Laissez parler les petits papiers !

Afficher toute la galerie photos

A Paris, chez Antoinette Poisson réalise des décors de papier-peint à l’ancienne selon une technique du 18ème siècle. Leurs créations originales puisent leur inspiration dans les documents historiques

Photo : 3 / 15
Préparation des couleurs par Julie. L’atelier possède sa propre gamme de couleurs obtenues à partir de mélanges personnels et recréées sur la base d’un catalogue de teintes réalisées au XVIIIème siècle. A droite, encrage des plaques d’impression par Jean-Baptiste. Sur le principe de la xylographie, une plaque métallique gravée en relief d’un premier motif est encrée en noir au rouleau. Ensuite, placée dans la presse, elle permet d’imprimer ce décor sur une feuille de papier.

Préparation des couleurs par Julie. L’atelier possède sa propre gamme de couleurs obtenues à partir de mélanges personnels et recréées sur la base d’un catalogue de teintes réalisées au XVIIIème siècle. A droite, encrage des plaques d’impression par Jean-Baptiste. Sur le principe de la xylographie, une plaque métallique gravée en relief d’un premier motif est encrée en noir au rouleau. Ensuite, placée dans la presse, elle permet d’imprimer ce décor sur une feuille de papier.

©Trésor Parisien