Le travertin à travers temps

Le Colisée de Rome, la Villa d’Hadrien ou encore le temple de la Fortune Virile : quel est le point commun entre ces somptueux édifices de l’Antiquité ? Ils sont tous le témoignage d’un matériau d’une grande durabilité : le travertin.

Élégant sol de cuisine en travertin vieilli ivoire, SDA
Voir plus : carrelage

Blanc quand il est pur, le travertin est une pierre calcaire qui peut prendre des teintes beige clair au marron en passant par le rose et le rouge selon les impuretés qui la composent et le lieu où il est extrait. Moins connu que le traversin turc, le travertin de Sézanne que l’on trouve dans la Marne comporte des empreintes de feuilles sur lequel il s’est développé.

Mais les carrières les plus célèbres restent celles qui lui ont donné son nom. Travertin, en latin lapis tiburtinus, signifie « pierre de Tivoli ». Situées à quelques kilomètres de Rome, les carrières de travertin ont permis la construction de nombreux édifices romains sous l’Antiquité. En revêtement mural ou de sol, il a trouvé sa place dans les palais de la Renaissance. Le style baroque se l’est approprié en le sculptant en témoigne la Fontaine de Trévi.

Dans la cuisine, le travertin trouve toute sa place en tant que plan de travail ou en crédence, SDA
Afficher la galerie
Dans la cuisine, le travertin trouve toute sa place en tant que plan de travail ou en crédence, SDA
©DR

Exploitée depuis deux millénaires déjà, la pierre qui à contribué à l’essor de Tivoli ne se limite plus à sa région d’origine et s’exporte aujourd’hui dans le monde entier. On le retrouve à Los Angeles pour la construction du Getty Center à Los Angeles de l'architecte Richard Meier ou encore  au siège de la banque de Chine à Pékin conçu par Ieoh Ming Pei. À Rome, Renzo Piano fait écho au passé en utilisant le travertin (ainsi que la brique et le cuivre) pour la construction de l’Auditorium Parco della Musica. Les architectes ont su l’utiliser avec parcimonie pour trouver le juste équilibre entre héritage et modernité.

Dans nos intérieurs comme à l’extérieur, le travertin a encore de longues années devant lui. Pour l’intérieur on préférera une pierre rebouchée, puis polie ou adoucie pour faciliter son entretien. Idéal en revêtement de sol pour la cuisine, la salle de bains ou sculpté en corniche ou pour vos escaliers, le travertin leurs apportera un cachet indéniable. En extérieur, la pierre peut être utilisée en l’état. Mais elle nécessite tout de même un traitement hydrofuge afin de lui garantir une longévité sans pareil aux édifices qui ont fait la gloire de Rome. 

Article publié le 6 octobre 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.