Comment devenir maître dans l’art du pique-nique ?

Invitation au bucolique, le pique-nique est un repas champêtre en pleine nature, qui permet de fêter dignement les beaux jours. Pour profiter de ce moment de détente, apprenez à l’organiser sans faux pas.

Comme chacun le sait, une glacière peut être très lourde. Pour faciliter son déplacement, Campingaz crée le « Picnic Quad », où la glacière se métamorphose en caddie sur roulette pour la transporter sur tous les terrains.

A la différence d’un repas sur le pouce, le pique-nique ne se prépare pas dans la rapidité. De même, il ne s’avale pas, mais se déguste avec délectation pour profiter du beau temps et de ses invités. Le pique-nique met la convivialité à l’honneur, en proposant de partager un repas agréable, autour d’une sorte de buffet froid. Signifiant « picorer de petits riens », le pique-nique revient chaque année sur le devant de la scène. De ce fait, n’hésitez pas à préparer cet événement à plusieurs, en mettant également à contribution les enfants. Il s’agit de se réunir dans la joie et la bonne humeur ; alors chacun doit alors mettre sa main à la pâte pour définir la liste des préparatifs. La pratique du pique-nique remonterait à l’Antiquité, puisque Virgile le décrit comme le repas des bergers dans les Bucoliques. Elle touche toutes les catégories sociales, puisque les nobles appréciaient de prendre ce repas à la chasse ou en voyage.

Conçue par Koziol, le set « Alice Picknick » se compose de 21 pièces, dont 4 assiettes creuses Rondo, gobelets Rio et son service à couverts. Le tout prend place dans un cabas, où la couleur et la légèreté sont à l’appel.
Afficher la galerie
Conçue par Koziol, le set « Alice Picknick » se compose de 21 pièces, dont 4 assiettes creuses Rondo, gobelets Rio et son service à couverts. Le tout prend place dans un cabas, où la couleur et la légèreté sont à l’appel.
©Made In Design

Comme le pique-nique prend place à l’extérieur, pensez à vérifier la météo, avant de définir une date. Cette prévenance vous permettra d’éviter les mauvaises surprises du jour J, en ruinant votre repas sous une pluie battante. Pour les aficionados d’un retour aux sources, vous pouvez vous allonger allégrement dans l’herbe, mais pour les plus précieux, la couverture ou nappe s’impose. Préférez-la en vichy rouge et blanc, afin de conserver le caractère traditionnel du pique-nique. Sinon, n’importe quel tissu de grande taille fera amplement l’affaire. Avant de vous installer, vérifiez bien les abords, en évitant les fourmilières ou les nids de guêpes, qui pourraient venir déranger votre quiétude bucolique. Pour la plage ou les lieux exposés en plein soleil, un parasol peut être un bon allié, contre la chaleur des rayons du soleil. Si le soleil procure une sensation agréable, il peut se révéler dangereux, alors sortez couvert avec lunette de soleil, casquette et crème solaire.

Issue de la collection « Rock the Kasbah » de Philippe Xerri, ce parasol se visse dans le sol, afin de vous protéger des rayons du soleil, lorsqu’il est au zénith. Doté d’un mousqueton de fixation, les sacs se réunissent sous sa toile acrylique anti-UV.
Afficher la galerie
Issue de la collection « Rock the Kasbah » de Philippe Xerri, ce parasol se visse dans le sol, afin de vous protéger des rayons du soleil, lorsqu’il est au zénith. Doté d’un mousqueton de fixation, les sacs se réunissent sous sa toile acrylique anti-UV.
©DR

La glacière s’avère l’élément indispensable d’un bon pique-nique, en garantissant la conservation des aliments. Généralement, vous pouvez opter pour trois types d’appareils :

  • La glacière en dur est le modèle le plus résistant, avec une contenance de 5 à 50 litres environ, pour une conservation des aliments au frais de 24 heures. Pensez à choisir une taille qui corresponde à vos besoins, car les espaces vides sont des points de rupture pour l’isolation.
  • La glacière souple est idéale pour sa maniabilité et sa légèreté, qui permettent de la transporter sur de plus longues distances et à moindre effort. Souvent des accumulateurs de froid intégrés permettent d’éviter le surpoids d’accessoires.
  • La glacière électrique peut contenir de 5 à 50 litres selon les modèles, avec une préservation des aliments adaptée à de longue durée. Branchée sur l’allume-cigare d’une voiture, elle se charge en énergie, pour être amenée partout. Préférez une version sur roulettes, afin de faciliter son transport.

