Un Chesterfield pour un look capitonné

A l’origine plutôt massifs et uniquement capitonnés de cuir, les canapés Chesterfield se sont modernisés et allégés. Ils s’insèrent ainsi mieux dans nos intérieurs, souvent réduits. Décliné en fauteuil, tête de lit, pouf, méridienne, et même papier peint, le look capitonné apporte une touche indéniablement rétro.

Un vrai Chesterfield anglais ! En cuir vieilli et passementerie bronze, ce fauteuil capitonné apportera l'ambiance club anglais jusque dans votre salon. Modèle "Vintage" chez Maison du Monde.
Voir plus : fauteuil capitonné

Sans doute né à la fin du XVIIIe siècle, au nord de l’Angleterre, le Chesterfield est un canapé matelassé, à structure en bois. Son origine n’est pas claire : on l’attribue à Lord Chesterfield, qui lui aurait donné son nom. Le seigneur britannique désirait, semble-t-il, créer un canapé à la fois élégant et confortable. Pari réussi, tant ce style traverse allègrement les années !

Ce canapé Chesterfield Conran Shop reprend littéralement les codes de l'original britannique. En cuir foncé, il s'adaptera parfaitement à un grand salon.
Afficher la galerie
Ce canapé Chesterfield Conran Shop reprend littéralement les codes de l'original britannique. En cuir foncé, il s'adaptera parfaitement à un grand salon.
©DR

Une confection complexe

Originellement recouvert de cuir foncé, comme le fauteuil club, le Chesterfield se distingue des autres assises par son capitonnage, ainsi que ses lignes basses et arrondies. En effet, le dossier est dans l’alignement des accoudoirs. Lors de la fabrication, les capitons sont piqués sur une toile, en quinconce, pour préformer le canapé. Le recouvrement de cette première couche de tissu, par le cuir, est ainsi facilité. Chaque piqure est ensuite marquée par un bouton, lui-même gainé de peau. A l'origine, le rembourrage était fait de crin, ou de bourre de soie, et les coussins garnis de plumes d'oie. La mousse polyester remplace désormais ces matériaux vite altérés.

La longue, et délicate, mise en place du recouvrement matelassé, nécessite plus de matière que la réalisation des canapés en cuir tendu. Souvent, les plus beaux modèles sont en plus rehaussés de passementerie, faite de petits clous couleur bronze. Les nombreux matériaux utilisés, toile, cuir, bois, rembourrage, font des canapés et fauteuils Chesterfield  traditionnels un mobilier au prix assez élevé.

Un Chesterfield transparent, avec les ressorts visibles, pour une drôle d'allure entre tradition et modernité ! Modèle Ghostfield de Paola Navone, chez Poltrona Frau.
Afficher la galerie
Un Chesterfield transparent, avec les ressorts visibles, pour une drôle d'allure entre tradition et modernité ! Modèle Ghostfield de Paola Navone, chez Poltrona Frau.
©DR

Détournement des classiques Chesterfield

De nos jours, certains modèles de Chesterfield sont revêtus de velours ou de lin, tissus plus légers que le cuir. Certains designers en ont même conçus des gonflables ! Fauteuil individuel, bout de lit, méridienne, pouf, tête de lit, papier peint... le capitonnage s’est vite répandu, jusqu’à faire oublier ses origines britanniques.

Pas besoin d’avoir une pièce immense pour installer un Chesterfield : un petit fauteuil matelassé s’adapte partout, et apporte une touche british rétro au salon où à la chambre. Si vous optez pour un canapé, les couleurs claires allègent l’allure de l’assise, tout en donnant à votre pièce à vivre un air campagne chic. Dans des tons très vifs, les modèles les plus modernes se fondent même dans un loft industriel. Et surtout, le capitonnage assure toujours un confort imparable !

Ce pouf capitonné DePadova, en cuir camel, peut faire office de table basse. Idéal avec un canapé contemporain ! Disponible sur www.uaredesign.com.
Afficher la galerie
Ce pouf capitonné DePadova, en cuir camel, peut faire office de table basse. Idéal avec un canapé contemporain ! Disponible sur www.uaredesign.com.
©DR

Sachez que, si ce genre de mobilier reste un investissement, c’est un style qui vieillit bien. En cuir, il s’embellit même avec le temps, en arborant une jolie patine. Pour trouver de beaux Chesterfield, pensez aux brocantes et aux ventes aux enchères. Le canapé de Churchill a bien été retrouvé dans une poubelle !

www.maisonsdumonde.com

www.conranshop.fr

www.laredoute.fr

www.neology.tm.fr

www.depadova.it/en

www.uaredesign.com

www.usineadesign.com

www.poltronafrau.com

Article publié le 8 mai 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire