Un mobilier en rotin pour une évasion de tous les instants

Originaire de l’Asie du sud-est, le rotin s’inscrit dans le voyage, comme une échappatoire au quotidien. Un moyen de créer une décoration extérieure et intérieure, où l’exotisme et la chaleur sont au cœur de la maison.

Vincent Sheppard conçoit les fauteuils Cruz Lazy dans un contraste entre l’ampleur du volume et la légèreté des lignes. La forme ronde de l’assise donne envie de se prélasser dans cette bibliothèque, en savourant n’importe quel livre.

Avec l’arrivée des beaux jours, il est temps de penser à son aménagement extérieur, pour profiter de la chaleur du soleil. Le mobilier en rotin offre une alternative intéressante, avec un large choix dans les gammes proposées. Léger et simple d’entretien, il est plein d’avantages pour l’extérieur de la maison, grâce à ses qualités esthétiques et techniques. Son prix élevé s’explique comme un investissement sur le long terme, puisque le rotin s’inscrit dans la durée. Depuis quelques années, les meubles et objets tressés ont la côte, en s’invitant même à l’intérieur de la maison. Grâce à son origine orientale, sa capacité à faire voyager est une invitation à l’évasion, qui permet de s’éloigner pendant un temps du quotidien.

Le rotin ne se choisit pas uniquement dans sa couleur d’origine, mais peut revêtir des couleurs plus vives comme les sièges de Kok. Réalisés à la main, ils sont dessinés dans des lignes simples et traditionnelles, pour créer un contraste.
Afficher la galerie
Le rotin ne se choisit pas uniquement dans sa couleur d’origine, mais peut revêtir des couleurs plus vives comme les sièges de Kok. Réalisés à la main, ils sont dessinés dans des lignes simples et traditionnelles, pour créer un contraste.
©DR

Origine et histoire

Issu d’un palmier de la famille des Calamés, le rotin est une liane épineuse et grisâtre, dont la longueur, la souplesse et la robustesse permettent de travailler la matière avec de nombreuses variations. Pouvant atteindre plusieurs centaines de mètre de longueur, elle s’utilise dans différents diamètres, allant de 5 mm à 8 cm. Plante rampante et grimpante, cette liane connait une forte croissance, grâce à la lumière du soleil, ce qui explique sa présence dans les jungles tropicales de l’Asie du sud-est. Ses feuilles pennées sont caractéristiques du palmier, avec un jeu d’alternance et d’espace entre chacune d’elles. Armées de crochets, ce sont eux qui lui permettent de s’accrocher n’importe où, pour monter à des hauteurs vertigineuses. Alors que le bambou est évidé en son centre, la liane est pleine, avec un entrelacs de veines, dont la sève peut servir de boisson. Pour en extraire le rotin, il est nécessaire de retirer l’éclisse, qui servira pour le cannage, en conservant la moelle du rotin, pour le tissage.

Ce fauteuil Karlskrona d’Ikea prouve que le rotin s’affranchit de ses formes classiques, pour proposer des lignes plus contemporaines. Avec sa forme sinueuse, qui met à l’honneur la courbe, ce siège s’impose comme un moment de relaxation.
Afficher la galerie
Ce fauteuil Karlskrona d’Ikea prouve que le rotin s’affranchit de ses formes classiques, pour proposer des lignes plus contemporaines. Avec sa forme sinueuse, qui met à l’honneur la courbe, ce siège s’impose comme un moment de relaxation.
©DR

En France, l’utilisation du rotin remonte à la moitié du XVIIème siècle. Auparavant, seul les vanniers-osiéristes étaient connus en Europe, et il faut attendre l’époque des voyages en Extrême-Orient, pour voir arriver une nouvelle matière à tresser. Surnommé « rotang » dans les îles Philippines, le rotin y était utilisé pour créer tout une série d’objets et de meubles. Le mobilier en rotin devient en vogue à partir du règne de Louis XV, surtout dans la création de sièges. Aujourd’hui, ce tressage est venu garnir l’ensemble des éléments d’une maison, à l’intérieur comme à l’extérieur. Avec l’ère de l’industrialisation, le XIXème siècle développe considérablement l’industrie du mobilier en rotin.

Décoration et entretien

Toutes les pièces de la maison peuvent se revêtir d’un mobilier tressé. Dans une chambre, il est une préparation au sommeil, en créant une ambiance zen. Sublimé par les plantes vertes, il devient un endroit de relaxation, idéale pour s’échapper des soucis du quotidien. Il apporte une touche ensoleillée, dans la salle à manger qui met la convivialité à l’honneur. La cuisine devient un lieu synonyme de bonne humeur, surtout lorsque l’atmosphère est souligné par un mobilier en bois exotique. Un salon offre un véritable voyage sous les tropiques, où le dépaysement est garanti, grâce à son caractère luxueux et exotique. Pour l’extérieur de la maison, le rotin est une matière résistante, qui permet de défier l’usure du temps. Sa résistance à de fortes variations de température, lui permet de rester à l’année au dehors. Il neutralise les rayons UV et ne connait aucune déformation à l’eau de mer ou de la piscine. Il possède même une protection contre certaines huiles contenues dans les crèmes solaires.

Qui a dit que le rotin ne pouvait pas devenir design ? Vincent Sheppard prouve le contraire avec ces chaises, aux formes résolument modernes. En couleur naturel ou blanche, elle habille avec élégance une table de cuisine.
Afficher la galerie
Qui a dit que le rotin ne pouvait pas devenir design ? Vincent Sheppard prouve le contraire avec ces chaises, aux formes résolument modernes. En couleur naturel ou blanche, elle habille avec élégance une table de cuisine.
©DR

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le mobilier en rotin est simple d’entretien, car le rotin est une matière imputrescible. Pour le nettoyer, il vous suffira de passer une éponge légèrement mouillée avec du savon ou de la lessive. Vous pouvez lui appliquer une couche de vernis, ce qui permet de protéger le rotin. Pour le faire briller, un simple chiffon imbibé d’huile de lin fera l’affaire. En cas d’altération, il vous faudra appliquer un linge doux, imbibé d’eau froide additionnée d’eau oxygénée (à raison de quatre cuillères d’eau oxygénée pour un litre d’eau). Il ne vous reste plus qu’à rincer et à laisser sécher. N’utilisez pas de produits trop abrasifs, qui pourraient endommager la qualité de la matière et son tressage.

Réalisée par les frères Campana, la lampe Amanita a requis un savoir-faire traditionnel, pour lui donner cette forme caractéristique de champignon. Travaillé à la main, le rotin permet de diffuser une douce lumière, dans une ambiance tamisée.
Afficher la galerie
Réalisée par les frères Campana, la lampe Amanita a requis un savoir-faire traditionnel, pour lui donner cette forme caractéristique de champignon. Travaillé à la main, le rotin permet de diffuser une douce lumière, dans une ambiance tamisée.
©DR

Par ses qualités techniques, le rotin permet de fabriquer un mobilier, qui se renouvelle sans cesse. Avec des lignes épurées plus contemporaines ou un tressage traditionnel, il permet de s’harmoniser avec tous les styles d’architecture d’intérieure. Le rotin se tord dans tous les sens, pour créer un effet de rondeur, qui apporte de la douceur. Sa texture au toucher est une invitation à la relaxation, lorsqu’il s’agit de s’installer sur un siège généreusement rembourrée. Grâce à sa légère élasticité, le confort est à l’honneur dans le mobilier en rotin. Le choix de la couleur est large, que vous préféreriez les couleurs naturelles ou les tons plus vivifiants. Il peut être teinté, afin de correspondre à l’esprit que vous souhaitez apporter à votre décoration. Sa légèreté et sa maniabilité lui donne un intérêt tout particulier pour les accessoires de cuisine, par exemple comme plateau, corbeille ou tabouret.

Afin de choisir un meuble de qualité, il est nécessaire de faire attention à son aspect naturel au toucher. Généralement, il est conseillé de choisir un tressage épais et dur, pour éviter la déformation du produit. Si son prix vous paraît trop élevé, sachez qu’il existe d’assez belles matières synthétiques qui peuvent habiller de tressage d’élégants meubles indoor/outdoor. Malgré une couche de protection, ces pièces restent moins résistantes, que si elles étaient réalisées en rotin.

Dissimulé dans la salle de bains, ce panier à linge de Baolgi devient un véritable atout, en recueillant les affaires à ne pas laisser traîner par terre. Refermé, il apporte un charme oriental, donnant l’impression qu’un serpent est prêt à sortir au son d’une flûte.
Afficher la galerie
Dissimulé dans la salle de bains, ce panier à linge de Baolgi devient un véritable atout, en recueillant les affaires à ne pas laisser traîner par terre. Refermé, il apporte un charme oriental, donnant l’impression qu’un serpent est prêt à sortir au son d’une flûte.
©DR

Si vous ne pouvez pas aller à Bora Bora, faites venir Bora Bora à vous avec le mobilier tressé. Le rotin crée une atmosphère zen, un moment de détente en perspective pour oublier les soucis du quotidien. Avec des amis ou en famille, la convivialité s’invite pour une ambiance chaleureuse. Qui a dit qu’on ne pouvait pas profiter de vacances à toute heure de la journée ?

www.maisonsdumonde.com
www.baolgichic.com
www.vincentsheppard.com
www.ikea.com
www.kokessentiel.com
www.alessi.com

Article publié le 5 mai 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire