Savoir lire une étiquette d'ampoule électrique

Qui n’a jamais été totalement désemparé devant un linéaire de 17 mètres de long rempli d’ampoules de toutes tailles, toutes formes et toutes puissances ? Décryptage des étiquettes des nouvelles ampoules avec Osram.

Energivores, les ampoules à incandescence sont désormais interdites en France depuis le 1er septembre 2012 et ont laissé place à de nouvelles générations d’ampoules performantes et maintenant esthétiques.

Depuis la disparition annoncée des ampoules à incandescence, une multitude de nouvelles ampoules électriques de tous styles, toutes technologies et tous prix ont fait progressivement leur apparition dans les rayons des supermarchés. Entre les ampoules halogènes, les ampoules fluo-compactes plus souvent appelées ampoules basse consommation ou à économie d’énergie et les ampoules Leds, comment s’y reconnaître ?

Heureusement, une rencontre avec Delphine Dépont, en charge du marketing grand public et de la communication du numéro deux mondial des ampoules, l’allemand Osram, vient éclairer notre lanterne et nous aidera à l’avenir à comprendre les informations souvent abscons des étiquettes et packaging des belles ampoules si nouvelles et si techno !

Avec une durée de vie multipliée par 15 ou 20 par rapport aux anciennes ampoules, les ampoules Leds sont économiques à double titre : en consommation et à l’achat si l’on les amortit sur leur durée de vie réelle.
Afficher la galerie
Avec une durée de vie multipliée par 15 ou 20 par rapport aux anciennes ampoules, les ampoules Leds sont économiques à double titre : en consommation et à l’achat si l’on les amortit sur leur durée de vie réelle.
©Osram

Les différents types d’ampoule : halogènes, fluo-compacte, Leds, économie d’énergie…

Les ampoules halogènes classiques: ce sont les ampoules qui, en termes de design, ressemblent le plus aux ampoules à incandescences. Un peu plus économe que l'incandescence (label énergétique C) contre E ou F sur les anciennes ampoules à incandescence, elles ont l'avantage de toutes fonctionner sur variateur et de garantir un allumage instantané.

Les ampoules fluo-compactes : également appelées lampes fluorescentes ou à économie d’énergie, sont des ampoules basse-consommation, composées d’un ballast électronique et d’un tube fluorescent. Ces ampoules produisent moins de chaleur que les lampes à incandescence. Elles consomment près de 5 fois moins que les ampoules à incandescence.

Les ampoules LED : ce sont des Lampes à Diode Electroluminescente. Il s’agit d’ampoules en harmonie avec la lutte contre la pollution, car elles ne contiennent pas de mercure, contrairement aux lampes fluorescentes. La durée de vie des LED est très supérieure à celle des lampes à incandescence, environ 15 et même 20 ans. Il y a aussi la possibilité d’avoir des Leds de différentes couleurs par simple association : blanc chaud ou blanc froid. Il existe maintenant des ampoules Led connectées qui permettent de varier à souhait ces paramètres : couleurs, intensités…

Même si ces nouvelles générations de lampes sont parfois plus coûteuses à l’achat, elles génèrent toutefois une réduction de nos factures d’électricité. Et d’un point de vue environnemental, ces lampes s’inscrivent dans le programme de lutte contre la pollution. En prime, elles permettent une réduction de la production mondiale de lampes, et par conséquent de déchets liés à leur fabrication et leur utilisation, puisque ces lampes ont une durée de vie parfois 10 à 15 fois supérieure à celle des ampoules à incandescence.

Si les toutes premières ampoules à économie d’énergie avaient l’énorme défaut d’un temps d’allumage peu réactif et lent à monter en puissance, les nouvelles générations ont un allumage quasi immédiat.
Afficher la galerie
Si les toutes premières ampoules à économie d’énergie avaient l’énorme défaut d’un temps d’allumage peu réactif et lent à monter en puissance, les nouvelles générations ont un allumage quasi immédiat.
©Osram

Quel niveau d’économie d’énergie ?

L’économie d’énergie se calcule sur la base de la consommation d’énergie des anciennes ampoules à incandescence. Les deux valeurs exprimées en watts, que l’on peut voir sur les emballages correspondent en fait à la comparaison de consommation d’énergie entre les lumières LED ou fluo-compactes à celle des lumières incandescentes (représentées par le dessin d’une ampoule). En outre, une étiquette d’énergie se trouve au dos de l’emballage de l’ampoule ;  à savoir que le niveau A ++ est la meilleure note attribuée en termes d’économie d’énergie, à l’instar de la lettre E, qui correspond à un effet néfaste sur l’environnement.

Au point de vue consommation électrique, si on se base sur une ampoule à incandescence classique de 40 watts, la même puissance d’éclairage ne demandera que 30 watts de consommation à une ampoule halogène, 9 watts à une ampoule fluocompacte et seulement 6 watts à une ampoule LED, soit 85% d’économie d’énergie électrique. En effet, autrefois les watts indiquaient la puissance électrique consommée et non la puissance de lumière diffusée.

Correspondance des watts entre la nouvelle technologie LED et l’ancienne

Sur les emballages, le sigle représentant les watts est parfois synonyme de confusion. Il faut ainsi comprendre que les nouvelles ampoules se veulent économiques en énergie. Les correspondances sont les suivantes :

Equivalences entre anciennes ampoules à incandescence / nouvelles ampoules LED :

  • 40 watts incandescence  = 6 watts pour une ampoule LED
  • 60 watts incandescence  = 10 watts pour une ampoule LED
  • 75 watts incandescence  = 11 watts pour une ampoule LED
  • 100 watts incandescence  = 13 watts pour une ampoule LED

Apprendre à décrypter un packaging d’ampoule s’avère nécessaire mais un éclairage confortable et de qualité nécessite un peu d’attention….
Afficher la galerie
Apprendre à décrypter un packaging d’ampoule s’avère nécessaire mais un éclairage confortable et de qualité nécessite un peu d’attention….
©Osram

Durée de vie : la durée de vie d’une ampoule à incandescence était généralement de 1000 heures. Ainsi, à raison de 3 heures d’allumage dans une journée, elles duraient environ 1 an. Les nouvelles ampoules ont une durée de vie très nettement supérieure, puisqu’elles peuvent éclairer durant 15 000 heures soit jusqu'à environ 25 ans, même si les étiquettes annoncent 15 ou 20 ans ! Au point de vue coût, une ampoule à incandescence de 40 watts valait environ 1,30 € pour 1 an de vie et une ampoule LED de puissance équivalente 9 € pour 15 ans de durée de vie ; nettement plus chère à l’achat, certes, mais ramené à l’année, le coût d’une ampoule LED est de 0,60 € par an, soit moins de la moitié.

Lumens : il s’agit de la puissance d’éclairage de l’ampoule. Plus le nombre de lumens est élevé, plus l’éclairage sera intense. A titre d’exemple, une ampoule LED de 6 watts (équivalent 40 watts des anciennes ampoules à incandescence) donnera un éclairage d’une puissance de 470 Lumens.

Lampes dimmable : les lampes dites « dimmable » sont en réalité des ampoules dont vous pouvez varier l’intensité à l’aide d’un variateur. On repère les ampoules compatibles avec les variateurs par le picto « dimmable » figurant la montée en puissance du variateur, avec le sigle moins à gauche et le sigle plus à droite.

Watts : il s’agit de la consommation d’énergie de l’ampoule. Le watt est l’unité de mesure. Plus la valeur est élevée, plus l’ampoule consomme d’électricité.

Kelvin : l’unité de température thermodynamique, le kelvin, permet de mesurer la température de couleur d’une ampoule. Ainsi, la correspondance entre les kelvins et la couleur de votre lumière est la suivante : plus le taux de kelvins est élevé, puis la couleur sera froide. Plus le taux de kelvin est bas, plus la lumière sera chaude.

Couleur d’éclairage froide ou chaude : certaines ampoules procurent une couleur d’éclairage froide pour une ambiance plus dynamique, et vive. Elle est idéale pour les pièces de travail comme un bureau ou l’éclairage du plan de travail d’une cuisine pour une meilleure concentration, ainsi que la lutte contre la fatigue. Sur certains emballages, les lumières froides sont nommées « cool light » ou « daylight ».

En revanche, la couleur d’éclairage chaude créera une ambiance chaleureuse, plus intimiste et sera idéale pour les lieux de vie tels que le salon, la chambre ou une salle de bains...Celles-ci sont reconnaissables par leur appellation de « warm light » sur certains emballages.

Verre clair et dépoli : le verre d’une ampoule est dit « dépoli » lorsque celui-ci n’est pas transparent ou clair Cela implique un impact direct sur l’intensité de la lumière qui sera par conséquent, plus faible, mais moins aveuglante. Les ampoules dépolies sont donc bien utiles  et plus agréables dans le cas de luminaires à éclairage directionnel.

Les verres dépolis s’opposent donc naturellement aux verres clairs. Ces ampoules à verre clair sont totalement transparentes, pour laisser passer toute la luminosité de la lampe ; elles donnent un côté étincelant à la lumière.

Petits ou gros culots, baïonnette, spectre large des niveaux de puissances d’éclairage, lumière froide ou chaude, le choix des nouvelles ampoules et aujourd’hui vaste et complet.
Afficher la galerie
Petits ou gros culots, baïonnette, spectre large des niveaux de puissances d’éclairage, lumière froide ou chaude, le choix des nouvelles ampoules et aujourd’hui vaste et complet.
©Osram

Petite révision des différents types de culot  

  • Gros culot à vis = ampoule E 27 (car le culot mesure 27 millimètres de diamètre).
  • Petit culot à vis = ampoule E 14 (car le culot mesure 14 millimètres de diamètre).
  • A baïonnette = ampoule B 22 (car le culot mesure 22 millimètres de diamètre).

Il est à noter que pour un habitat comprenant 25 ampoules de 60 watts, l’économie générée en remplaçant les ampoules à incandescence par des ampoules à Leds pourra atteindre jusqu’à 500 € au bout de 3 ans. Petit conseil : le choix de ses ampoules est un sujet qui pourrait sembler anodin, mais qui vaut le coup qu’on s’y intéresse de près.

Jusqu'au 30 juin 2015, participez à notre jeu concours et gagnez 250€ d'ampoules en jouant sur Facebook.

http://led.osram.fr/led_fr/index.jsp

Article publié le 4 juin 2015

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire