Hugues Chevalier renoue avec la création

Après 5 années silencieuses, Hugues Chevalier présente un florilège de modèles inédits s'inscrivant avec modernité dans la tradition maison. Bois nobles, cuirs exceptionnels, finitions parfaites, confort très étudié... les canapés, fauteuils et tables de la collection 2011 rencontrent leur époque.

En version dossier haut, le fauteuil Monceau, une invitation au confort
Les quartiers et monuments parisiens ont inspiré les nouvelles lignes. Les canapés Beaubourg, Monceau, Vendôme ou Norway (seule exception qui confirme la règle), donnent un souffle nouveau à la collection qui s'enrichit aussi de tables, fauteuils, chaises et bridges, reprenant les lignes générales et se mélangeant au gré des humeurs et envies. Comme de coutume, le cuir est à l'honneur. Parfaitement gainés, les peaux galbent les sièges, les coutures sont alignées avec précision et les passepoils soulignent les lignes.

Clin d’œil au canapé Dominique, modèle mythique de la marque dessiné par Hugues Chevalier lui-même et intégrant tablettes, cendrier et bibliothèques latérales dans ses larges accoudoirs, le canapé Beaubourg s’inscrit dans la tradition maison, avec une architecture cubique pour ses manchettes en bois, une assise profonde mais digne, souvent gainée des plus belle peausseries qui ont fait la réputation d’Hugues Chevalier. Un guéridon et une table basse accompagnent ce joli modèle au style Art déco actualisé.

Coup de cœur aussi pour l’élégant bridge Luigi, petit fauteuil aux lignes gracieuses et confortables. On l’imagine parfaitement en finition acajou et cuir clair autour d’une longue table de conseil d’administration au centre d’une salle de réunion cossue et lambrissée. Nettement plus moderne en revanche, laqué noir gainé de cuir noir.

Quant au canapé et fauteuil Monceau, ils trouvent une place parfaitement légitime dans la collection. Mention spéciale au fauteuil à dossier surélevé, véritable invitation à la lecture ou au visionnage d’un bon film. A deux pas du parc éponyme, le splendide showroom Hugues Chevalier est arrimé tel un paquebot à l’angle du boulevard Haussmann et de l’avenue de Messine.

Marque culte de la bourgeoisie élégante et soucieuse de qualité, Hugues Chevalier a rejoint le giron du fabriquant français des canapés Duvivier tout comme l’élégant éditeur First Time pour lequel des designers tels que Didier Gomez ou encore Yves Taralon ont signé quelques modèles devenus emblématiques. La collection Chevalier 2010 nait sous le crayon du talentueux designer Amine Fallat (hormis le canapé Norway dessiné par Bruno Lucas), formé à l’Institut des Beaux Arts du Liban et qui a intégré le studio de création d’Hugues Chevalier il y a 5 ans déjà. Ainsi, sans rupture, la tradition se perpétue.

Hugues Chevalier
134, bd Haussmann
75008 Paris
01 56 88 50 70
www.hugueschevalier.com
Article publié le 17 novembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.