de travail et les meubles hauts. Elément primordial de la décoration de la cuisine, les crédences ont également une fonction pratique très précise, celle de protéger le mur des taches d'eau et de graisse. Le choix du matériau est donc très important, sachant que rien n'empêche d'associer plusieurs matériaux.

Une crédence en carrelage
Matériau classique en crédence, c'est le carrelage. Qu'il soit en faïence ou en grès cérame, le carrelage est disponible dans une large palette de dimensions et de styles pour s'intégrer à toutes les ambiances. Il résiste à l'humidité comme à la chaleur et se nettoie à l'éponge. Inconvénient d'une crédence en carrelage, les joints ont tendance à s'encrasser.

Une crédence en stratifié
Le stratifié est un matériau très utilisé pour le plan de travail. Il l'est aussi pour les crédences en raison de son bon rapport qualité prix. Les avantages du stratifié sont en effet nombreux. Solide, résistant, il se présente dans une large variété de décors, dans tous les styles. Il suffit d'un coup d'éponge pour le nettoyer. Inconvénient, le stratifié ne supporte que les chaleurs inférieures à 180°C. Une crédence en stratifié est donc à éviter derrière les plaques de cuisson.

Une crédence en Inox
Une crédence en Inox ne craint ni la chaleur, ni l'eau. Elle offre une belle surface brillante sur lesquelles les bactéries n'adhèrent pas et donne un aspect professionnel à la cuisine. Inconvénient, l'Inox craint les rayures. Les taches d'eau s'essuient donc au chiffon humide mais jamais avec un tampon qui pourrait rayer la surface.

Une crédence en verre
Matériau contemporain, le verre trempé est laqué sur sa couche inférieure pour garantir la pérennité des couleurs. D'une épaisseur de 4 à 6 mm d'épaisseur, une crédence en verre est naturellement résistante à la chaleur, à l'humidité et aux chocs. Elle se nettoie avec du produit à vitre.

Une crédence en bois
Se patinant au fil du temps, le bois apporte à la cuisine un charme inimitable. Son inconvénient est son entretien. Une crédence en bois doit en effet être vernie ou huilée au moment de l'installation puis traitée régulièrement. Le bois étant un matériau vivant qui craint l'eau, une crédence en bois est à éviter derrière l'évier mais aussi derrière les plaques de cuisson.

Une crédence en pierre naturelle
Une crédence en pierre donne une agréable saveur minérale à la cuisine. La pierre naturelle, qu'il s'agisse de calcaire, d'ardoise ou de granit, étant naturellement poreuse, elle nécessite donc un traitement hydrofuge préalable et des précautions quotidiennes. Une crédence en pierre naturelle s'entretient à l'eau savonneuse.

Une crédence en pierre de synthèse
Teintée dans la masse, la pierre de synthèse et le Corian® (Dupont de Nemours) forment des plaques d'un seul tenant pour l'habillage du mur. Ces matériaux ne craignent ni les taches, ni les chocs, ni l'eau, ni la chaleur, ni le temps qui passe puisqu'ils ne se décolorent pas. Côté entretien, un chiffon et un détergent doux suffisent.
Article publié le 23 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.