Afin de réunir la vaisselle et les aliments nécessaires à un pique-nique en amoureux, le panier « Cerises » d’Amadeus joue sur une esthétique traditionnelle entre le rotin et son tissu rouge à pois blanc.
Afficher la galerie
Afin de réunir la vaisselle et les aliments nécessaires à un pique-nique en amoureux, le panier « Cerises » d’Amadeus joue sur une esthétique traditionnelle entre le rotin et son tissu rouge à pois blanc.
©Amadeus

Surtout évitez d’ouvrir trop souvent ou de mal fermer le couvercle de la glacière, pour garder une température stable. Quelques pains de glace peuvent être rajoutés, afin de garder une température basse tout au long de la journée. A défaut, vous pouvez utiliser des bouteilles d’eau congelées, qui garantiront la fraîcheur des boissons par la même occasion.

N’oubliez pas de prendre un rouleau d’essuie-tout, ce qui permettra à toute la famille de rentrer relativement propre. Pour la vaisselle, le carton reste une des matières les plus pratiques, mais elle va à l’encontre du développement durable, comme supplément aux déchets. La meilleure solution consiste à se munir d’une vaisselle en plastique ou en mélamine, qui présente un double avantage : la résistance et le réemploi. Un thermos permet de conserver la chaleur des boissons chaudes, thé ou café, pour la fin du repas, mais n’oubliez pas les gobelets. Un ou deux couteaux peuvent être nécessaires, pour la découpe des aliments. En fin de repas, le sac plastique est nécessaire pour rassembler les déchets, afin de retrouver un espace propre.

Compagnon indispensable du pique-nique, le sac isotherme « Happyspace » permet de conserver au frais les aliments de votre repas en toute quiétude, pendant que vous profitez allégrement du soleil.
Afficher la galerie
Compagnon indispensable du pique-nique, le sac isotherme « Happyspace » permet de conserver au frais les aliments de votre repas en toute quiétude, pendant que vous profitez allégrement du soleil.
©DR

Côté victuailles, il est préférable de préparer une série de mets froids, afin de rendre sa confection du repas simple. Libre à votre créativité de réaliser des plats « home made », selon les envies de chacun. Mais vous pouvez demander à l’ensemble des convives d’apporter  un petit quelque choses, en répartissant les tâches. Laissez vous aller à créer des tartes, des cakes ou des salades, mais vous pouvez décider de prévoir plusieurs aliments à picorer. Charcuterie, légumes, graines et sauces pourront garnir des tartines de pains, à confectionne sur place selon les envies de chacun. L’assaisonnement des salades doit se faire au dernier moment, afin de ne pas altérer les produits. Eviter les fromages, hormis ceux à pâte pressée, car ils supportent mal le soleil et pourraient produire une odeur nauséabonde. En dessert, le pique-nique est l’occasion de redécouvrir le plaisir de déguster des fruits de saison tout simplement.

Pensez à prévenir les chutes de température en fin de journée avec ce plaid « Danois Maria » de Les Sabots de Marie. Il vous accompagnera également pour un pique-nique nocturne, à la belle étoile.
Afficher la galerie
Pensez à prévenir les chutes de température en fin de journée avec ce plaid « Danois Maria » de Les Sabots de Marie. Il vous accompagnera également pour un pique-nique nocturne, à la belle étoile.
©DR

Si vous souhaitez faire dans l’originalité, n’oubliez pas que le pique-nique peut s’organiser à toute heure, du matin jusqu’au soir. Entre amis, en famille, mais vous pouvez privilégier l’intimité, pour un repas romantique, uniquement à deux.

www.campingaz.com
www.maisonsdumonde.com
www.thelittlecollection.com
www.pxrtk.com
www.madeindesign.com
www.happyspace.fr
www.amadeus-online.net
www.lessabotsdemarie.com

Article publié le 31 octobre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire