Comment bien agencer ses cadres ?

Les cadres sont souvent un véritable casse-tête à installer. Petits, grands, moyens, à bordures noires, vieillies, travaillées... il semble parfois impossible de les combiner harmonieusement. Nos conseils pour créer une belle installation.

Accumulez cadres et miroirs convexes, pour habiller votre mur. Ici les décorations murales, marque AM.PM, sont bien placées à hauteur du regard.
Voir plus : tableau

Plusieurs règles simples permettent de faciliter la pose de cadres, et de rendre l’ensemble élégant et harmonieux.

Commencez par déterminer le nombre de tableaux à installer, leurs tailles respectives et leurs styles d’encadrement. Sachez qu’une pièce étroite s’accommode mal de plusieurs grands tableaux et, à l’inverse, quelques petites photos disparates n’embellissent pas un grand mur.

L’assortiment de vos cadres est également important. Si toutes vos baguettes sont identiques, vous pouvez tout à fait suspendre des représentations et photos variées. Au contraire, si les bordures de cadres sont très éclectiques, peut-être vaut-il mieux conserver une certaine unité de thème ou de couleur. Affiches de cinéma, vieux croquis, fleurs, images avec une pointe de rouge, de bleu... définissez un fil directeur.

Trois beaux cadres, marque AM.PM, s'alignent parfaitement au dessus de la commode, pour parfaire l'allure vintage de la pièce.
Afficher la galerie
Trois beaux cadres, marque AM.PM, s'alignent parfaitement au dessus de la commode, pour parfaire l'allure vintage de la pièce.
©DR

Astuces pratiques

Une fois la pièce et les cadres choisis, il faut déterminer la hauteur d’accroche. La partie supérieure d’un tableau doit se situer à hauteur du regard. Dans le cas d’une accumulation de cadres, c’est le cœur de l’ensemble qui se place au niveau des yeux. Idéalement, le milieu du cadre central se situe à environ 1,70 mètre du sol.

Le désordre apparent de tableaux est en réalité toujours organisé. Pour obtenir cette impression, imaginez une forme, triangle, cercle ou rectangle, et agencez vos cadres à l’intérieur. Si vous hésitez à vous lancer, placez vos cadres au sol afin de visualiser, et d’arranger au mieux, le résultat final.

Autre technique pratique : tracez une grande ligne imaginaire, et placez le centre des plus grands cadres dessus. Il ne vous reste plus qu’à ajouter les tableaux de taille plus modeste autour. Cette méthode est particulièrement utile dans les escaliers ; le tracé de la ligne à suivre est parallèle à la pente des marches.

Si vous aimez l’effet d’accumulation, sachez que l’espace idéal entre les cadres est compris entre 0,5 et 5 centimètres.

L'étagère Ikéa Ribba, au centre à gauche, permet de moduler les cadres en les changeant de place, sans faire de trous supplémentaires. L'accumulation sur un mur entier donne un style très fort à votre intérieur. L'unité se fait ici grâce aux cadres noirs et blancs très neutres.
Afficher la galerie
L'étagère Ikéa Ribba, au centre à gauche, permet de moduler les cadres en les changeant de place, sans faire de trous supplémentaires. L'accumulation sur un mur entier donne un style très fort à votre intérieur. L'unité se fait ici grâce aux cadres noirs et blancs très neutres.
©DR

Accrocher des cadres sans trop de dégâts

Le propriétaire vous interdit d’accrocher des cadres, ou vous ne souhaitez tout simplement pas vous retrouvez avec des petits trous sur tous les murs, ni abîmer votre beau papier peint ? Il existe des solutions pour réduire le nombre de perçages, tout en obtenant une vraie décoration, toujours modulable.

  • Les fameux clous X, pouvant supporter de très lourdes charges, laissent des trous ultra fins. Très faciles à planter, ils sont parfaits pour les allergiques à la perceuse.
  • L’utilisation de cimaises, dispositifs ingénieux avec lesquels sont installés les tableaux dans les musées, réduit le nombre de trous. Grâce à une fixation presque invisible, au ras du plafond, et à des crochets sur fils, vous pouvez installer vos images où vous le souhaitez.
  • De fines étagères spéciales, ou des profilés en U, peuvent également servir de repose-cadres.

Bien sûr, ces systèmes nécessitent tout de même de percer, mais sachez qu’il est bien plus facile de reboucher quelques marques de perçage, plutôt que plusieurs petites traces de clous fins. Pour cela, remplissez le trou d'enduit en débordant un peu. Lissez au couteau, puis laissez sécher. Poncez au besoin pour lisser la surface. Si vos murs ne sont pas blancs, et qu’il vous reste un peu de peinture, pas besoin de tout repeindre. Tamponnez délicatement la zone avec la couleur adaptée : vos murs seront comme neufs.

Il est grand temps de ressortir vos cadres, endormis au fond du placard, pour leur donner la place qu’ils méritent !

Article publié le 3 mai 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire