Le paravent, entre esthétisme et fonctionnalité

Afficher toute la galerie photos

Si le paravent est tombé en désuétude, il revient en force ces dernières années, où son aspect fonctionnel permet de valoriser une pièce ou séparer un espace par ses qualités esthétiques.

Photo : 1 / 17
Habillé d’un papier tissé japonais du nom de kamihimo, ce paravent « Beige/Gris » de Sandra Clodion se décompose en trois panneaux, offrant le charme de la sobriété, mis en valeur par le caractère naturel de la matière.

Habillé d’un papier tissé japonais du nom de kamihimo, ce paravent « Beige/Gris » de Sandra Clodion se décompose en trois panneaux, offrant le charme de la sobriété, mis en valeur par le caractère naturel de la matière.

©DR